Page 189 sur 189

Re: Cinéma

Posté : 29 juin 2020 15:01
par Latrell
Vu Eurovision; the story of Fire Saga de David Dobkin
Image
un duo pourri d'Islande, Will Ferrell et Rachel Mc Adams, rêve de participer a l'Eurovision.

Will Ferrell dans un concours de chant, j'imaginais un Talladega Night/Semi Pro, mais non. C'est pas raté mais c'est tellement faible et classique. Le pire étant ce moment où plusieurs anciens participants (dont le français Bilal Hassani et google me dit qu'il y a aussi un dénommé Jessy Matador :| ) font un medley de tubes. ça vient de nulle part mais vu que c'est un peu produit par l'Eurovision (et que le marketing était axé sur une sortie ciné au moment de l'édition 2020), on comprend le délire.

Will Ferrell n'a même pas la pèche. Mc Adams et Dan Stevens s'amusent eux. tant mieux.

Vu aussi Sea Fever de Neasa Hardiman
Image

Film coproduit par plusieurs pays européens et majoritairement l'Irlande, film de monstre marin et d'un bateau de pêche. ça rappelle forcément The Thing, Abyss et d'autres films du même genre.
Celui ci marche bien, car fait avec 4 dollars et des lampes néons.

Re: Cinéma

Posté : 29 juin 2020 15:54
par Seifer
j'ai l'impression que ces derniers temps, will ferrel a perdu son mojo et qu'il court désespéremment après (le sherlock et watson s'est fait détruire par tout le monde)

Parce que c'est quoi son dernier bon film? Anchorman?

Re: Cinéma

Posté : 29 juin 2020 16:57
par Latrell
Sherlock & Watson, c'est vraiment la cata industrielle, il y avait tout pour que ce soit bon...
J'ai pas vu la version US de Force Majeure/Snow Therapy... mais les derniers bonnes comédies sont avec Mark Whalberg, Daddy's Home 1 et 2 (Very Bad Dad en VF)
Zoolander 2 est nul, Get Hard est nul, The house (putain, Vegas Academy en VF... les marketeux vous me butez) pas tip top...

Ouais, je reste sur les Daddy's Home

Re: Cinéma

Posté : 31 juil. 2020 08:39
par Latrell
Latrell a écrit :
08 mai 2020 22:02
Le tirage m'a donné la liste 21 "detours sans amour" de ce fantastique livre
Image
12 films
Detour sans amour donc, avec ce parcours:
Image

Beaucoup de découvertes (8 films), peu de daubes (2 films)
Top 5
1/ Voyage à deux / Two for the road (Stanley Donen)
2/ Eternal Sunshine of the spotless mind (Michel Gondry)
3/ New York - Miami / It happened one night (Frank Capra)
4/ Quand Harry rencontre Sally / When Harry met Sally... (Rob Reiner)
5/ Coup de foudre a Notting Hill / Notting hill (Roger Michell)

Prochain challenge après les vacances

Re: Cinéma

Posté : 06 sept. 2020 17:31
par Latrell
Vu Effacer l'historique du duo Kervern-Delepine
Image

Trois voisins, ex gilets jaunes au prises de grandes difficultés financières, ont des problèmes avec Internet: sextape, harcelement et spoliation de notes UBER. Ils décident de lutter.

Plus qu'un film sur les GAFAM, on assiste plutôt aux difficultés de personnes qui ne croient plus en rien et dont les gilets jaunes ont été une bouffée d'oxygène. Leur addiction les mènent à leur perte et cette dernière lutte contre Internet est leur soupape. Les caméos habituels de Delepine/Kervern viennent faire leur scènes et sont hilarants.

La lutte est belle, mais le monstre est trop puissant... C'est plus terre a terre qu'un Louise MIchel ou un I Feel Good, mais pour une fois, les dialogues amènent plus de rire que les actions de jeu.

A voir.

Re: Cinéma

Posté : 15 oct. 2020 07:29
par Latrell
Vu Drunk de Thomas Vinterberg
Image

Dans une société danoise en contradiction où la tolérance en matière d'alcool est à 0 mais où tout le monde se mets des caisses de bières dans le nez le week end et Martin et 3 autres collègues/amis professeurs de lycée décident de mettre en application une théorie d'un philosophe norvégien disant qu'il manque 0.5 g d'alcool dans le sang de l'être humain pour être optimal.
D'étapes en étapes, les 4 amis expérimentent durant leurs heures de travail.

Ode à l'ivresse et à l'amitié sans verser dans la leçon. Mads Mikkelsen est exceptionnel en prof devenu barbant puis captivant en expliquant l'histoire et ses grands hommes via l'alcool et leur vie privée. Les moments d'euphorie sont de haut niveau (faut dire qu'ils n'expérimentent pas à la suze ou la 1664 )

Re: Cinéma

Posté : 29 oct. 2020 21:41
par Latrell
Vu Adieu les cons d'Albert Dupontel
Image

Suze apprend qu'elle n'a plus que quelques jours a vivre, JB, lui, qu'il est envoyé a former son successeur plus jeune. Les deux partent à la recherche du fils que Suze a du abandonné à l'age de 15 ans.

Très burlesque comme toujours mais, pour une fois, une bonne touche d'émotion.
Le meilleur rôle de Jacky Berroyer
un excellent Nicolas Marié

Re: Cinéma

Posté : 31 oct. 2020 16:10
par Latrell
Image :boohoo:

Re: Cinéma

Posté : 09 nov. 2020 11:12
par Seifer
Avoir le covid, ca permet de rattrapper du retard,

Le dernier train pour Busan
Un film efficace, meme si j'avais deviné la fin des personnages masculins. D'ailleurs les nanas ne servent que d'intéret à protéger durant tout le film, incapable de prendre leur part à la survie. C'est si patriarcal que ca la Corée?

La plateforme / El Hoyo

Comme Latrell, le pitch de base est sympa, mais le film se perd dans sa derniere demi-heure... Dommage

Le manoir
81% de recommandations Netflix..., ben c'est de la merde. Humour bien lourd mais vraiment (sur des pénis de 40 cm), réalisation faiblarde... Restez sur Youtube les gars

Bright
J'ai regardé parce que l'univers m'intriguait, mais les races d'orc, elfes, and cie ne servent à rien. Juste un film d'action ou Will Smith, comme d'hab, sauve le monde... A zapper

Beetlejuice
je ne l'avais jamais vu, mais on s'ennuie durant la 1ere partie du film non?

Re: Cinéma

Posté : 25 nov. 2020 10:58
par Latrell
Pas trop mal, Greenland
Image
Gerard Butler face a l'apocalypse, on pouvait s'attendre a du bourrin concon. Et ce n'est pas le cas.
un bon divertissement

Re: Cinéma

Posté : 21 déc. 2020 12:57
par Latrell
FLOP 5 2020 :gnah:

5/
Project Power d'Ariel Schulman et Henry Joost
Image
Pas accroché à l'intrigue, au jeu des acteurs. Rien a foutre finalement que j'ai abandonné au milieu. L'idée semblait intéressante mais non.
4/
Eurovision Song Contest: The Story of Fire Saga de David Dobkin
Image
Nouvel échec perso pour Will Ferrell qui ne semble pas y croire. Voir plus haut pour un avis un peu plus construit.
3/
Tyler Rake de Sam Hargrave
Image
Actionner très très lambda ou Chris Hemworth doit exfiltrer un gosse hors d'une ville du Bangladesh. ça sent trop le fake des effets spéciaux, on n'y croit pas.
2/
Birds of Prey et la fantabuleuse histoire de Harley Quinn de Cathy Yan
Image
C'est mieux que Suicide Squad mais c'est vraiment pas fantastique. Quel énorme gachis avec ce personnage, pouah, je vais arrêter de souffrir parce que putain, c'est nul mais nul et McGregor qui cachetonne et fait de la peine :( seul point positif, certains décors sont plutôt bien fait.
1/
Les traducteurs de Regis Roinsard
Image
Tout pour me plaire dans cette histoire de "piratage" littéraire. MAIS, soit c'est le montage, soit c'est la construction du scénario mais tout est gaché par cette non linearité et, il n'y a aucune tentative pour brouiller les pistes. Gros beurk.

Re: Cinéma

Posté : 22 déc. 2020 19:37
par Latrell
TOP FILMS 2020 :elephant:
10/
Sea Fever de Neasa Hardiman
Image
un film irlandais de monstre sous-marin, le tout sur un bateau de pêche. C'est fauché, ça lorgne de Carpenter, c'est cool
9/
Jumbo de Zoé Wittock
Image
Film belge où une jeune femme solitaire tombe amoureuse d'un manège à sensations fortes. Du fantastique à hauteur humaine jouant sur des jeux de lumières.
8/
The invisible man de Leigh Whannell
Image
Revisite du classique du film d'épouvante avec une grosse (peut etre trop) teinte de féminicide. Beaucoup de scènes géniales (l'intro sous tension, qui nous fait tout comprendre) et une grande Elizabeth Moss.
7/
Beastie Boys story de Spike Jonze
Image
L'histoire des Beastie par les Beastie (moins Adam Yauch forcément) sur la scène d'un théâtre new yorkais. De sacré punchline, des insides, des bonnes vannes entre eux, vrai plaisir pour les fans.
6/
Palm Springs de Max Barbakow
Image
Ou comment revisiter le thème de la boucle temporelle, ici autour d'un mariage que ne fait que revivre Adam Sandberg et Cristine Miloti. Drôle et impertinent.
5/
Uncunt Gems des frères Safdie
Image
La découverte Netflix du début d'année avec un Adam Sandler à contre emploi, hyper rythmée! Génial.
4/
1917 de Sam Mendes
Image
La claque visuelle de l'année avec ce long faux plan séquence sur le destin de deux soldats anglais devant remettre un ordre à un autre bataillon, de l'autre coté du no man's land.
3/
Adieu les cons d'Albert Dupontel
Image
Le nouveau Dupontel est un bon. Burlesque et de grands seconds rôles. J'en ai tiré une larme
2/
The king of Staten Island de Judd Appatow
Image
Même si il est un poil long, voir Pete Davidson du SNL raconter une version fictionnée de sa vie (perte de son père pompier au cours du 11 septembre) est un vrai régal. Son allure de grand dadais maxi tatoué et complètement perdu me séduisait déjà au SNL. Encore une réussite pour Appatow.
1/
Drunk de Thomas Vinterberg
Image
Y a t-il vraiment une surprise là dedans? c'est un chef d'oeuvre absolu et Mads mérite si ce n'est les récompenses, toutes les nominations possibles. Je me passe trop souvent la bande son finale et la tentation de voir sur youtube cette scène est grande mais je garde cette attente pour un futur achat.

Re: Cinéma

Posté : 23 déc. 2020 15:38
par Wrestlemaniac
Je n'ai vu qu'un seul des quinze films que t'as cité dans ton TOP/FLOP de l'année (Uncut Gems, que j'ai beaucoup aimé également). Je suis vraiment pas à jour.
Faut dire que vivre en Chine n'aide pas pour aller au cinéma, donc je me suis pris un abonnement à Netflix.

Du coup je vais classer les films que j'ai vu cette année sur Netflix (et qui ne datent pas de 2020 pour la plupart, je préviens à l'avance) :
10) Pineapple Express
L'impression de voir une comédie financée par Canal+ avec une star de la chaîne en acteur principal. Une bande de potes (James Franco, Seth Rogen, Danny McBride) se font un film de potes avec un scénario pas trop travaillé. Ca donne une comédie moyenne.
9) Snowpiercer
J'avais entendu énormément de bien de ce film dans la presse et par mes amis. Est-ce que j'étais de mauvaise humeur ce jour là ? Ou alors le fait de regarder le film sur un écran d'ordinateur gâche trop le plaisir ? En tout cas je ne suis pas rentré dans le film et je n'en garde quasiment aucun souvenir.
8) Hail, Caesar!
Un film assez mineur dans la filmographie des frères Coen. J'ai surtout adoré toutes les scènes avec Alden Ehrenreich (le jeune Han Solo dans le dernier film dérivé de l'univers Star Wars) qui joue une caricature de cow-boy sympa mais pas très bon acteur. Le reste est sympa sans plus. L'enquête principale n'a pas grand intérêt.
7) Scott Pilgrim vs The World
J'en avais beaucoup entendu parlé par des amis. Une comédie assez délirante avec pas mal de bonnes idées visuelles. Après je l'aurai sans doute aimé encore plus si je l'avais vu à sa sortie dix ans plus tôt. Là je suis déjà un peu trop vieux pour adhérer complètement au délire, mais j'ai passé un bon moment quand même.
6) Enola Holmes
Film sans grande prétention mais on ne s'ennuie pas et les acteurs sont bons. Un bon divertissement.
5) Molly's Game
Jessica Chastain excellente en fille de bonne famille qui se lance dans l'organisation de parties de poker plus ou moins légales. Michael Cera est très bien aussi en imitation de Tobey Maguire (je me demandais pourquoi il avait plus ou mois disparu des écrans, j'ai compris du coup que c'était en grande partie à cause de cette histoire).
Un film un peu lent quand même de temps en temps. Toutes les scènes avec Idriss Elba pour moi sont un peu faibles. Dommage, mais l'ensemble est quand même très bien.
4) Le loup de Wall Street
Une histoire classique pour Martin Scorsese : l'ascension et la chute d'un homme, parfait exemple de ce que la société Américaine et son obsession pour l'argent peut créer de pire. Leonardo Di Caprio et Jonah Hill sont rentrés dans le délire du réalisateur et ça donne un film assez fou.
Par contre, zéro pédagogie. Certaines arnaques mise en place par le personnage principal ne sont même pas expliquées, genre Di Caprio face caméra brise le quatrième mur et nous sort "on s'en fout des explications, sachez simplement qu'on s'en est mis plein les poches". Je me demande si Scorsese a fait ce film pour critiquer les excès de Wall Street ou juste pour se faire un plaisir de réalisateur en enchaînant les scènes de dingue.
3) The Other Guys
Tout simplement drôle. Par rapport à Pineapple Express, on sent que les types qui ont écrit le scénario ont travaillé. L'enquête est intéressante, les gags ne s'arrêtent pas et ne sont pas répétitifs, les acteurs sont bons (mention spéciale à Samuel L. Jackson et au Rock pour leur contribution courte mais jouissive)... que demander de plus à une comédie ?
2) Uncut Gems
Voir l'avis de Latrell.
1) The Death of Staline
Tout d'abord ce film a un gros avantage sur les autres films de cette liste : il ne se passe pas aux Etats-Unis ou en Angleterre. Autre pays, autre régime politique et autre ambiance. Je me rends compte que je n'arrête pas de regarder des films ou des séries anglo-saxonnes, du coup j'aime bien quand un film parle d'un autre pays.
Mais ce n'est pas la seule raison pour laquelle j'ai adoré ce film. Pour faire simple : rien ne vaut une histoire vraie. La lutte de pouvoir qui fait suite à la mort de Staline, racontée avec humour et beaucoup d'énergie. J'ai adoré.