Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

Des marrons au réveillon

- Qu’est-ce que c’est ? Hey, mais c’est les minables.
- Les minables, ils vont te décoller la tête. Ok ?
- Qu’est-ce qui vous arrive ? Vous avez une crise d’urticaire ?
Hélène et les garçons
 
Le poète disait “J’avoue que la bagarre, je ne suis pas contre. Ça ne me fait pas peur, je dirais même que j’aime cogner”. La castagne, la règle numéro 1 du catch! Et pourtant, dans le show bleu qui conclut l’année, on vient nous faire chier avec des histoires de chef contre employé. Putain, mais on a François Ruffin à l’Assemblée pour ça, pas besoin d’avoir le remake du prince et du pauvre à Smackdown ! 
 
 
Avec JJ Abrams aux manettes, vu le nombre de lens flare.
 
 
Nalyse de Clash of Champions 2017
 
Pour cette fin d’année, le père Noël WWE nous sort le fond de ses tiroirs pour ce seizième PPV. Tout le monde attend le Royal Rumble, tout le monde veut savoir qui prendra le titre de Brock Lesnar, qu’est-ce qu’on s’en fout, sérieux, des rivalités smackdowniennes?
 
Du coup on se tape un match qui aurait donné des convulsions aux Social Justice Warriors de la novlangue et de l’écriture inclusive avec un lumberjack (!!) match pour le titre féminin entre Charlotte Flair et Natalya du clan Hart. 
 
 
Et on ne dit plus catcheuses ou catcheurs, il faut dire catcheur‧euse‧s, t'as compris espèce d'arriéré‧e ?
 
 
Match globalement à chier, n’en disons pas plus. La présence des lumberjills ne change rien, le déroulé est hyper classique, Carmella fait même preuve d’une grosse connerie en voulant tenter enfin son cash-in alors qu’il y a une demi-douzaine de lutteuses présentes. Pas très habile.
 
Au moins, et c’est même très maladroitement fait, ça conclut le run de Natalya. Son discours fin de match semble signer sa fin de carrière, un moment aussi marquant que celui de JBL à Mania après ses 21 secondes contre Rey Mysterio.
 
 
- ♫ The future's in the air
I can feel it everywhere
Blowing with the wind of change 
- T'en as laché une pour finir? hein, Natalya?
- WIND OF CHANGE!
 
 
De leur côté, les frères Matraque (Bludgeon Brothers) n’ont fait qu’une bouchée de Breezango. Aucun lien avec les Fashion Files, aucune saynète diffusée, quelle déception. Et Mojo a évidemment dérouillé Ryder.
 
 
Les frères Matraque: de la finesse à l'état pur.
 
 
Mais, me demandez-vous, quand est-ce qu’elle commence cette bagarre ? Mais tout de suite mon ami !
 
L’US Title nous a bien niqué la gueule. Je pense que les pronos CDC sont identiques à ceux de FOTY : tout le monde avait la même certitude dans ce triple threat (et les visionnaires pourront jouer au bingo-loto vendredi soir), Dolph Ziggler n’était là que pour prendre le pin. Roode ou Corbin, on s’en foutait pas mal, Zizi n’était là que pour empêcher le perdant potentiel de prendre un gros coup sur la caboche et sur sa hype.
 
 
- Décidez vous vite entre vous, j'ai autre chose à foutre de mon dimanche soir.
- Ok Dolph, et bien on va dire que ce ne sera pas Corbin.
- Hey mais non oh, c'est pas du jeu ça!
 
 
Et le match a été très bon putain, très varié, pas de vrai temps mort avec beaucoup de suspense.
 
Mais quelle surprise de voir Ziggler remporter la ceinture après un zig-zag sur Corbin qui portait lui-même son End of Days ! Double combo. 
 
Quid de la suite ? Ziggler retourne face avec un Corbin à sa chasse ? Roode en sournois mais pour le Rumble (superbe cote à cette heure)? Ziggler champion jusqu’à Wrestlemania pour enfin un match digne son standing ?
 
 
- Tu as vu Seifer, un flingue sur la tête et il l’aime, notre Dolphin !
- Oui Krix, mais la prochaine fois, mets le flingue sur sa tête, pas la tienne.
 
 
L’autre match à plusieurs, était le Fatal four way (son bordel habituel) pour le titre Tag Team.
 
Et, à part le New Day, un peu à côté de son sujet, personne n’a démérité. Que ce soit Rusev et English avec encore une association à travailler mais pleine d’espoir ou avec Benjamin et Gable, qui a pu enfin montrer l’étendue de son talent (surtout en comparaison de Jason Jordangle) en décochant sur la fin du match deux German Suplex sur Rusev et Big E. Pas de petits gabarits. Limite on pourrait avoir une storyline ou Gable est le fils caché de Brock Lesnar.
 
 
- Et c'est une???
- IDÉE DE MERDE!
 
 
Habituellement, les Fatal Four Way par équipes sont illisibles, avec deux catcheurs sur le ring qui peuvent taguer des membres d’une autre équipe et faire leurs propres tombés sur un partenaire (remember Big E, il y a quelques années). Ici, ce fut fluide, malgré les nombreux doutes sur le catcheur légal dans l’équipe, mais on a évité trop de bastons collégiales.
 
Les Usos volent un peu le match en superkickant Clark Gable qui venait de sortir la perf de la soirée un peu plus tôt. Alors qui pour la suite, sachant que là, c’est terminé pour le New Day ? Les frères matraque ou l’une des deux autres équipes du match ?
 
 
- Je ne comprends pas trop, Aiden, les gens aiment le Rusev Day?
- Oui, noble Bulgare.
- Mais alors, je suis passé face? Woaw, c'est trop du ballon! J'ai rien senti du tout.
 
 
Le match pour le titre suprême a pour sa part signé la fin de la présence de Jinder Mahal dans la title picture. Il y était depuis le mois de mai et ça nous a bien cassé les roubignolles. AJ Styles ayant enfin retouché le titre récemment, il devait encore essuyer le droit du “rematch”.
 
 
Et d'avoir une vignette stylisée avec des petites montagnes dans le fond. Sûrement l'Everest?
 
 
Mais non, punaise! Styles en a aussi des petites montagnes! Qu'est ce que c'est que ce bordel? 
 
 
- Ces montagnes ne ressemblent-elles pas à des pics jumeaux?
- Il y a matière à creuser ce mystère.
 
 
Et, à croire que le vainqueur donne une appréciation différente d’un affrontement, mais on a peut-être assisté au match le plus satisfaisant de la part de l’Indien gonflé aux stéroïdes. Tout n’était pas parfait bien sûr, et AJ Styles a sensiblement porté le combat pour le plus grand plaisir du public bostonien.
 
Il faut dire que tout l’arsenal du natif de Jacksonville y est passé. Des Pele kick aux prises de soumission, Jinder a tout pris dans la gueule. Et c’est avec un plaisir savoureux que le match et le pay-per-view se sont conclus par le meuglement de l’Indien abandonnant.
 
 
Meuglement qui aurait pu être bien plus aigu si la réception avait été foirée.
 
 
Quid de Mahal désormais ? Après le Rumble où il est un favori logique vu son année écoulée, mais on aurait une belle bronca s’il remportait la timbale, une seule destination possible : les titres secondaires à Smackdown ou à Raw.
 
Quant à l’adversaire à venir de Styles, il est encore trop tôt pour le savoir, mais il se trouve sûrement parmi ceux qui ont participé à la feud principale des derniers shows bleus : Kevin Owens, Sami Zayn, Randy Orton ou Shinsuke Nakamura.
 
 
Une fois qu'il aura réussi à enlever ce morceau de persil coincé dans ses chicots.
 
 
Les deux faces ont été envoyés dans un match casse-pipe qui devait décider du sort des deux Québécois, le tout sous l’autorité de Shane McMahon en tant qu’arbitre. Sauf que l’ami Daniel Bryan, sentant que son Co-General Manager ne serait pas impartial, s’ajoute au casting arbitral.
 
 
Comme Robert De Niro, Daniel Bryan utilise les méthodes de l'Actor's Studios pour bien rentrer dans son rôle. Seul problème, il n'a rien compris de cette technique et passe le plus clair de son temps à imiter Robert De Niro.
 
 
Là, on se dit que deux guest referees, c’est deux de trop. Qu’on se dirige vers un festival de ref-bumps et d’overbooking comme la WWE en est malheureusement friande.
 
Et bien non. Enfin, presque pas. Tout se passe sans problème au départ. Bryan et McMahon font bien leur taf, se la jouant pro entre eux et évitant toute querelle entre le duo Owens-Zayn et le jumper fou des Hell in a Cell.
 
 
- Voilà, les baiseurs de phoques, vous restez dos tourné au ring et on pourra commencer.
- C'est pas très fair-play, Shane.
- Je fais ce que je veux, Daniel, TROIS MOIS QU'ILS ME CASSENT LES COUILLES!
 
 
Bien sûr, on a eu droit à des double count désynchronisés assez régulièrement au point qu’au bout du cinquième, Daniel Bryan et Shane se répartissent deux zones du ring, une moitié chacun avec le côté du ring où se trouve l’équipe qu’il “supporte”.
 
Nakamura se retrouve hors circuit après avoir réceptionné, allongé sur la table des commentateurs ricains, un splash d’Owens. Ce qui nous laisse avec un Orton-Zayn sur le ring et une large domination de la vipère. 
 
 
Arrive.
RKO.
Leave.
Un bon petit programme pour Randy. toubidou bidou
 
 
Suite à un RKO, tout s’emballe. Shane commence son décompte, mais Owens de retour des gravats laissés par son splash, bouscule Bryan qui tombe sur McMahon, l’interrompant alors.
 
Cette scène ne marche pas. Ça semble trop écrit (forcément) mais c’est très mal interprété. C’est la pire chute de l’année et c’est ce qui déclenche le chaos final et la fin de la bonne entente entre les deux GM, l’un traitant l’autre comme une grosse merde (je vous laisse deviner qui ne se prend pas pour une crotte de bique).
 
 
- Sale traitre Daniel, je le savais que tu roulais pour Robert Charlebois et Garou. Salopard va!
- Enfin Shania... Shane pardon.
- AH TU T'ES TRAHI! Tu m'as confondu avec cette sale truie de Shania Twain. Je vais te pourrir la vie.
 
 
Du coup, c’est un finish ultra moisi mais tellement prévisible : Owens distrait Orton pour se prendre un RKO, ce qui permet à Zayn de tenter un roll-up sur Orton dont il n’obtiendra qu’un compte de 2 étant donné que Shane laisse en suspens le troisième count. Colère légitime de Bryan pour le coup qui se vengera dans la seconde sur un deuxième roll-up de Zayn sur Orton (définitivement pas attentif) en donnant la victoire aux Québécois sur un fast count. McMahon reste prostré comme le con égoïste qu’il est.
 
 
Bien, il ne me reste plus qu'à demander à maman de voir si Donald ne peut pas élargir le Muslim ban au Canada.
 
 
La suite est encore floue à l’heure où j’écris ces lignes, on se dirige vers plusieurs pistes possibles :
- Affrontement physique entre Shane et Bryan à Wrestlemania, si les médecins autorisent ce dernier à remonter sur le ring.
- Affrontement par catcheur/tag team associé.
- Echange de GM entre Raw et Smackdown, Angle et deux catcheurs rejoignant le show bleu en échange de Bryan-Owens-Zayn.
- Owens et Zayn se lancent dans la course au titre d'AJ Styles, avec pour but de s’affronter entre eux, comme des frères, à Wrestlemania.
- Bryan et McMahon dégagés de leur fonction par Vince McMahon qui nomme General Manager... le Big Show. 
 
Bref, on ne voit pas plus clair que dans le cul d’un renne !
 
 
- J'y suis allé une fois, c'était tout noir et ça sentait mauvais. J'ai mis six jours pour retrouver la sortie. Pires vacances de ma vie.
- Ah ah ah. Sacré lutin farceur.
 
 

Les vignettes sont

Les vignettes sont excellentes (surtout celles de la fin). :D

ma préférée

c'est celle avec un type qui pointe son flingue, montrant mon statut de tête pensante de la ziggounation des CDC
.
Pas envie de mater le PPV apres avoir lu l'article, tant pis.

un type?

toi, tu vas me voir "voyage au bout de l'enfer" pendant les fêtes. C'est De Niro putain!
Merci de vos commentaires sur les vignettes

Le nouveau Dolph Ziggler ?

Bonjour à tous,
Je partage globalement l'avis de Latrell, j'ai vu un show distrayant avec de la surprise, que des matchs sympa, sauf les meufs et la fashion police (j'imaginais qu'ils auraient le droit de faire un peu de comedy face aux brothers... perdu).

Je voulais juste insister sur un fait déjà évoqué : je trouve que le jeune Chad Gable a montré ce soir qu'il était le parfait midcarder ! Depuis quelques temps il est vraiment distrayant dans le ring et plutôt marrant en promo (il était clairement moins bon au micro avec Jason Jordan), là il a tout confirmé, bref, c'est lui la bonne surprise de la soirée pour moi.

Nouveau Ziggler, je sais pas

Nouveau Ziggler, je sais pas mais en tout cas j'ai été sacrément impressionné par la série de german qu'il a claquée en fin de match, c'était assez fou!
Et en parlant de Ziggler, j'ai vraiment été agréablement surpris par sa prise de titre que personne n'a vu venir. Ça m'a fait chaud au cœur de constater que les hautes sphères de la fédé ont encore un minimum d'estime pour lui. Vu le contexte concurrentiel, c'est assez réjouissant de le voir ajouter à sa carrière un nouveau règne en 2017 (même s'il ne s'agit "que" d'un titre secondaire - j'ai bien peur, le concernant, que le train du main event soit passé depuis un bail).

Connexion utilisateur

What's up?



12 janvier

Les Awards s'empilent en une, ils ont soif de vos commentaires! Venez aussi voter pour désigner la ceinture du plomb 2017, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin