Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Compte à rebours

Nous sommes deux, nous sommes trois, nous sommes mille vingt et trois…

Georges Moustaki, qui rêvait d’un très grand Rumble.

 

Plus que 100 ! Le compte à rebours est lancé. C’est désormais une petite tradition sur les Cahiers du catch : cent jours avant le Royal Rumble, votre humble chroniqueur s’amuse à pronostiquer les chances des différents participants. Cela même avant de savoir qui à ce moment-là sera champion, blessé, parti ou revenu. Comme de bien entendu, chaque année je me plante. Est-ce une raison pour arrêter ce papier annuel ? Bien sûr que non !

 

 

S’il faut, je suis prêt. Je garde toujours mon meilleur slip pour les grandes occasions.

 

 

Petit tour des forces en présence à cent jours du Royal Rumble 2018

 

 

Le prochain Royal Rumble aura lieu le 21 janvier 2018 au Wells Fargo Center de Philadelphie, et c’est aussi pour ça que je mets autant de diligence à écrire ce papier.

C’est la troisième édition de cet article, et pour le moment, l’Histoire prouve qu’il est impossible d’anticiper le vainqueur à une si longue distance temporelle de l’événement. Pour le Rumble de 2016, je plaçais haut John Cena ou Brock Lesnar, ne pouvant deviner que Triple H allait s’inviter à la fête. Pour celui de 2017, mes espoirs étaient placés en Finn Balor et AJ Styles, et je n’évoquais Orton que tout à la fin parmi la liste des gens qui avaient une petite chance mais pas plus.

 

 

Ils ont fait l’année 2017. Ils l’ont surtout rendu bien chiante.

 

 

A l’heure où la WWE semble en révolution permanente depuis l’avènement d’NXT, à l’heure où les « Triple H kids » sont partout dans le show jaune et dans le roster principal, à l’heure où les stars sont des grandes gloires du circuit indépendant, le Rumble semble être un des derniers bastions intouchables des posterboys chers à Vince Mc Mahon. Jetez un œil au palmarès des dernières années : que des beaux hommes musclés et surtout beaucoup de catcheurs déjà au sommet. John Cena, Batista, Roman Reigns, Triple H, Randy Orton. Voilà les cinq derniers gagnants, tous sortis du même moule, et ils ne transpirent pas le renouvellement. Espérons que 2018 marque une vraie rupture. A vrai dire, il n’y a pas vraiment le choix : à part la victoire d’un part timer total du style de Lesnar ou Goldberg, ou à moins qu’Alberto Del Rio ne fasse un improbable retour, le gagnant du prochain Rumble devrait avoir le mérite d’y scorer pour la première fois.

Mais passons directement aux cotes des principaux favoris :

 

 

QUATRE ETOILES

 

 

Kevin Owens

 

Le passé l’a prouvé, être en bisbille avec les figures d’Autorité est d’une très grande aide pour gagner le Royal Rumble. Or, actuellement, on ne fait pas mieux que Kevin Owens dans le domaine. Le Québecois a fracassé Shane O’Mac lors de Hell in a Cell, et des rumeurs font état d’une poursuite de la rivalité contre la famille. On pourrait donc facilement imaginer un Owens triomphant de la guerre à trente pour aller affronter un protégé des Mc Mahon au prochain WrestleMania. Au hasard, Samoa Joe ? Brock Lesnar ?

 

 

- Suplex city, blitz !

- Arrête Shane, t’es bourré.

 

 

Plus globalement, l’ex Kevin Steen est un excellent élément de la WWE et les officiels ont l’air de l’avoir compris, en lui accordant une très grande confiance. Dominateur à NXT, bourreau de John Cena, ex champion Intercontinental, Universel et des USA,… Vince ne met pas n’importe qui dans un ring face à son fiston. Une victoire au Royal Rumble est tout à fait logique pour la carrière d’Owens. Et aurait le mérite de faire l’unanimité auprès des suiveurs.

 

 

AJ Styles

 

Déjà cité avec la même cote l’an dernier, le Phenomenal est dans une situation similaire à celle d’Owens. Là depuis peu de temps, déjà multiple champion, ancien bourreau de Shane à Wrestlemania, et toujours détenteur d’une popularité exceptionnelle. AJ Styles est le P1 de Smackdown sans aucune discussion possible. En 2017, lors du PPV de janvier, il sortait le plus beau match de l’année contre John Cena. Alors, pour 2018, s’il n’a pas déjà ravi le titre mondial à Jinder Mahal, le garçon d’Atlanta mérite de porter haut ses couleurs et de faire exploser les feux d’artifice.

 

 

- Il est fort ce monsieur hein ? Allez, tous avec moi : il est vraiment… il est vraiment…

- Arrête Shane, t’es encore bourré.

 

 

Braun Strowman

 

Le grand barbu qui détruit tout a un palmarès pour le moment vierge à la WWE. Il n’en est pas moins l’un des personnages principaux. Quasiment rookie l’an dernier, Braun a prouvé qu’il était exceptionnel de force, de vivacité et d’adresse sur un ring. Mais aussi qu’il avait le sens du théâtre et de la diction. C’est clairement un athlète qui comptera pour l’avenir. On peut même se demander si la WWE n’a pas raté le coche en le privant de la victoire suprême à Summerslam, où il fut l’incroyable héros de la nuit face à trois autres mégastars. Même s’il sort perdant de sa guerre contre Lesnar, Braun continue doucement mais sûrement son entreprise de destruction. Problème : s’il impressionne, il rate toujours la dernière marche vers le sommet. Le Rumble, où son gabarit lui facilite la tâche, serait pour lui l’escalier doré qui le mènera à WrestleMania. Ce ne serait ni injuste ni précipité : Kane, Mark Henry et le Big Show ne comptent plus parmi les employés permanents, il faut bâtir le nouveau géant de demain.

 

 

- Dégage du ring, ptit merdeux.

- Avec plaisir m’sieur, mais c’est que j’sais pas bien par où c’est la sortie.

 

 

TROIS ETOILES

 

 

John Cena

 

Je réécris le même paragraphe que les deux années passées, mais la problématique est toujours la même : Johnny Boy a montré qu’il était sur sa fin de carrière, il ne peut décemment pas partir sans devenir le recordman absolu des titres de champion du monde. Comme le désormais semi-retraité ne va faire le déplacement que pour les grands événements, un programme Rumble-titre à WrestleMania-perte à Summerslam semble assez logique.

 

 

Après le « you can’t see me », John lance le « you can’t not see me ».

 

 

Un membre du Shield

 

Le Shield est désormais de retour parmi nous ! ô joie, ô Sierra Hostel India Echo Lima Delta !

Pour autant, difficile d’anticiper si cette formation est partie pour durer. Comme je l’ai déjà évoqué sur le forum, je rêve de découvrir que ce retour de l’alliance légendaire annonce en fait le début de guerres de gangs historiques. Cesaro-Miz-Sheamus pourraient n’être que des amuses-bouches avant la montée de Sanity. Imaginez-vous un match à WrestleMania entre les chiens de la Justice contre la meute de furieux guidée par Eric Young ? Voilà qui déchirerait sa race.

Mais si ce n’est pas le cas, Roman Reigns, Seth Rollins et Dean Ambrose restent des stars de l’entreprise, à même de remporter un Rumble. L’hypothèse d’une nouvelle victoire de Roman pour le prévisible mais peut-être (on croise les doigts) finalement abandonné main event contre Lesnar n’est pas très réjouissante. Une victoire de Seth Rollins pour un retour en grâce de l’Architecte parait une idée bien plus attractive, pour peu qu’on laisse tomber cet horrible « Burn it down ! » qui ne lui va pas du tout. Quand à Dean, bon… On l’a connu très bon, mais cela fait longtemps.

 

 

- C’est bon là Roman, t’es de retour avec tes potes, t’es en équipe, ça se passe bien, ya pas de raison que Vince te re-donne un push au cul pour un quatrième main event, non ?

- Hééeeepf… Et bien… Je ne peux encore rien vous dire… Mais ne soyez pas surpris non plus voyez…

 

 

Samoa Joe

 

Passé par la case NXT, « Triple H kid » suprême, Samoa Joe n’a pas encore eu beaucoup d’exposition à Raw, mais il y a été traité comme une force menaçante et destructrice. Ses matchs furent brutaux et spectaculaires, ses prises de micro furieusement charismatiques. Le profil parfait d’un aspirant au Rumble, qui utiliserait cette victoire pour se propulser dans le main event. JoeJoe est actuellement blessé, et l’on sait à quel point la WWE aime faire revenir des convalescents pour un effet de surprise maximum. Alors, prêts à entendre tonner les tubas ?

 

 

Mais d’abord, SUIT UP !

 

 

DEUX ETOILES

 

 

Bobby Roode

 

« Glorious ! »

Ha, qu’est-ce que ça aurait été bien, si la WWE avait gardé Bobby encore un peu à NXT (au moins l’occasion d’avoir sa revanche contre Drew Mc Intyre) pour finalement le faire entrer dans le roster principal lors du Royal Rumble en trentième. L’explosion de la foule à l’écoute de la musique d’entrée aurait été impressionnante, et aurait permis de placer direct le Canadien à sa place sur la carte, c’est-à-dire pas en catimini contre Aiden English ou Dolph Ziggler. Mais bon, passons. Roode fait ses gammes dans le show bleu, feude contre des vétérans, comme d’autres avant lui. En janvier, il sera évidemment prêt à avoir plus d’ambition. Quadragénaire, Bobby est sur sa fin de carrière mais son charisme et son personnage drainent du merchandising. Il faut capitaliser sur le Glorious One. De là à le voir gagner le prochain Rumble, pas sûr, mais on peut tout de même y croire.

 

 

Oui, croyez ! Bobbieve in Bobby !

 

 

Shinsuke Nakamura

 

Dans la catégorie des stars internationales vieillissantes sur lesquelles la WWE doit capitaliser vite, le Japonais est en première place. Héros de sa discipline sur l’île asiatique, Shinsuke est traité comme une totale rockstar à Stamford. Il a une musique d’entrée extraordinaire, un charisme omniprésent et des rivalités de haut standing. La foule adhère et adore. Pourtant, les suiveurs exigeants comme ceux qui peuplent les Cahiers du catch trouvent que le King of Strong Style la joue très facile depuis son arrivée. Peut-être que les officiels sont du même avis, refusant finalement d’en faire le nouveau champion du monde, alors que le public n’attendait que de voir tomber Jinder Mahal. Si Nakamura corrige le tir, il devrait avoir de quoi se régaler lors du Rumble.

 

 

D’ici-là, il peut encore récupérer la gimmick de Fandango et se trouver une Summer Rae quelque part.

 

 

The Miz

 

Le Miz a la carrière pour gagner un Royal Rumble et ça ne ferait même pas grincer des dents. Voilà une affirmation qu’on aurait eu du mal à croire lors de ses débuts, et pourtant c’est vrai. Aujourd’hui, le titre Intercontinental a plus besoin du Miz que l’inverse. Pourtant, le natif de Cleveland ne pourra pas s’accrocher à la ceinture blanche pour la vie, même s’il mérite d’en établir un record de longévité ou de règnes. En revanche, Mike mérite pleinement de remporter un Royal Rumble et ainsi avoir une chance d’effacer son triste main event de WrestleMania 27.

 

 

- Si je gagne, je dédierai ce triomphe à mon enfant à naitre.

- C’est vrai que le jour de la conception, on devait être pas loin de trente.

 

 

Finn Balor

 

Tout avait bien commencé pour l’Irlandais. Poule aux œufs d’or d’NXT où il était couvé comme un trésor, le Démon avait bénéficié du push de la décennie en devenant le premier champion Universel. Mais niveau histoire, c’était foiré et on remercie presque sa blessure d’avoir permis une remise en question. Depuis, Finn est un peu éloigné des questions de palmarès, englué dans une rivalité interminable contre Bray Wyatt. Mais d’ailleurs, le dernier en date à avoir été prisonnier de la folie de Bray, c’était Orton. On sait ce qui a suivi. Plus sûrement, Finn se sera d’ici janvier débarrassé du barbu crado, et repositionné comme un challenger d’importance.

 

 

Il lui reste cent jours pour sabrer Wyatt (oui j’avoue, celle-là elle était Finn).

 

 

UNE ETOILE

 

Bon, parti comme on est parti, à tous les coups le vainqueur du prochain Royal Rumble se trouve dans la liste de noms que je vais citer ici en derniers. Alors allons-y, en vrac.

Certaines équipes vont peut-être se séparer, dans ce cas, des personnes comme Cesaro, Sheamus ou Big E peuvent avoir leur chance de briller.

Sami Zayn semble parti pour réinventer son personnage, et cela peut lui être profitable.

Bray Wyatt, lui, n’arrête pas de complexifier son univers, ça fait longtemps qu’on n’y comprend plus rien et l’on doute fortement de le voir gagner prochainement un nouveau titre, mais il est toujours parmi les principaux protagonistes de Raw.

Brock Lesnar, actuel champion intermittent, et Randy Orton ne semblent pas constituer de réels favoris. Pas plus que Chris Jericho qui reviendra bien un jour, mais je crois qu’il est inscrit dans sa gimmick qu’il ne gagnera jamais le Rumble. Quoi que. Ne jamais dire jamais…

Pensons aussi à Rusev, qui serait un opposant crédible si son blason est un peu redoré. Ou encore à Baron Corbin, toujours aussi contesté mais relativement bien placé.

Et le dernier nom à citer est celui d’un homme qui s’est débarrassé cette année de son partenaire par équipes. Ce fut pour lui le début de la consécration, et il a à lui tout seul sorti toute une division du marasme. Charismatique, beau parleur et magnétique, Enzo Amore va-t-il gagner le prochain Royal Rumble ?

 

 

A moins que… Qui qui pourrait faire son retour de blessure ?

 

 

Cher lecteur, nous ne sommes qu’à la mi octobre et il reste quasiment un tiers de l’année avant le Royal Rumble de 2018. N’aie pas peur du ridicule ou de l’échec, fais comme moi. Qui est ton favori pour la prochaine bataille à trente ? Ai-je oublié un nom qui te tient à cœur ?

Parle-moi, aie confiance.

 

 

Don't be afraid.

Mes pronos

Je donnerais 5 étoiles pour Cena et Reigns perso.
4 pour strauman et styles.

Après c'est plus nébuleux !

Une dernière piecette sur Nakamura juste pour son nom. Mais c'est loin d'être un souhait !

PLutôt d'accord sur ton classement

C'est évidemment casse-gueule de tenter ça trois mois à l'avance, mais ça fait la beauté de l'exercice. Rappelle-moi un point du règlement: le vainqueur ne peut combattre que pour le titre de sa propre brand, ou bien il peut aussi faire chier le tenant de l'autre? Quoi qu'il en soit, j'ai foi en mon petit Braun, même s'il fait une cible difficile à manquer dans un Rumble. Et je désespère de voir pushé un mec qui stagne en midcard: le Rumble a sauf erreur toujours été gagné par un main eventer indiscutable ou par un nouveau venu surpusé (Sheamus, Del Rio, Lesnar avant eux). J'adorerais que pour une fois, il revienne à un mec moins attendu — oui, Cesaro, évidemment. Rhaa c'est vraiment du domaine du rêve, la rage.

No lo sé

Je crois qu'on ne sait pas si le gagnant du Rumble choisit son titre mondial. Je pense que oui, enfin pour le moment depuis qu'il y a deux titres ça a coulé de source que ça soit lié au même show, mais ils peuvent très bien choisir de mélanger les rosters.

Lors de ces 2 premières

Lors de ces 2 premières victoires Austin n'était pas encore vraiment un Main Eventer, il était dans la Upper midcard. Et ce sont justement ces deux victoires au Rumble ainsi que celle au KOTR (avec la promo "Austin 3:16") qui l'ont cimenté comme Main Eventer.
***
La "victoire qui n'existe pas" de Benoit est aussi dans le même cas de figure : Upper midcarder qui accède au Main Event de cette façon (et quel Main Event mes aïeux, cette Triple Frite (big up Ringseid ;) face à HBK et HHH). Je rajouterais Rey Mysterio aussi dans cette logique de Upper midcard vainqueur qui accède au Main Event ensuite même si ce n'était que à cause des circonstances particulières de la mort d'Eddie et que le luchador est redescendu ensuite très rapidement en midcard.
***
Mais depuis Rey en 2006, effectivement, on peut dire que les Main Eventers établis qui remporte le match : Taker, Cena, Orton, Edge, Del Rio, Sheamus,Cena, Batista, Reigns, HHH, Orton. Je ne vois pas vraiment qui pourrait "briser" cette logique actuellement.

Scandale!!!

Tu m'as piqué ma vivi de Shane portant une souplesse à Owens, qui datait de la Nalyse de Summerslam! Pour cela, il n'y a qu'un châtiment: LA TCHOUNGA!!! Latrell, fais ta besogne.

tout en haut

The Miz.

On sait désormais que le gagnant du rumble ne s'assure "que" d'un match pour le titre, et non du ME de la soirée.

Mizou n'ira plus titiller les étoiles, mais il mériterait 100 fois le sacre pour son année. Et on pourrait écrire 100 histoires avec lui, on en redemanderait.

Je pensais répondre en

Je pensais répondre en blaguant: et James Ellsworth alors?
Et puis tout d'un coup j'ai eu une sueur froide.
Sinon plus sérieusement tu as effectivement cité tous les crédibles, si on part du principe qu'un Perfect 10 ou Heath Slater est bien évidemment cantonnée à "pop de feu à l'entrée, déception à l'élimination"

D'autres challengers

Mahal avec les tournées en inde prévues, peut aussi remporter le rumble...
Mais je vois un Lesnar vs Reigns booké aisément (les deux vainqueurs du taker) et Cena, égalant Stone cold et qui nous débarrasse de Mahal pour dépasser Flair...
.
Comme ca on a des part timers (Cena et Lesnar), les chouchous musclés de Vince, les huées pour Roman et deux match pour le titre qui m'indifèreront dans le meilleur des cas (comme les 2 années précedentes)
.
Mais cela nous ferait vivre dans un monde ou Mahal ferait un gros match à Mania, ce que des Ziggler, Kofi, Barrett... n'ont et n'auront jamais eu, alors qu'ils ont 1000 fois plus de talent que l'indien...
.
On peut avoir le rock aussi, qui défierait mahal pour le coté américa fuck yeah, ou lesnar dans une Less-apparence-in-TV feud

L'Indien

Je continue de croire que la WWE se rendra compte de son erreur avec Mahal. Avec lui, ils ouvrent le marché indien certes, mais il n'y a pas qu'un seul catcheur en Inde et j'ose espérer qu'il y en a de meilleurs à former !
ça fait plus de six mois qu'on se traine un Jinder en top menace et presque autant qu'il est champion. J'espère qu'on est sur la fin, et j'ose penser qu'ensuite il va vite redescendre d'un cran. Ya pas la place de le laisser si haut. Il peut tourner autour du titre US à la limite, on connait la rengaine de l'étranger champion des Etats-Unis, mais ça serait moins nocif.

j'ai mal d'écrire cela

Mais je ne vois pas Mahal comme la top menace parce que la ceinture mondiale a le traitement d'un titre de midcarder, c'est triste, mais bon, parait que les pontes sont contents de son travail.
Ce qui m'inquiete, c'est qu'on parle d'un cena vs mahal à mania, et je ne veux pas que le canadien ait droit à un match 1vs 1 à Mania alors que d'autres qui ont 10 ans de bon et loyaux services, un mahal dans chaque orteil, n'ont jamais cette chance de toute leur carriere.
Mais mercantilement ce serait logique.

4 étoiles ?

Bon je suis OK avec aucun de tes top picks, du coup faut que je vienne mettre mon grain de sel !
.
Pour moi 2 de tes 4-étoiles sont très très improbables car j'ai d'autres plans en tête : AJ Styles et Kevin Owens
Suite aux retombées de HIAC qui semblent placer Owens et Zayn en équipe pour un règne de terreur assez jouissif, et quand on connait le passif entre AJ Styles et Shane McMahon qui avait commencé.... en pleine Road to Mania l'année dernière... Pour moi la boucle va être bouclée cette année et on aura un incroyable AJ Styles & Shane O'Mac vs Kevin Owens & Sami Zayn à Mania 34!
Du coup je ne crois pas vraiment à la victoire de l'un ou l'autre au Rumble cette année, mais ils seront des favoris naturels pour les x prochaines années.
.
Braun Strowman a laissé filer son tour contre Lesnar, je ne le verrais pas en 4 étoiles non plus. Je serais néanmoins ici moins catégorique car on pourrait imaginer un Reigns vs. Lesnar booké très en amont avant le Rumble et le monstre qui se tape l'incruste dans un Triple Threat à Mania, voulant se venger des deux en même temps et prendre enfin le titre. Ca pourrait être un sacré Main Event.
.
Je pense qu'il va falloir aller chercher le vainqueur du Rumble du côté de la scène WWE Title cette année, au vu de la situation actuelle. Je pense que Lesnar/Reigns pour le titre Universel si il arrive réellement n'a pas besoin du Rumble dans l'équation, donc on pourrait y couronner le futur challenger au titre de Mahal si il est encore champion d'ici là (mais rien n'est moins sur). Cena vs Mahal me botte bien donc pourquoi pas ton Cena 3 étoiles, cote intéressante. Roode semble pour le moment passer à côté de ses débuts donc faudrait qu'il retourne sacrément la situation.
Shinsuke pourrait être un bon candidat aussi si ils veulent absolument miser sur lui, car il a besoin d'un gros coup de fouet lui aussi et un Rumble serait adéquat. Mais avec le Japonais, quel champion en face ? Mahal on a déjà vu, AJ Styles je le vois occupé ailleurs... John Cena qui aurait repris son bien avant ? Ils ont déjà grillé la cartouche à Smackdown Live en hebdo....
.
J'ai du mal à mettre le doigt sur le bon scénario et au final je me dis que mon 2v2 bloque pas mal de choses, donc peut être me trompe-je là dessus et que le vainqueur se trouve là dedans comme tu l'as dit :D
.
Super article en tout cas!

Oh putain 100 jours

J'avais pas remarqué qu'il restait que 100 jours avant le Rumble. Pour le moment je sais pas encore qui va être le favori mais merci pour cette review des forces en présence :)

Plouf

J'en ai rêvé cette nuit.

Entrée du numéro 30 sur la musique de Cult of Personality.

Impossible. Mais quelle pop ce serait...

Quelle idée

Tu as rêvé que tu rentrerais en numéro 30 sur l'ancienne musique de CM Punk ?
No chance in hell !

Mais non...

... si un jour je rentre sur un ring de la WWE, ce sera avec un remix de la Danse des Canards.

Connexion utilisateur

What's up?



16 novembre

Les pronos pour les Séries sont en ligne, tandis que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin