Sondage

Cela fait maintenant un mois tout pile que Jinder Mahal est champion de la WWE. Selon vous::

CDC Awards 2017: meilleur catcheur

And the most prestigious Award in our industry goes to...

Vince McMahon venu décerner notre dernier Award

 

Comme d'habitude, on termine la remise des prix avec la récompense la plus prestigieuse: l'Award du meilleur catcheur. Si l'on observe les résultats de ces cinq dernières années, on remarque que deux lauréats se sont distingués en remportant chacun cet Award deux fois d'affilée. A votre avis, l'histoire s'est-elle répétée une fois encore en 2017?

 

 

- Impossible: cette année, le trophée est pour moi.

- Woaaah, le mec est totalement à l'ouest...

 

 

CDC Awards 2017: meilleur catcheur

 

 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, commençons par jeter un œil sur les résultats des précédentes éditions, histoire de se remémorer l'identité de ces fameux doubles vainqueurs.

 

 

Mais où veut-il en venir avec cette histoire de doubles vainqueurs?

 

 

Top 5 des années précédentes

 

2016

1. AJ Styles, 37 points sur 40 possibles

2. Kevin Owens, 27

3. Cesaro, 12

4. Chris Jericho, Roman Reigns, 10

 

2015

1. Seth Rollins, 58 points sur 65 possibles

2. John Cena, 28

3. Kevin Owens, 21

4. Brock Lesnar, 19

5. Roman Reigns, 13

 

2014

1. Seth Rollins, 44 points sur 45 possibles

2. Dean Ambrose et Daniel Bryan, 36

4. Brock Lesnar, 16

5. John Cena, 14

  

2013

1. Daniel Bryan, 59 points sur 75 possibles

2. CM Punk, 55

3. Cody Rhodes, 25

4. John Cena, 16

5. Dolph Ziggler, 14

 

2012

1. CM Punk, 67 points sur 75 possibles

2. Daniel Bryan, 59

3. Sheamus, 45

4. Dolph Ziggler, 20

5. John Cena, 16

 

2011

1. CM Punk, 29 points sur 30 possibles

2. John Cena, 14

3. Christian, 11

4. Randy Orton, Alberto Del Rio, 7

 

2010

1. John Cena, 20 points sur 25 possibles

2. Randy Orton, 13

3. The Miz, 9

4. Sheamus, 8

5. Jack Swagger, 7

 

2009

1. Chris Jericho, 30 points sur 35 possibles

2. CM Punk, 23

3. Randy Orton, 13

4. Christian, 11

5. Jeff Hardy, 10

 

 

Se pourrait-il que...

 

 

Dix juges se sont donc réunis cette année au sein de la rédaction des Cahiers pour faire parler leur expertise en attribuant des points aux athlètes les plus méritants selon eux en 2017.

 

De ces délibérations est ressortie une sélection de dix noms, parmi lesquels se trouvent des nouveaux venus, des revenants ou encore des habitués.

 

 

Une belle brochette de vainqueurs apparemment. Je dois forcément être dedans.

 

 

Classement 2017

 

10ème avec 2 points sur 50 possibles

 

Neville

 

Avec ses deux petits points, Neville n'a été cité qu'une seule fois. En l'occurrence par Rapha-Hell qui, très enthousiaste à son sujet, trouve que « l'Anglais a écrasé la division cruiserweight durant plus de la moitié de l'année. La rivalité contre Austin Aries fut excellente mais nous n'oublierons pas cette dernière apparition complètement habitée face à Enzo Amore. Du grand art, espérons que la WWE et lui trouvent enfin un terrain d'entente. Si on nous demande notre avis, OUI on veut revoir Neville, et oui bien sûr, contre les main eventers poids lourds. » Voilà une bien belle plaidoirie en faveur d'un catcheur qui aura assurément beaucoup apporté à la branche 205.

 

 

Peut-être bien mais maintenant le nouveau taulier des 205, c'est MOI.

 

 

9ème avec 3 points sur 50 possibles

 

John Cena

 

Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est bien loin le temps où Cena trustait le haut de l'affiche en permanence, de janvier à décembre sans le moindre répit. Depuis maintenant deux ou trois ans, le Marine a su se mettre en retrait pour amorcer sa retraite progressive tout en douceur.

 

Et c'est probablement cette version « allégée » de Cena qui m'a poussé à lui attribuer 3 points. Plus rares, les apparitions du bonhomme deviennent plus digestes et surtout plus précieuses. D'autant plus que ses prestations sur le ring conservent un niveau infiniment respectable. Même s'il peut sembler déjà lointain, personne n'a oublié son historique seizième sacre mondial il y a presque un an – le combat est mémorable et ce n'est pas pour rien qu'il a été élu match de l'année par la rédaction des Cahiers.

 

Au delà de cet événement, Cena aura aussi su parfois calmer le jeu en 2017 afin de se mettre au niveau, par exemple, d'un Baron Corbin dont il tirera un match franchement correct à Summerslam. On n'oubliera pas non plus la guerre des couples contre le Miz et Maryse qui accouchera d'une rivalité sans grand enjeu certes mais vraiment divertissante et rigolote. Tout ça sans compter le boulot effectué pour se mettre au service de grands noms tels que Reigns et Nakamura en cours d'année.

 

Bref, en 2017 on aura vu John Cena par intermittence, un peu en retrait mais pas trop non plus, présent quand il le fallait sans toutefois vampiriser le devant de la scène.

 

 

Sérieux? Je réussis à tirer un match potable de Corbin et vous me filez seulement 3 points!

 

 

8ème avec 4 points sur 50 possibles

 

Seth Rollins

 

Souvenez-vous, en 2014 et 2015 Seth Rollins raflait cet Award haut la main. Puis en 2016... rien. Alors pour ne plus revivre une telle injustice, Kovax a décidé cette année de lui attribuer 4 points en lui donnant la deuxième place de son classement. Son valeureux combat contre Triple H à Mania doit probablement y être pour quelque chose, son sacre en équipe à Summerslam aussi, sans oublier la reformation du Shield dont il s'est toujours targué d'être l'architecte. Autant de bonnes raisons qui nous rappellent à quel point Rollins est devenu une valeur sûre et incontournable à la WWE et ce, même sans tutoyer le main event.

 

 

Ok merci c'est gentil mais notez bien que j'cracherais pas sur un nouveau titre mondial moi...

 

 

7ème avec 5 points sur 50 possibles

 

Samoa Joe

 

Nommé (seulement) trois fois pour cumuler à l'arrivée 5 maigres points, le classement a de quoi sembler rude pour le Samoan. Objectivement, Joe est un catcheur impeccable et il serait bien difficile de lui trouver des défauts, alors pourquoi n'est-il pas mieux récompensé?

 

D'une part, avoir fait l'impasse sur WrestleMania le fait forcément partir avec un handicap non négligeable. Ensuite, son palmarès est resté totalement vierge en 2017 et ce n'est pourtant pas faute d'avoir approché à plusieurs reprises le main event (d'autant plus qu'il s'est posé en menace vraiment crédible face à Lesnar en juillet). D'autre part, il lui a fallu composer avec la blessure qui l'a tenu éloigné des rings pendant plusieurs semaines. Enfin, il faut bien admettre que le secteur du gros-pas-beau-qui-fait-peur a été particulièrement bouché à la WWE l'année dernière – la faute à un certain Braun, détenteur du monopole en la matière.

 

 

Je le prends en 1 contre 1 quand il veut ce gros lard de Braun.

 

 

6ème avec 9 points sur 50 possibles

 

Roman Reigns

 

A l'instar de Joe, Roman n'a lui aussi été nommé que par trois rédacteurs, dont deux très enjoués qui l'ont classé deuxième. C'est notamment le cas de Jyskal qui considère que Reigns « continue année après année de faire taire les haineux. Encore une fois une grosse grosse année de catch pour le Big Dog, ainsi que des rivalités splendides avec Braun et Cena où il a pu démontrer respectivement ses qualités très sous-estimées de bumper/seller de malade, et des qualités au micro en environnement hostile dans cette feud où la frontière avec le kayfabe était parfois très floue. »

 

Même si l'on sent bien que la fédération a fait des efforts en le mettant un peu en retrait par rapport aux années précédentes, le cas Reigns continue de diviser le public (et la rédaction par la même occasion). Le paradoxe Roman, c'est que même en lui faisant perdre un peu de sa superbe, la WWE ne peut s'empêcher dans le même temps de lui offrir les scalps les plus prestigieux qui soient (Undertaker et Cena). D'un côté, vouloir le faire redescendre d'un niveau afin d'endiguer l'overdose qui touchait un public toujours plus nombreux est tout à fait louable mais de l'autre, était-il vraiment judicieux de lui donner deux trophées aussi gros la même année?

 

 

Quand j'suis trop fort, les CdC aiment pas trop voter pour moi. Et quand j'suis moins fort, ils aiment toujours pas trop voter pour moi! J'suis perdu là...

 

 

5ème avec 14 points sur 5 possibles

 

Brock Lesnar

 

La Bête réussit a convaincre la moitié des votants cette année. Certains comme Wrestlemaniac le mettent en bas de leur classement tout en reconnaissant que « Brock reste l'une des principales attractions de la WWE lorsqu'il est présent. » Pareil pour Jyskal qui lui attribue 2 points et qui ne peut que reconnaître « que quand sa musique d'entrée retentit et que la cloche sonne derrière, c'est une putain de bête. LA bête ! La force brute, surhomme fascinant à regarder évoluer entre les cordes. Il a répondu à chaque fois présent toute l'année, régalant contre AJ, dans le Fatal 4 Way à Summerslam , contre Goldberg, contre Joe... moins contre Braun certes. Chaque année c'est la même affaire. Il est critiqué pour son emploi du temps, mais quand vient le temps de la baston, il fait partie des meilleurs de la planète dans son style et a cette aura que personne d'autre n'a qui rend chaque match spécial. » D'autres lui font honneur encore plus. C'est le cas de Latrell pour qui il est numéro un. Pour ma part, je lui décerne une bien jolie deuxième place grâce à l'ensemble de son année qui s'est avérée infiniment meilleure que ce qu'il nous avait montré en 2016.

 

 

- Brock, tu sais qu'il va bien falloir rendre cette ceinture un jour?

- Ouais, ouais... on verra ça dans un an ou deux. On n'est pas pressés.

 

 

4ème avec 15 points sur 50 possibles

 

The Miz

 

Son total de points recueillis n'est pas vraiment à la hauteur du plébiscite qu'il a reçu: tout le monde (sauf moi) lui a accordé au moins un point. Et à part Wrestlemaniac qui lui accorde sa deuxième place parce qu'il est « peut-être le meilleur heel à la WWE actuellement. », il reçoit à chaque fois une honorable quatrième ou cinquième place. Comme si tout le monde (sauf moi) avait été subjugué par la capacité du bonhomme à se renouveler avec brio tout au long de l'année.

 

D'un côté, il y a ceux (comme Yerem et Seifer) qui se réjouissent qu'il ait redonné autant de lustre au titre Intercontinental. De l'autre, nous avons les fans de son indiscutable talent oratoire qui estiment, comme Rapha-Hell, qu'« il nous aura surtout distrait par ses inégalables talents de comédien. » En tout cas, il faudrait être de mauvaise foi pour ne pas rejoindre Jyskal qui pense que « le Miz est comme le bon vin qui se bonifie avec le temps ».

 

 

Tout bien réfléchi, j'aurais peut-être pu lui filer au moins un point. Ne serait-ce que pour les « talents » de sa femme.

 

 

3ème avec 23 points sur 50 possibles

 

Braun Stowman

 

Troisième marche du podium donc pour le Monstre parmi les Hommes. Et pourtant, cette médaille de bronze aura été obtenue sans le moindre point de la part de Jyskal et Kovax (qui vont devoir se justifier fissa)!

 

Les autres ne sont pas restés insensibles à l'inexorable montée en puissance du géant au fil des mois. Comment oublier la colossale correction infligée à Roman Reigns dans le main event de Payback? Comment oublier toutes ces démonstrations de force plus spectaculaires les unes que les autres? (La fameuse scène de l'ambulance étant probablement la meilleure illustration.) Comment oublier la facilité avec laquelle il a su encaisser les pires agressions, affichant alors une faculté de résistance hors du commun? (Souvenez-vous de l'autre scène de l'ambulance, à Great Balls of Fire.) Comment oublier le statut de first contender qu'il a atteint entre août et octobre? (Beaucoup étaient d'ailleurs persuadés qu'il le transformerait en titre mondial.)

 

Bref, « c'est une évidence » selon Rapha-Hell qui le met carrément tout en haut de son top car « le géant s'est révélé comme le nouveau monstre de la décennie » avec « au programme, des feuds énormes contre Reigns, Big Show ou Lesnar, des segments de folie où il a détruit des ambulances, des cages, des managers généraux, des champions universels » sans oublier qu'il « est sorti vivant d'un camion poubelle. »

 

Tout ça méritait bien le podium.

 

 

Et dans quelques jours, je continue mon entreprise de destruction au Royal Rumble. J'ai hâte. Mais en attendant, je vais aller chasser l'ours à mains nues avec Papa.

 

 

2ème avec 27 points sur 50 possibles

 

Kevin Owens

 

Même en finissant si haut dans notre hiérarchie, le Québécois ne réussit pas à récolter une totale adhésion puisque Latrell a tout simplement décidé de le bouder.

 

Les autres votants sont quant à eux tous sur la même longueur d'onde en le plaçant au mieux deuxième, au pire troisième de leur classement.

 

Depuis qu'il est arrivé dans le grand bain, Owens s'est toujours montré irréprochable et ce, dans tous les domaines. Et 2017 n'a fait que confirmer ce constat: que ce soit entre les cordes, micro en main ou en séquence backstage, son niveau reste toujours proche de l'excellence.

 

Seifer trouve qu'il est « le super connard de Smackdown » et qu'« il le joue très bien ». Jyskal considère qu'il « a tout, le jeu d'acteur, le micro et des réparties ravageuses, le catch technique bien sûr, mais aussi les attitudes et les mimiques en match », ce qui le rend « capable de s'adapter à tous les adversaires », estimant même que « tout ce qu'il touche se transforme en or ». Yerem nous pond une formule encore plus forte: d'après lui, il « transforme l'argent, le bronze, le fer et Sami Zayn en or ». Quant à Rapha-Hell, Kevin est de son point de vue « un dieu du catch », tout simplement.

 

 

C'est moi qui lui ai tout appris.

 

 

1er avec 48 points sur 50 possibles

 

AJ Styles

 

Enfin! Seul notre lauréat aura réussi à mettre tout le monde d'accord au sein du jury. Et pas qu'un peu: les 10 membres ont non seulement tous attribué des points à Styles mais en plus, c'est à chaque fois pour le mettre en première position (8 fois) ou au pire, en deuxième (2 fois).

 

Nous tenons donc en la personne du Phenomenal One un nouveau double vainqueur d'affilée de ce prestigieux trophée qui peut maintenant rejoindre CM Punk (2011, 2012) et Seth Rollins (2014, 2015) pour former à leurs côtés une bien belle brochette.

 

Sans surprise, Jyskal est absolument émerveillé par ce « mec [qui] a éclaboussé toute l'année de sa classe, sans interruption, sans blessure, show après show, dans les moindres petits détails » et déplore simplement qu'il n'ait pas « le talent micro d'un Cena ».

 

Wrestlemaniac affirme qu'il est « clairement le meilleur performer dans le ring aujourd'hui à la WWE » grâce à ses « gros matchs contre plusieurs adversaires aux profils très différents comme John Cena, Kevin Owens, Finn Balor, Brock Lesnar et même Shane McMahon ».

 

Rapha-Hell relève qu'« après une extraordinaire année 2016, le Phénoménal est passé par une année 2017 un peu plus discrète, mais il a encore transformé en or tout ce qui lui est passé entre les doigts » sans oublier que « dès janvier, il claque le match de l'année contre John Cena » et devient en novembre le « héros de tout un peuple » en mettant fin à l'interminable règne de Mahal.

 

L'année fut incontestablement radieuse pour AJ et les fans que nous sommes ne peuvent évidemment que s'en réjouir. Dans ces conditions, il ne reste bien évidemment qu'une chose à souhaiter: qu'il continue de la sorte sur sa très belle lancée.

 

 

On se retrouve dans un an pour mon troisième trophée?

Pas d'Owens

Ben oui pas d'Owens parce que mon classement c'est ça
1/ Brock Lesnar
2/ AJ Styles
3/ Samoa Joe
4/ Braun Strauwman
5/ The Miz

Et puis, je suis cohérent, j'ai pas voté pour le gros lard dans les meilleurs moments ou match... Il a la feud, ça me suffisait. Mais les 5 autres ont sortis de meilleurs moments.

BRAUN!!

Ouais je l'ai pas nominé, pour la simple et bonne raison qu'il était 6ème dans mon panthéon de l'année perso et que j'avais 5 mecs plus haut que lui selon moi, c'est quand même fort louable !!!
Mon top pour info était de mémoire :
1. AJ
2. Reigns
3. Owens
4. Lesnar
5. Miz
.
J'aurais sans doute pu le mettre 5ème mais je tenais absolument à nominer le Miz qui pour moi fait vraiment une année splendide et ça aurait été un crime de ne pas l'avoir eu dans le classement. Au final quelques rédacteurs ont eu la même idée que moi donc j'aurais pu m'en passer et mettre Braun héhé.
Après les 4 du dessus me semblent totalement indiscutables de mon point de vue donc sans regret.
.
Mais au delà de ça je suis pas non plus transcendé par Braun perso. Il me fait kiffer quand il pète tout et fait des prouesses d'homme de foire là, mais pour moi il n'était ni bardé de titres, ni dans es meilleurs matchs de l'année hormis le Fatal 4 Way à Summerslam. Du coup ça n'en fait pas un favori évident pour le titre de meilleur catcheur. Il fait une belle année, mais pour moi ce serait plus une "breakout year" qui peut l'amener à prétendre au titre l'année prochaine, qu'une anné ultra solide qui peut le faire concourir avec les monstres que sont Styles, Lesnar, Reigns & co.
.
Super boulot coy !

La surprise

J'avoue que c'est un résultat totalement inattendu.
A mes yeux, l'éclosion, la domination, la supériorité, la popularité de ce nouveau monstre qu'est Braun Strowman faisait de lui le vainqueur incontesté pour tout le monde.
Visiblement, mes camarades n'ont pas tout à fait la même lecture. Bon, je m'incline évidemment devant le talent d'AJ Styles, assurément le meilleur artiste entre les cordes, mais les trois quarts de son année (en gros, la période entre ses deux titres mondiaux) ressemble plus à un programme de main eventer qu'on cherche à occuper. Feud de gala contre Shane et titre US contre Owens mais avec encore Shane puis perte contre Corbin, c'était pas mal. C'était pas le level de 2016.
*
Sinon haha, il est mignon Jyskal, "Roman continue de faire taire les haineux". Je sais pas s'il a entendu l'ambiance lors de l'entrée du beau Roman au Raw des 25 ans ;)
Et je te rejoins coy. On nous fait croire que Reigns est moins en vue, mais au final il main evente Mania et bat deux légendes dans deux matchs de qualité moyenne. C'est trop.

J'assume

J'assume très facilement ce commentaire, Reigns continue en effet semaine après semaine, mois après mois de faire taire les plus réfractaires à l'acceptation de son talent qui est évident. Une progression ne se juge pas sur une soirée peuplée des fans les plus hardcore. Son catch retourne de plus en plus les foules "à la Cena" lorsqu'il commence son match sous les sifflets et finit par gagner sous une belle pop.
Weekly après weekly il gagne en popularité, c'est indéniable selon moi. Mais il restera la cible de toutes manières des gens trop "cool" pour admettre leur erreur. Avec pour seul argument le plus souvent qu'ils sifflent plus le booking que le mec. Bullshit, les mecs n'assument pas d'avoir eu faux sur toute la ligne quand il a été propulsé tout en haut de l'affiche après l'explosion du Shield en assumant qu'il était le pire des 3 sans aucun talent ou charisme. Et maintenant le rétropédalage leur ferait trop mal au derrière, c'est bien plus "in" de continuer à lui jeter des seaux de merde. On connait la chanson !
.
Tout comme John Cena, ça prendra une bonne décennie je pense pour que les vieux de la veille ouvrent les yeux là dessus et acceptent de l'encourager un minimum, ou du moins que les sifflets deviennent bon enfant à l'instar des "John Cena sucks" qu'il reçoit maintenant pendant son intro.

ayant aussi voté pour lui,

ayant aussi voté pour lui, roman fait une belle année.
.
Le taker sur un plateau, la feud de RAW, micro passage shieldien, Intercontinental champion... Il a été là tout le temps, n'a pas délivré de mauvaises copies, sauf face à un taker au bout de sa vie (QUI AURAIT DU PRENDRE SA RETRAITE).
.
et en tant que champion IC, les huées s'étaient calmées, car il était descendu d'un cran (bon des que tu fous des smarts comme pour les 25 ans, ca repart vite)
6e dans la hiérarchie, ca a plus ou moins sa place sur l'année.
.
Par contre, Cena était tres tres fort pour retourner les foules. Je le trouvais meme meilleur face à une foule hostile, on sentait qu'il voulait les faire taire. Reigns n'a pas encore le talent au micro et dans les cordes pour y parvenir, mais il continue de progresser, j'ai confiance.
.
Ce ne sera jamais un combo in-ring/micro comme Punk mais il ne nous a pas ennuyé en 2017, c'est déjà un excellent progres par rapport à 2016

Y a pas à "ouvrir les yeux"!

Au nom de quoi exactement les fans devraient-ils changer d'avis sur tout ce que la Fédé fait de Reigns depuis des années? Pourquoi devraient-ils a posteriori regretter par exemple leurs huées des derniers Rumbles? En quoi ont-ils eu "faux sur toute la ligne" pendant tout ce temps? Franchement, je ne comprends pas du tout l'argument. Tu sembles dire que puisque la WWE s'est entêtée avec lui, c'est qu'elle a eu raison dès le départ dans son traitement, c'est une espèce de prophétie auto-réalisatrice après coup.

Très bon mais pas formidable.

Reigns ne mérite ni ses huées ni sa surexposition. Il est bon, il a vraiment progressé, dire qu'il ya zéro talent là-dedans serait ridicule. Mais le push de rhinocéros qu'il a eu, et, même quand il est censé être moins central, la continuation de "tout sur un plateau d'argent", ça demeure disproportionné par rapport à la qualité du spectacle qu'il offre vraiment. Il y en a plein qui font plus plaisir à voir que lui. Je suis content qu'il soit en vue, mais la fabrication de son prestige est toujours plus visible que ses qualités pourtant réelles : 2017 est censée être une année en mode mineur, on lui donne que Taker et Cena... J'ai vraiment l'impression qu'ils veulent pas que le big dog soit un peu underdog, même temporairement.

Rapport qualité prix

C'est bien ça le souci.
Reigns est un bon catcheur, qui est capable de délivrer d'excellentes performances et il nous l'a prouvé, rien à redire là dessus.
Le truc, c'est qu'ils sont plein dans son cas, et beaucoup qui paraissent même meilleurs sur le ring et largement supérieurs au micro.
Seth Rollins est meilleur que Roman Reigns. Balor, Owens, Styles aussi, Cesaro me semble comparable (meilleur sur le ring et peut être moins convaincant au micro), Rusev ou Sheamus sont aussi brillants, sans parler de Ziggler.
Or, la WWE a choisi Roman comme SON topguy. Au lieu de la jouer sécurité en éparpillant ses pions, Vince met tout sur le même cheval. C'est risqué en cas de blessure (ou de suspension) et ça écoeure le public. Roman est triple main eventer de WM et les rumeurs parlent de lui pour une quatrième. Qui a fait ça dans l'Histoire ?
Roman est déjà multiple champion du monde et passe pas une année sans gagner au moins une ceinture secondaire : tagteam, US, IC, il a tout eu. Il a déjà gagné un Rumble, et on lui a donné le scalp de Triple H, Cena et l'Undertaker dans des matchs qui furent décevants.
Donc oui ça fait trop trop trop. Pour paraphraser un philosophe de la Bretagne médiévale, Roman Reigns c'est comme les fraises, on aime bien mais si on bouffe que ça, ça file la chiasse.

Comme d'hab

Le débat sans fin, c'est aussi parce qu'on on interprète les réactions des autres un peu comme on veut. Jyskal fait semblant de ne pas voir, ou il s'est convaincu que beaucoup de gens qui expriment un rejet de Reigns le considéraient comme un incapable alors qu'on est plus dans le cas d'un gars qu'on ne considère pas à la place qu'il mérite (oui c'est subjectif).
Et quand bien même il deviendrait le meilleur performer/entertainer/professional wrestler dans un avenir hypothétique n'effacera pas tout le temps d'antenne mal utilisé à son avantage, ou à son désavantage depuis des mois ou des années selon diverses opinions. Les moyens qui ont été déployés pour Roman Reigns vont bien au-delà de la période d'apprentissage ou du push nécessaire à la construction des main-eventers habituels.
C'est dommage parce qu'entre le moment où les huées se sont définitivement installées et aujourd'hui, il y avait largement la place pour faire des choses qui plairaient à la fois aux gens qui l'applaudissent et ceux qui le huent. Mais la WWE a préféré troller la moitié d'entre eux à de multiples reprises. D'où les sifflets.

N'importe quoi

On peut te citer plusieurs catcheurs qui ont touché le titre en nettement moins de temps de présence à la WWE que Roman Reigns.
Le public n'a pas forcément raison, bordel. Perso, je trouve les raw post mania souvent imbuvables à cause de ce public venu s'amuser et troller la WWE.
Et c'est pas de Roman Reigns que ça date, déjà quand Bryan n'entre pas dans le rumble 2014
-
La place qu'il mérite c'est toujours sujet a discussion. Là, il était IC, et c'est encore trop haut pour lui... puis, on veut Rusev ou Cesaro, World Champion. Faut pas déconner non plus...

Je ne vois pas le rapport

Je ne vois pas le rapport entre ce que je dis et le fait que d'autres catcheurs ont touché un titre rapidement.
Le public n'a pas forcément raison, ben non, tout est subjectif mais ça marche dans les deux sens cet argument. Le problème là c'est de vouloir imposer son point de vue aux autres. Cette discussion au départ, c'est un mec, enfin plusieurs du coup, qui kiffent un truc et qui veulent absolument que tout le monde soit d'accord. Pas l'inverse.
Le procès d'intention, n'incite pas à la discussion.

En plus, ne pas voir que le IC est le titre majeur quand Lesnar est absent (90% du temps) et que même sans titre, Reigns fait de toutes façons le main-event...

Et sinon, c'est quoi le problème de Cesaro et Rusev à part le plan marketing?

Tout pareil que le docteur

Déjà, évidemment que Rusev et Cesaro pourraient faire des champions du monde très corrects. On sort de six mois de Jinder Mahal hein! C'est pas parce que la WWE fait un truc que c'est bien, bordel.

Rusev et Cesaro

C'est vrai que le cas Mahal sert les deux loulous mais ils sont pour l'instant en midcard. Si ils ont les moyens d'y aller avec une bonne storyline, je ne vois pas de problème.
Après, je ne dis pas que la WWE fait que des trucs bien, mais elle ne fait pas que des trucs pourris non plus.
Sauf que le public de Raw post gros PPV surjoue leur déception en se croyant les rois du monde, je trouve ça totalement irregardable sachant qu'ils vont chanter n'importe quoi.

Pour ma part, ce sont

Pour ma part, ce sont précisément ces Raw là qui me plaisent le plus, justement parce que le public y est souvent frondeur (et très festif). Ca crée une ambiance absolument unique en son genre. Et affirmer que ce public en particulier vient avec pour seule intention de cracher à la gueule de la fédé est assez faux. D'une part, quand 15000 personnes sont à l'unisson, ça veut quand même bien dire quelque chose. D'autre part, il est déjà arrivé - souvent heureusement - que ce même public exprime sa joie avec la même ferveur qu'il exprime son mécontentement (exemples de Raw post Mania: le retour de Lesnar en 2012, le cash in de Ziggler en 2013, l'incroyable communion avec Bryan en 2014, l'accueil que reçoit Angle en 2017...)
Donc dire de ce public qu'il réagit systématiquement contre ce qui lui est proposé est largement exagéré me semble-t-il.

Amen

Lat, t'as un filtre sombre devant les yeux, embrasse l'amour, rise above hate!

Plouf

Faut quand même qu'il change de coupe de cheveux, j'en peux plus de sa tronche de boys band des années 90.

Connexion utilisateur

What's up?



31 janvier

Il était bien cool, ce Rumble, non? Venez dire dans les comms de la nalyse ce que vous en avez pensé, et n'oubliez pas que les vignettes attendent vos légendes sagaces ici.

Aimez-nous sur Facebook!

Suivez-nous sur Twitter

Commentaires récents

Les Vignettes des Cahiers


Merde, j’ai toujours été nul au Puissance 4.


Retrouvez ici toutes nos vignettes !


Quotes of the Cahiers

"I'm gonna leave him in a pile of blood, and urine and vomit."
Brock Lesnar à propos de John Cena

"At 9 am Eastern time tomorrow, the WWE Network goes live. But the problem is you’re all gonna be so overwhelmed by the incredible content available, you won’t be able to turn it off. Adults will lose their jobs and kids will be expelled from schools for lack of attendance. In fact, you’re gonna be so mesmerized by the incredible content of the WWE Network that you won’t even have time to remove the garbage from your houses. Your places are gonna start to stink, rats will move in, and they’re gonna look like bigger pigsties than they already do. Ultimately, the government is gonna come along and condemn your homes and you will all be left homeless defending yourself on the street. Thank you very much."
Bad News Barrett

"He’s twisting him so much his twin brother is getting dizzy !"
JBL commentant un Giant Swing d'Antonio Cesaro sur l'un des frères Uso.

"I think I'm a little too old for you Jerry. I'm 26, I know you like them younger."
AJ Lee, à Raw, s'adressant à Jerry Lawler

"It looks like James Storm has had more partners than Taylor Swift lately, he should probably get tested"
Bad Influence

"Having watched that… I regret the doctors in Canada saving my life.”
Jerry Lawler, après le segment où Mae Young a accouché d'Hornswoggle.

"What's running through John Cena's mind? I don't give a crap what's running through his mind. What's more important is what's running down his leg."
Brock Lesnar

"Yes. Stop sending dumb tweets like this one. RT: @Kid_Antrim Any advice for me?"
Paul Heyman, sur Twitter

"With Kofi Kingston as the Intercontinental Champion, the bar has been lowered. And when the bar’s been lowered, mediocrity becomes acceptable. And when mediocrity becomes acceptable, society crumbles. And when society crumbles, civilization will end as we know it.”
Le Miz, Hell in a Cell

"Can you figure that? She's not able to get a date! I mean, even Natalya is able to get a date!"
Eve à propos de Layla

"I understand that you barbaric buffoons could easily eviscerate me and dispose of me like common trash. However, if you do so, I will not be a victim. I will be a martyr. A martyr for anyone who appreciates a sophisticated mind."
Damien Sandow, à DX.

"Apparently, giants can win the Super Bowl, but not matches at WrestleMania. You’re like ‘The Reverse Undertaker’. Who are you going to lose to this year? The boxer or the sumo wrestler?”"
Cody Rhodes au Big Show

"The Kliq is back, which is kind of ironic because "click" is the noise the audience's remote control makes every time Kevin Nash pops up on their TV screen."
CM Punk

"It's a conspiracy! C... O... N.... Spiracy!"
R-Truth

"I understand that... that Vince McMahon's gonna make money despite himself... he's a millionaire who should be a billionaire... you know why he's not a billionaire? It's because he surrounds himself with glad-handing nonsensical yes-men like John Laurinaitis, who's gonna tell him everything he wants to hear... and I'd like to think that maybe this company will be better after Vince McMahon is dead, but the fact is it's gonna get taken over by his idiotic daughter and his doofus son-in-law and the rest of his stupid family."
CM Punk

"These people are not Jimmies. They are the greatest fans in the world!"
John Cena, à R-Truth qui venait de qualifier le public de Raw de "Little Jimmies".

"Can you imagine if Sheamus wins this thing? I mean, the international ramifications, I mean the buyrate, I’m talking about the demographic change and everything? If Sheamus wins this match, it will be huge, not only for him but for the Smackdown brand."
Booker T., pendant un Title Match opposant le champion poids lourds Randy Orton à Sheamus.

"When I’m done with him, he’s gonna have barbecue sauce fueling out from his belly button like a geyser."
Michael Cole à propos de Jim Ross

"The WWE has gone from the powerful "Austin 3:16" to the dominant and iconic "can you smell what the Rock is cookin?"... all the way to "You can't see me"? You can't see me, what are you, playing peek-a-boo? Believe me, we all can see you. A blindfolded, sleeping, stuck in the basement Stevie Wonder can see your monkey ass. How in the hell do you think we can miss you come out here with your bright ass purple shirt, before that bright green shirt, bright orange shirt like a big fat bowl of Fruity Pebbles?"
The Rock à John Cena

"Jerry Lawler has forgotten more about wrestling than the Miz has ever known."
CM Punk

"If anyone says you can't do something, if anyone says you can't live your dream... Believe them, because you can't."
The Miz

"William Regal did the real work with this young man. Shawn Michaels took $3000 from him, that's all he ever did."
CM Punk à propos de la formation de Daniel Bryan

"I would RKO my own grandmother if it meant keeping this title. And then I'd RKO YOUR grandmother just to see the look on her face."
Randy Orton, à Sheamus

Virgil: - Ted, what are you going to do for protection?
Ted DiBiase, jetant un coup d'oeil à Maryse: - Go to the drugstore.

"Her teeth are going to be like the Ten Commendments after this match: all broken."
Alicia Fox, à propos d'Eve Torres

"Layla is not married. She deserves a good husband. I should marry her before she meets him."
Jerry Lawler

"If I suck, why would a Perry deli – the top Perry deli – name their top-selling sandwich after me? It's called the Swaggie. It smells like freedom."
Jack Swagger

"I realize how much of a starmaking performance I had in McGruber. The reviews have been off the charts. As a matter of fact, they are speaking of a possible early Oscar nomination."
Chris Jericho

"I'm sure your mom's uterus is awesome."
Vicki StElmo à Vladimir Kozlov

"If we were in your era, I'd put a Sharpshooter on you faster than you can put a pair of cheap sunglasses on an ugly kid."
The Miz, à Bret Hart.

"When I look at you I don't see fans. I don't even see people. I see money, money, money, money. Dollar signs, dollar signs, dollar signs, dollar signs. With some of you, a lot of dollar signs because I see a lot of fat people in the audience and I know you paid for two seats. Thank you very much!"
Batista à Raw.

"We are real women with the body that God created us with."
Mickie James, la femme aux implants mammaires en silicone qui explosent dans le ring.

Don Johnson: "This is a mistake!"
The Miz: "Mistake? No. Pink shirts and white suits, that is a mistake."

"One nation under Punk, undivisible, with integrity and sobriety for all!"
CM Punk

Michael Cole: "Our guest at ringside, Marisse. Welcome."
Maryse: "Oh my god, Michael Cole, you vintage nerd. You can't even say my name right. I should punish you and just give you my French kiss."

"If I see you in my match tonight, I'm gonna tear your intestins out and jump rope with it. And that's not all. I'm gonna take my two fingers, I'm gonna dig up your nosedrills and I'll rip your brain out. And I'm gonna put it in a newspaper and I'm gonna smash it against a window."
Mike Tyson à Hornswoggle

Ted DiBiase: "My movie, the Marine II, is superior to the original Marine."
Cody Rhodes: "Ted, my fifth grade graduation video is superior to the original Marine."

"I'm on Raw, you're on Smackdown... Long distance relationships don't work, Chris."
Big Show

Jerry Lawler, après une promo de Maryse où elle a qualifié Melina de "petite poupée": "Did she just say poupée? Do you know what that means in French?"
Michael Cole: "What?"
Jerry Lawler: "I... I can't say it!"

"I respect her. There are a lot of things that she does that I couldn't do, being the size that she is."
Michelle McCool à propos de Mickie James.

"We have MVP on the stage, and PMS in the ring."
Goldust, à propos des divas assemblées dans le ring pendant les Slammy Awards 2009.

"It was kind of like the 300 at the battle of Thermopylae, but with better abs".
John Morrison à propos de la fin de son match à Survivor Series, quand il s'est retrouvé à 1 contre 3.

"Hi, I'm John Morrison, and one time I drove my Lexus 700 miles on a tank full of my own urine."
John Morrison

"I always said if I could put my brain in Andrew’s body he’d be a 20-time world champ."
Edge à propos de Andrew "Test" Martin