Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

CDC Awards 2017 : Meilleur rookie

Le commencement est la moitié de tout.

Pythagore

 

La période des fêtes est passée, mais les Cahiers du Catch n’en ont pas fini avec la distribution des cadeaux. La distribution des CDC Awards 2017 continue avec celui du meilleur rookie. Découvrons donc tous ensemble ce que les membres de la Rédac pensent des petits nouveaux qui ont démarré à Raw ou à Smackdown en 2017.

 

 

- Viens chérie. C'est l'heure de recevoir notre prix.

- C'est l'award du meilleur rookie mon chou. Pour la ceinture de plomb il faut attendre encore un peu.

 

 

CDC Awards 2017 : Meilleur rookie

 

Comme toujours, rappelons rapidement les règles.

 

La Rédac considère comme rookies celles et ceux qui ont fait leur début en 2017 dans l’un des deux shows majeurs de la WWE : RAW ou Smackdown Live. Les autres fédérations (ROH, TNA, NJPW) et NXT ne comptent pas. D’où la présence cette année de plusieurs « rookies » déjà très connus des fans de catch.

 

Chaque membre de la Rédac donne son top 5, cinq points allant au premier, quatre au deuxième, trois au troisième, deux au quatrième et un seul point au dernier. Dix personnes ont voté cette année, le score maximal possible est donc de cinquante points.

 

L’un des rookies de l’année 2017 a-t-il réalisé le perfect comme AJ Styles et Kevin Owens en 2016 et 2015 ? Réponse ci-dessous, après le récapitulatif des précédents palmarès.

 

 

Incapables de déterminer lequel d'entre eux était le plus fort pour cause de double perfect à l'award du meilleur rookie, Kevin Owens et AJ Styles ont décidé de se départager grâce à une bataille de pouces enflammée.

 

 

Palmarès du CDC Award du meilleur rookie depuis la première édition, en 2009

 

2016

1. AJ Styles, 40 points sur 40 possibles

2. Sami Zayn, 25

3. Alexa Bliss, 24

4. Big Cass, 11

5. Bayley, 9

 

2015

1. Kevin Owens, 45 points sur 45 possibles

2. Neville, 24 

3. Charlotte, 22 

4. Kalysto, 19

5. Sasha Banks, 11

 

2014

1. Rusev, 55 points sur 60 possibles

2. Paige, 53 

3. Ex aequo Adam Rose et Emma, 29 

5. The Bunny, 14

 

2013

1. Big E Langston, 47 points sur 70 possibles

2. Fandango, 35

3. Ex aequo Bray Wyatt, Luke Harper, 34

5. Summer Rae, 33

 

2012

1. Antonio Cesaro, 63 points sur 75 possibles

2. Damien Sandow, 62

3. Dean Ambrose, 40

4. Seth Rollins, 27

5. Roman Reigns, 16

 

2011

1. Hunico, 28 points sur 30 possibles

2. Brodus Clay, 17

3. Sin Cara, 11

4. Epico, 10

5. Jinder Mahal et Kharma, 8

 

2010

1. Daniel Bryan, 17 points sur 25 possibles

2. Wade Barrett, 15

3. Alberto Del Rio, 11

4. Kaval, 8

5. Naomi, 6

 

2009

1. Drew McIntyre et Sheamus, 27 points sur 35 possibles

3. Alicia Fox, 15

4. David Hart Smith, 12

5. Tyson Kidd, 10

 

 

Lauréat de l'award du meilleur rookie en 2009. Membre du roster de NXT en 2017. Le cas Drew McIntyre vous en dit long sur le flair des membres de la Rédac quand il s'agit de noter les rookies.

 

 

 

Palmarès 2017

 

 

Non classés : Ruby Riott, Liv Morgan, Sarah Logan, Mandy Rose, Sonya Deville, les Revival, Akira Tozawa, Hideo Itami, Mike Kanellis.

 

Ils sont dix. Dix rookies qui n’auront pas réussi à obtenir ne serait-ce qu’un tout petit point dans ce classement, mais à qui nous allons quand même accorder quelques mots.

 

Il y a ceux qui sont arrivés trop tard : les cinq divas qui ont fait leur apparition en novembre, ainsi qu’Hideo Itami qui a débarqué mi-décembre. Difficile de trouver le temps de convaincre les membres de la Rédac quand on arrive seulement quelques semaines avant le nouvel an.

 

 

En même temps si j'avais intégré RAW six mois plus tôt, j'aurais été capable de me blesser et de rater tout un semestre. Ca aurait pas changé grand chose en fait.

 

 

Ensuite, il y a ceux qui ont été absents presque toute l’année. Il s’agit des Revival, arrivés après WrestleMania et qui ont démarré par rien de moins qu’une victoire contre les New Day. Malheureusement pour eux, différentes blessures les ont éloignés des rings de fin avril à début juillet, puis de fin juillet à mi-décembre.

 

Parlons ensuite de Mike Kanellis, arrivé directement à Smackdown au mois de juin sans passer par la case NXT. On pensait qu’un tel honneur était désormais réservé aux catcheurs du calibre d’AJ Styles. Visiblement, quelqu’un à la WWE a décidé que cela pouvait aussi être accordé à un catcheur sans grand talent dans le ring ou au micro, pourvu d’un gimmick pourri et dont le seul fait d’armes est d’avoir épousé une ex-diva.

 

 

Oui, mais il a épousé la plus HOT.

 

 

Enfin, il y a Akira Tozawa. Plutôt doué dans le ring, lui aussi n’obtient aucun point alors qu’il avait deux sérieux avantages sur ses concurrents. Premièrement, il a débuté à Raw en février et a donc eu plus de temps que n’importe quel autre rookie pour montrer ce qu’il sait faire. Deuxièmement, il est le seul rookie à avoir décroché un titre cette année puisqu’il a mis fin au premier règne du king Neville. Est-ce à cause de son association avec Titus O’Neil ? Ou alors est-ce tout simplement parce que la division Cruiserweight n’intéresse pas grand monde ? Quoi qu’il en soit, Akira Tozawa fini lui aussi l’année avec un zéro pointé.

 

 

Parce que vous pensiez sincèrement que les gens allaient se souvenir de moi avec mon formidable règne de six jours? SIX JOURS!

 

 

8. Tye Dillinger : 4 points sur 50 possibles

 

Auteur d’une brève apparition au Royal Rumble, puis membre régulier de Smakdown après WrestleMania, Tye Dillinger finit huitième de ce classement avec quatre points. Ce n’est pas beaucoup, mais toujours mieux que les dix autres rookies cités plus haut.

 

Le gros problème de Tye Dillinger, c’est que les bookers ne semblent pas avoir de plan pour lui. En dehors d’une mini-rivalité contre Baron Corbin au sujet du titre US, quelle occasion a-t-il eu pour briller en 2017 ? D’ailleurs, cette feud contre Corbin n’a visiblement existé que pour permettre au loup solitaire de remporter le titre dans un triple threat match, sans avoir à faire le tombé sur AJ Styles qui était alors le détenteur du championnat US.

 

 

Que voulez-vous: on a du talent ou on n'en a pas. C'est comme ça.

 

 

Huitième place seulement donc pour Tye Dillinger, qu'on retrouve d'ailleurs dans le classement des catcheurs les plus sous-utilisés en 2017.

 

 

Eloigné d'un catcheur phénoménal pour laisser sa place sur le ring à un big man médiocre : un parfait résumé de l'année 2017 de Tye Dillinger.

 

 

7. Singh Brothers : 7 points sur 50 possibles

 

Surprise ! On retrouve à la septième place de ce classement les deux sous-fifres de Jinder Mahal, pourtant présentés comme ses managers et non comme des catcheurs.

 

Les frères Singh, inclus dans ce classement eu égard aux matchs qu’ils ont disputés contre AJ Styles, ont su convaincre trois rédacteurs de leur accorder des points. A commencer par Jyskal qui, grâce à eux, a « kiffé le règne de Mahal ». Reconnaissons qu’il s’agit là d’un sacré exploit !

 

 

- Nous comprenons votre joie, oh grand Maharajah. Vous venez de défendre votre titre avec succès.

- Non. Là je suis content parce que je viens d'apprendre qu'il y a un mec qui est en train de kiffer mon règne.

 

 

6. Austin Aries : 9 points sur 50 possibles

 

Austin Aries n’a catché que quatre mois à la WWE et échoué à de multiples reprises dans sa quête du titre Cruiserweight. Pourtant, il fait mieux qu’Akira Tozawa qui a connu un règne de champion (certes très court) dans la même catégorie. Pourquoi ?

 

Pour Seifer, la réponse est simple : «sa rivalité avec Neville fut la seule fois où je me suis intéressé aux poids légers ». Tout est dit.

 

 

Seulement 9 points pour 4 mois de travail ? Vous êtes comme ceux de la WWE, pas capables d'apprécier mon travail à sa juste valeur. Bande d'ingrats !

 

 

5. Shinsuke Nakamura : 15 points sur 50 possibles

 

Shinsuke Nakamura finit cinquième de ce classement et ça déçoit forcément un peu.

 

Superstar de la NJPW, auteur d’un très bon passage à NXT où il aura décroché deux fois le titre de champion, Nakamura suscitait beaucoup d’attentes et ses fans espéraient sans doute le voir enchaîner les feuds de grande qualité. Malheureusement ce fut loin d’être le cas.

 

En dehors d’un bon match contre John Cena (au cours duquel il a quand même failli briser la nuque du Marine) et quelques bonnes interactions avec Randy Orton, le Japonais n’a pas réussi à nous éblouir jusqu'ici. On peut rejeter en partie la faute sur Jinder Mahal, pour lequel Nakamura a dû jobber durant quelques semaines. Toutefois, cela ne justifie pas entièrement la faiblesse de ses prestations.

 

Jyskal (pourtant le seul homme au monde à avoir « kiffé le règne de Mahal ») se montre très sévère vis-à-vis du king of strong style, jugeant que « ce n’est qu’une entrée pour le moment ».

 

Ne reste donc plus qu’à espérer que le Japonais s’affirme et nous montre enfin toute l’étendue de son talent en 2018.

 

 

- Hey, Shinsuke ! T'es dispo en 2018 pour qu'on se refasse quelques matchs toi et m...

- Ha mais non, putain ! Lâche moi toi ! Je préfère encore feuder contre Mojo Rawley.

 

 

4. Elias : 19 points sur 50 possibles

 

Who wants to walk with Elias? Eh bien six membres de la Rédac au moins puisqu’Elias est apparu dans leurs top 5 des meilleurs rookies de l’année. En particulier Rapha-Hell, qui l’a carrément mis à la première place de son classement et le justifie très bien :

 

« Elias a débarqué à Raw alors qu’il ne semblait pas vraiment prêt, son passé n’est pas riche de trophées internationaux mais le Drifter a complètement réussi à créer son segment et son personnage. Il est attendu autant que détesté, c’est le meilleur heel du show rouge, son catch violent et bourrin s’est petit-à-petit amélioré, et le voir avec un titre intercontinental ne serait pas démérité. Oui je l’assume, je veux marcher avec Elias ! »

 

 

Le titre intercontinental ? Mais vous avez pas encore compris que moi je cherche à obtenir un Grammy award?

 

 

3. Bobby Roode : 22 points sur 50 possibles

 

Bobby Roode n’a pas été nommé plus souvent qu’Elias (six fois), mais il l’a généralement été à un classement plus élevé. D’où ses trois points d’avance sur le Drifter qui lui permettent d’être sur le podium.

 

Bobby Roode a plusieurs points communs avec Shinsuke Namakamura : un glorieux passé en dehors de la WWE qui lui a permis d’arriver avec un statut de star à NXT, un passage réussi dans le show jaune avec plusieurs gros matchs et un titre de champion, une musique d’entrée qui claque bien dans les oreilles... et des débuts à Smackdown pas vraiment brillants.

 

Arrivé seulement fin août dans le show bleu et avec un positionnement face surprenant vu qu’il était excellent en heel du côté de NXT, l’ex-star de la TNA n’a pas (encore) réussi à marquer les esprits. Il faut dire qu’il a été principalement occupé par une feud contre Dolph Ziggler qui n’a jamais atteint des sommets d’intensité, même si elle lui aura au moins permis de livrer de bons matchs.

 

Le personnage est quand même plaisant à écouter et à regarder catcher. On sent bien qu’il a du charisme et il ne manque pas grand-chose pour qu’il s’impose à la WWE. Allez messieurs les bookers ! Faites un petit effort et Bobby Roode saura se montrer…

 

 

GLORIOUS !

 

 

2. Asuka : 27 points sur 50 possibles

 

Asuka ne sera arrivée que très tardivement dans le roster de Raw puisqu’elle a fait ses débuts à TLC le 22 octobre. Et pourtant, la voici à la deuxième place du classement, son nom apparaissant dans le top cinq de chacun des dix votants ! En neuf éditions du CDC Award du meilleur rookie, c’est seulement la deuxième fois qu’une catcheuse atteint une telle position (la première étant Paige en 2014). Qu’est-ce que cela aurait donné si elle était arrivée en début d’année ?!!

 

Avec même pas deux mois et demi passés dans le grand bain, Asuka n’a pas encore eu le droit à une véritable feud. Les bookers ont préféré prendre le temps de développer son personnage de catcheuse invincible pour ceux qui n’auraient pas suivi les exploits de la Japonaise du côté de NXT. En dehors d’un match de prestige aux Survivor Series où elle élimine trois adversaires de l'équipe d'en face et termine seule survivante du combat, Asuka n’aura eu que quelques victoires rapides contre les divas qui lui ont été jetées en pâture.

 

Les choses sérieuses commenceront donc en 2018 pour Asuka. Va-t-elle remporter le premier Royal Rumble féminin ? Le titre de championne ? Combien de temps encore va-t-elle rester invaincue à la WWE ? Nul doute qu’Asuka sera l’une des catcheuses à suivre en 2018.

 

 

Vainqueur : Asuka. Et pendant que j'y suis, je vous annonce aussi sa victoire pour ses 385 prochains combats à venir. Comme ça, c'est fait.

 

 

1. Samoa Joe : 47 points sur 50 possibles

 

Nommé dans le top cinq des dix membres de la Rédac, dont huit fois à la première place, Samoa Joe aura littéralement écrasé la compétition cette année. Pourtant, à l’image de son score, tout ne fut pas parfait pour ce rookie de 38 ans qui a déjà fait le bonheur de la ROH, de la TNA et bien sûr de NXT avant de débarquer à Raw.

 

Après une première apparition le 30 janvier où il détruit Seth Rollins pour le compte de Triple H, Samoa Joe connaît en effet trois mois pour le moins particuliers. Seth Rollins blessé, Joe enchaîne quelques matchs sans véritable feud, disparaît des radars un mois avant WrestleMania, ne participe pas au plus gros pay-per-view de l’année, puis refait surface pour perdre contre Seth Rollins à Fastlane.

 

Autre mauvaise période : Samoa Joe sera également obligé de se tenir à l’écart des rings en septembre et en octobre à cause d’une blessure au genou.

 

Oui mais voilà, en dehors de ces moments compliqués, Joe aura quand même su nous montrer ce qu’il sait faire. En particulier lors de sa feud contre Brock Lesnar qui lui aura donné l’occasion de faire preuve de beaucoup d’intensité, tant au micro que dans le ring.

 

Les membres de la Rédac sont en tout cas enthousiastes face à Samoa Joe dont ils saluent le charisme. Il « donne le sentiment d’avoir le IT FACTOR, il dégage vraiment quelque chose de fort » d’après Jyskal. Selon Seifer, c’est un « badass » qui « a excellement porté tout seul » sa rivalité contre Lesnar. Enfin pour Rapha-Hell, il suffit à Joe « d’arriver avec son air sur sa musique pour que l’ambiance s’installe » et de conclure « voilà clairement un homme sur lequel la WWE doit capitaliser ». Il fallait que ce soit dit.

 

Félicitations donc à Samoa Joe qui est notre grand vainqueur du CDC Award du meilleur rookie 2017. Et souhaitons lui que Vince McMahon et sa creative team lui réservent de bonnes feuds pour 2018.

 

 

Content.

Who else?

Au vu de l'arrivée tardive de Roode, qui n'a pas fait d'étincelles, et de la déception engendrée par Nakamura (homonyme quasi parfait de la star du Celtic Glasgow d'il y a quinze ans!), seul Joe pouvait réellement prétendre au statut de rookie de l'année. Bien vu Maniac de repérer que ces trois-là sont de grands stars d'ailleurs, ce qui perpétue la récente tradition, les rookies de 2016 et 2015 ayant été respectivement Styles et Owens, après Cesaro en 2012 et Bryan en 2010... Ah si on nous avait dit il y a quelques années que ça ressemblerait à ça, ce palmarès! A ce sujet, l'année 2011 fait mal aux yeux. Bien vu aussi, la trajectoire de Drew, là aussi fallait l'annoncer, le Chosen One en rédemption à NXT huit ans après qu'on l'ait désigné rookie de l'année. Ah, et j'aime beaucoup la vignette sur Nakamura et Mahal, héhé, c'est vrai que l'année du Japonais a été médiocre, mais il n'a pas non plus hérité du meilleur partenaire de jeu...

La cuvée 2017 est assez dingue

Il y a déjà eu de belles cuvées de rookies par le passé, mais celle de 2017 a sans aucun doute le plus gros starpower.
Outre Samoa Joe, Bobby Roode et Shinsuke Nakamura, on peut aussi citer Austin Aries (plus de 15 ans d'expérience, des titres de champion du monde à la ROH et à la TNA) et Hideo Itami (plus de 15 ans d'expérience aussi, un palmarès conséquent dans une de grosse fédération japonaise).
Asuka est également une rookie particulière. A ma connaissance c'est la première fois qu'une diva débarque à Raw en ayant déjà une telle réputation (acquise essentiellement à NXT, certes) et autant d'expérience.
Par contre, l'âge moyen de ces 6 là est presque de 38 ans. Pas sûr qu'ils représentent vraiment l'avenir de la WWE...

Moyenne d'âge

C'est justement parceque leur âge est bien avancé qu'il y a eu toutes ces promotions successives. Ils pouvaient pas vraiment les garder 100 ans à nxt. D'ailleurs ça laisse qui en + de 38 là bas ? Eric young ?

Nakamura

son probleme c'est qu'il se laisse porter tout le match et toutes les feuds.
Si Ziggler a tenté d'y foutre le plus d'intensité possible (pour moi il y est arrivé, rendant une copie correcte) Mahal et Corbin étaient trop verts pour arriver à tirer quelque chose de bon du quadra...
Foutez le en tag team avec Orton ou un gars qui a de la bouteille à la WWE.
.
Pour Bobby, toute le monde me dit qu'il est bien meilleur en heel, donc j'attends de voir ce qu'il fera en 2018.
Pour Drew, sympa la précision...

Il n'y a pas eu trop de suspens

pour cet award. Jonathan le samoan s'impose logiquement.
Un award ou la rédac ne se disperse pas trop d'ailleurs, et ce, depuis des années.
Vivement 2018 pour célebrer Johnny Gargano.

Gargano est un connard..

Et puis de toute façon j'ai du mal à imaginer un vainqueur qui participe à 205 live!

Sinon déçu qu'Elias ne soit pas sur le podium. À nxt il était en dessous de Asuka et roode mais dans le roster principal il a trouvé une place limite d'indispensable alors que les deux autres se cherchent encore pas mal...

Elias

Il n'est vraiment pas passé loin du podium. En fait, avant le tout dernier vote, il comptait un point d'avance sur Bobby Roode. A un rédacteur près, il aurait donc pu finir troisième.
Perso je l'avais mis sur mon podium. Je n'irai sûrement pas jusqu'à dire qu'il est meilleur que Bobby Roode, mais pour moi sa première année est plus réussie. A voir s'il arrivera à maintenir le cap en 2018 et ne pas être seulement un lowcarder qui sait jouer quelques accords à la guitare.

Mais

Il n'a rien fait Elias. Aucune feud, aucun match pour une ceinture, rien.
Meme si son gimmick rappelle Jeff Jarrett, il a mis quelque temps avant de donner un coup de guitare.

Il n'a pas eu un match pour la ceinture IC ?

Et il a fait une rivalité, certes nase, contre un autre double J.

C'est tj mieux que Asuka.

Joe fais-moi peur

La dernière vignette de l'article résume très bien le personnage de Joe.
Ce mec fait peur.
Ce mec, tu veux pas tomber entre ses pognes.
Ce mec, si ils déconnent pas, nos bookers tout péraves de la WWE, ils ont de quoi en faire une menace terrorisante pour la majeure partie du roster pour un loooong moment et c'est bien :-)))
Ayant participé aux votes, je confirme à votre grande surprise que j'approuve globalement cet article, merci Wrestlemaniac ;-)

Zut alors

Le mec est tellement un taulier que j'avais complètement occulté le fait que c'était seulement sa première année à la WWE. Chapeau bas!

Connexion utilisateur

What's up?



12 janvier

Les Awards s'empilent en une, ils ont soif de vos commentaires! Venez aussi voter pour désigner la ceinture du plomb 2017, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin