J'aime lire

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Répondre
Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Lu Sous le règne de Bone de Russell Brank
Image

ou le parcours initiatique d'un jeune ado marginal. De son bled du Vermont (?) à la "connaissance" de Jah en Jamaïque.

Recit à la première personne avec une bonne construction du personnage. Grosse perte de rythme dès l'arrivée en Jamaïque o incohérences et facilité du scénario font qu'on décroche.

Y a beaucoup de beuh.
be funk be drunk

Avatar du membre
Axl
Admin
Messages : 5018
Enregistré le : 10 mars 2010 11:34

Re: J'aime lire

Message par Axl »

Ha j'en avais gardé un très bon souvenir, mais comme pour à peu près 100% des livres que j'ai lus il y a plus d'un mois, je serais absolument incapable d'en resituer les grandes lignes. Mais y a du style quand même, ça je m'en souviens!

(et c'est Banks, pas Brank, c'est toi le branque :brice:)
Fuck.

Avatar du membre
SuperCena
John Cena
Messages : 1049
Enregistré le : 23 mars 2010 22:46

Re: J'aime lire

Message par SuperCena »

Alors aujourd'hui je vais vous parler d'un livre que j'ai pas aimé. Je l'avais eu en cadeau pour l'achat de deux autres bouquins et ben heureusement qu'il était gratuit.

Le bouquin c'est ça:
Image

Et donc ils viennent d'en faire un film avec Michael C. Hall dedans.

L'histoire est assez simple, c'est un bon père de famille qui une nuit doit tuer (en légitime défense) un cambrioleur qui s'est introduit chez lui. Et hop sa vie bascule. Le cambrioleur a un papa pas commode qui veut se venger. Et puis surtout ce con de père de famille fait tout pour se foutre dans la merde. Il va à l'enterrement du gars, provoque le papa du mort etc... La police lui dit d'arrêter les conneries, sa femme lui dit d'arrêter les conneries. Mais lui non il écoute pas, il veut faire la connaissance du mec qu'il a tué.
De toute façon pendant toute le livre, le mec va s'acharner à faire le contraire de ce que le bon sens dicte parce qu'"il le doit". C'est sa justification magique à chaque fois. Sa femme lui dit: c'est con ce que tu fais. Il répond: je sais, mais je le dois, te mets pas en colère, chérie. Putain c'est débile.
Le pire dans tout ça c'est que le film est raconté de son point de vue. Donc il tente de t'éclairer sur les raisons de son comportement débile. Eh ben même-là il peut pas se justifier.
Bon son acharnement l'entraine dans un complot fumeux du FBI. Il se retrouve à faire équipe avec le père du mort (qui n'est en fait pas le mort, mais a essayé de ton son fils) et un détective carricatural (mais très fort evidemment). Ils veulent éliminer une équipe qui fait des snufs movies (avec mise à mort) de jeunes mexicaines.
Et bien sur quand il appelle sa femme pour un dernier au revoir, et qu'elle lui dit de rentrer. Il répond: Non je vais au bout parce que je le dois même si je dois mourir. Sinon je serais pas un bon père pour mon fils. Voilà le mec préfère donc mourir dans une histoire qui ne le concerne pas plutôt que de s'occuper de son fils...
En plus la traduction est nulle. heureusement que c'etait court et que c'est le seul truc que j'avais sous la main pendant une attente de 6h.
18:10:52 SuperCena 18:10:11 Moi je pompe et je simule c'est mon métier. Je fais pas dans la poésie et la finesse.

Avatar du membre
Fishiguchi
Vince McMahon
Messages : 2086
Enregistré le : 23 avr. 2010 22:49
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: J'aime lire

Message par Fishiguchi »

Au moins dans le film, il argumente pas avec sa femme, il la feinte façon Dexter...
J'ai vu la semaine dernière, c'était pas mal mais j'ai également trouvé ça un peu fumeux et je m'interroge encore sur la morale du film.

Du reste, dans le bouquin, le héros découvre qui était dans le cercueil finalement ? Car ça, on n'a pas la réponse et en effet, t'as un moment où "Dex" poursuit une enquête qui ne le concerne plus du tout, c'est très particulier...

Avatar du membre
SuperCena
John Cena
Messages : 1049
Enregistré le : 23 mars 2010 22:46

Re: J'aime lire

Message par SuperCena »

Fishiguchi a écrit :Au moins dans le film, il argumente pas avec sa femme, il la feinte façon Dexter...
J'ai vu la semaine dernière, c'était pas mal mais j'ai également trouvé ça un peu fumeux et je m'interroge encore sur la morale du film.

Du reste, dans le bouquin, le héros découvre qui était dans le cercueil finalement ? Car ça, on n'a pas la réponse et en effet, t'as un moment où "Dex" poursuit une enquête qui ne le concerne plus du tout, c'est très particulier...

Ah dans le livre, il feinte pas sa femme du tout. Il lui explique presque tout (pas la toute fin, mais c'est clair qu'elle comprend).
Et oui on découvre à la fin qui est le mec dans le cercueil. Et là le pire c'est que le mec dit: Ouais en fait je m'en fous.
Le mec mort n'est donc plus le fils de quelqu'un à qui il faut à tout prix présenter des excuses, non. Le mec mort on s'en fout...
Ah et le truc le pire dans le livre. C'est quand l'histoire ne le concerne plus et que le mec veut quand même s'en mêler. Tous les autres personnages (le papa vengeur, le detective, sa femme) lui disent de se barrer, lui offrent des portes de sorties à pleins de moment. Et lui il les prend pas.
18:10:52 SuperCena 18:10:11 Moi je pompe et je simule c'est mon métier. Je fais pas dans la poésie et la finesse.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

ça l'air complètement affreux comme livre :lol:
Perso, j'ai fini le dernier Jo Nesbo. Fantôme.
Image

Toujours Harry Hole, qui revient cette fois ci à Oslo alors que le fils de son ex, Oleg, est emprisonné pour avoir assassiné un dealer d'une nouvelle drogue appelée fioline.

un polar vite prenant, moins percutant que le précedent mais un suspens intense dont on reste évidemment bien surpris à la conclusion.
be funk be drunk

Avatar du membre
Fishiguchi
Vince McMahon
Messages : 2086
Enregistré le : 23 avr. 2010 22:49
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: J'aime lire

Message par Fishiguchi »

SuperCena a écrit :Et lui il les prend pas.
Ben... C'est assez bien retranscrit dans le film...
"Dex" tombe limite en dépression quand il décide de rentrer et d'arrêter l'enquête et du coup, il finit par y retourner... Pourquoi ? On sait pas vraiment...
Et puis, la morale du film... bon... Moi ce que j'ai compris, c'est qu'on peut se faire justice soi-même quand il s'agit d'odieuses crapules. ça me parait un peu trop redneck... ^^

Le film est prenant mais j'ai pas trop aimé en fin de compte...

Didi
John Cena
Messages : 1109
Enregistré le : 20 mars 2010 11:45

Re: J'aime lire

Message par Didi »

Terry Pratchett nous a quitté ! :cry:
Avec moi, dites dix fois Didi did it !

Avatar du membre
rimrim7
John Cena
Messages : 1032
Enregistré le : 09 janv. 2012 15:18

Re: J'aime lire

Message par rimrim7 »

Didi a écrit :Terry Pratchett nous a quitté ! :cry:
J'en ai pleuré :cry:

:roll:

[ Posté d'un mobile ]

Avatar du membre
DjRidoo
Jack Swagger
Messages : 185
Enregistré le : 27 nov. 2014 08:48
Localisation : Baltimore, dans les tours

Re: J'aime lire

Message par DjRidoo »

Didi a écrit :Terry Pratchett nous a quitté ! :cry:
Et ouais. :'-(

Du coup, comme j'avais commencé à lire Pratchett récemment, je finis le premier bouquin que j'ai de lui (Mortimer) ce soir.

Bref, repose en paix Terry Pratchett.

Avatar du membre
Big Botch Man
Châtreur de porcs
Messages : 799
Enregistré le : 16 juin 2011 09:39

Re: J'aime lire

Message par Big Botch Man »

Déjà l'annonce de sa maladie m'avait fichu un coup, mais là... :(
Je me rappelle de cette soirée, elle faisait semblant de pisser dans le lavabo, mais en fait elle chiait.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

il y a presque deux ans, Lono a écrit :Image

22/11/63 de Stephen King.

Comme pas mal de monde je suppose, je n'ai plus lu de King depuis la fin de l'adolescence. Je l'ai retrouvé avec son dernier roman, des échos positifs ayant aiguisé ma curiosité. Me suis gardé ça pour les vacances (lecture "légère" + gros pavé, c'était fait pour !).

Déjà, le synopsis :
Un prof de lettre se voit confier un grand secret par son pote, cuisto d'un fast-food un peu "boui-boui" : sa réserve abrite une sorte de tunnel temporel qui conduit celui qui l'empreinte en 1958. Avant de mourir, le cuisto demande au prof de lettres de tenter un gros coup : empêcher l'assassinat de JFK en 1963, considérant que c'est un événement majeur aux nombreuses conséquences néfastes (à commencer par le vietnam) et proche de 58. Le prof hésite, il fait une première tentative en empêchant un crime sinistre pour jauger l'effet papillon et puis bon, il vient de divorcer, il s'emmerde un peu alors il décide de tenter la chose et d'aller chasser le Lee Harvey Oswald...Banzaï ! !

Bon, il faut avaler ce postulat de départ mais c'est du S.King, donc fantastique. Derrière ça, y a du très bon, la première mission que se donne le héros qui en profite pour apprendre à vivre dans le passé, l'amérique des 60's, les thèmes habituels du voyage dans le temps sont bien traités également, la peur de l'effet papillon, le "destin", la notion ici du passé qui ne veut pas être changé et les obstacles qui sont mis devant celui qui veut le changer, les moeurs, les trucs qui manquent, les trucs qui manquent pas. L'histoire d'amour est pas mal ficelée aussi, de même que l'évolution du perso qui doit passer de monsieur tout-le-monde à sauveur de la patrie...
Bref c'est pas mal. Mais y a aussi de sacrées longeurs. Plus gênant, ce sont les parties relatant la traque d'Oswald qui m'ont le plus ennuyé et au final j'ai mis autant de temps à lire les 300 dernières pages que les 650 premières, y a des disgressions par rapport à trame principale, certaines très sympas, d'autre moins... Bon, la fin est plutôt bonne ceci dit après que j'ai eu peur du partage en couille...
Une lecture agréable quand même, au final. Les pages et les chapitres s'enchaînent bien, ça se lit vite et bien, c'est divertissant et pas prise de tête, ça ferait une très bonne superproduction holywoodienne avec Spielberg ou Cameron aux commandes, voire une série sympa de JJ Abrams. Bref ce que j'attendais d'une lecture de vacances...
Je l'ai enfin terminé.
Et je suis d'accord à 100% avec ça. Surtout la partie en vert.
C'est simple, dès son arrivée au Texas 4 ans avant les faits, j'en ai rien à faire de la vie du héros, de son histoire d'amour, du lindy hop, du théatre... et l'espionnage d'Oswald est complètement ennuyant. Au contraire du début, de la découverte des années 50, des petits détails qui font avancer l'histoire...

Sinon, pour la partie bleue, j'ai lu qu'une adaptation en série tv verrait le jour avec James Franco dans le rôle principal (et c'est un bon choix)
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

terminé Quoi de neuf, petit homme? d'Hans Fallada
Image

Allemagne, les années 30, un couple sortie d'une sitcom AB prod s'aime comme au premier jour, mais l'argent manque et la vie est difficile.

Oh la la... j'avais tellement aimé Seul dans Berlin que j'attendais surement trop de celui-ci. Il y a des notes assez contemporaines comme celle de garder un travail malgré le manque de talent pour ça et certaines séquences sont vraiment captivantes mais l'histoire de ceux qui se surnomment Bichette et Môme m'a finalement lassé. Pour cette raison que je compare les deux héros à José et Benedicte ou d'autres connards au cerveau plein d'eau.

Par contre, lisez Seul dans Berlin
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Lu Mauvaise étoile de RJ Ellory
Image

Deux frères orphelins en maison de redressement se font kidnapper par un jeune délinquant cinglé de 25 ans.

Avec Ellory, c'est soit du absolument génial (Seul le Silence et Vendetta) soit du gros poussif (Les anges de New York et Les anonymes). Ici, on le redecouvre racontant une histoire assez simple sans faire étalage d"un détail ou d'un évènement de l'histoire américaine du XXe siècle.

Bien qu'il place son histoire dans les années 60, Ellory ne parle absolument pas du contexte politique de l'époque et c'est assez bien vu de sa part.

Cette "évasion" concerne une pelletée de personnage entre l'Arizona et le Texas que l'auteur n'hésite absolument à descendre rapidement.

On reprochera seulement une fin assez convenue qui semble quand même être décidé par l'éditeur. Les rebondissements sont un peu grossier.
be funk be drunk

Avatar du membre
Lono
Big Show
Messages : 321
Enregistré le : 15 nov. 2012 16:50

Re: J'aime lire

Message par Lono »

J'ai bien aimé celui-là aussi bien meilleur que Les Anges de New-York, sans intérêt. Ca se lit bien mais ca reste quand même assez convenu. Du coup je conseillerais aussi ses deux premiers romans qui étaient pour le coup vraiment bons.

Ps: je le répète mais lisez Le Diable, tout le temps, c'est bieng!

Répondre