J'aime lire

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Avatar du membre
Big Botch Man
Châtreur de porcs
Messages : 799
Enregistré le : 16 juin 2011 09:39

Re: J'aime lire

Message par Big Botch Man »

Faust a écrit :Dites, est-ce que quelqu'un a lu L'attrape-cœurs en anglais ? J'aimerais savoir s'il faut être parfaitement bilingue ou si quelqu'un qui "se débrouille" peut y arriver ?
Ouais ça se lit plutôt bien sans être bilingue. Il faut être assez à l'aise avec le langage familier, et il y a quelques mots de vocabulaire pas évidents, mais le style n'est pas trop ampoulé !
Je me rappelle de cette soirée, elle faisait semblant de pisser dans le lavabo, mais en fait elle chiait.

Avatar du membre
Faust
John Cena
Messages : 1052
Enregistré le : 06 janv. 2013 05:30
Contact :

Re: J'aime lire

Message par Faust »

Ok merci, je l'ai commandé du coup.

Invité

Re: J'aime lire

Message par Invité »

Je vous conseille "Le Capital" de Pikkety.

Ce livre est assez grandiose, étant donné qu'il remet à plat toutes les croyances (fondées et malheureusement souvent infondées) qui font de notre système économique ce qu'il est aujourd'hui. Bon, ça fait 1000 pages, mais c'est hyper clair et pédagogique, et j'ai été assez stupéfait de la culture de Pikkety qui inonde sa thèse d'exemples culturels (Littérature du XIXème et pop culture) afin d'étayer et de mettre en relief son propos.

Avatar du membre
Wrestlemaniac
Vince McMahon
Messages : 2066
Enregistré le : 14 mars 2010 14:02

Re: J'aime lire

Message par Wrestlemaniac »

Je viens de découvrir Emmanuel Carrère avec D'Autres vies que la mienne (découvrir dans le sens où je n'avais encore jamais lu ses livres même si je connaissais son nom).
J'ai beaucoup aimé, même si on peut être un peu surpris par la construction du livre.

La première partie se déroule en Asie du Sud-Est, puis la deuxième se passe à Vienne.
Les deux parties ont en commun une histoire de deuil mais la seconde partie passe aussi un long moment à décrire le travail de deux juges dans des affaires de surendettement.
Le livre parle donc de pas mal de sujets différents : le chaos après le tsunami de 2004 au Sri-Lanka, le deuil, le cancer, les méthodes des établissements de crédit et comment ces deux juges les combattent...

Malgré tout ça se lit très bien. J'ai bien aimé le style d'Emmanuel Carrère et j'ai trouvé chaque partie intéressante dans son genre.
Et puis bien que ça parle de deuil ça ne tombe jamais dans le pathos ou dans le glauque.


Sinon j'ai également lu l'Africain de Le Clézio. J'ai beaucoup plus de mal avec le style Le Clézio dont j'avais déjà lu Le Chercheur d'or.
Les deux fois j'ai eu du mal à rentrer dans l'histoire car il y a beaucoup de descriptions et pas vraiment d'histoire justement. Et puis petit-à-petit j'accroche et je trouve l'évolution des personnages passionnante à suivre.
En somme, un auteur pas facile d'accès mais qui mérite qu'on fasse l'effort de passer les premières pages.
RKO !

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Latrell a écrit :
il y a presque deux ans, Lono a écrit :Image

22/11/63 de Stephen King.

Comme pas mal de monde je suppose, je n'ai plus lu de King depuis la fin de l'adolescence. Je l'ai retrouvé avec son dernier roman, des échos positifs ayant aiguisé ma curiosité. Me suis gardé ça pour les vacances (lecture "légère" + gros pavé, c'était fait pour !).

Déjà, le synopsis :
Un prof de lettre se voit confier un grand secret par son pote, cuisto d'un fast-food un peu "boui-boui" : sa réserve abrite une sorte de tunnel temporel qui conduit celui qui l'empreinte en 1958. Avant de mourir, le cuisto demande au prof de lettres de tenter un gros coup : empêcher l'assassinat de JFK en 1963, considérant que c'est un événement majeur aux nombreuses conséquences néfastes (à commencer par le vietnam) et proche de 58. Le prof hésite, il fait une première tentative en empêchant un crime sinistre pour jauger l'effet papillon et puis bon, il vient de divorcer, il s'emmerde un peu alors il décide de tenter la chose et d'aller chasser le Lee Harvey Oswald...Banzaï ! !

Bon, il faut avaler ce postulat de départ mais c'est du S.King, donc fantastique. Derrière ça, y a du très bon, la première mission que se donne le héros qui en profite pour apprendre à vivre dans le passé, l'amérique des 60's, les thèmes habituels du voyage dans le temps sont bien traités également, la peur de l'effet papillon, le "destin", la notion ici du passé qui ne veut pas être changé et les obstacles qui sont mis devant celui qui veut le changer, les moeurs, les trucs qui manquent, les trucs qui manquent pas. L'histoire d'amour est pas mal ficelée aussi, de même que l'évolution du perso qui doit passer de monsieur tout-le-monde à sauveur de la patrie...
Bref c'est pas mal. Mais y a aussi de sacrées longeurs. Plus gênant, ce sont les parties relatant la traque d'Oswald qui m'ont le plus ennuyé et au final j'ai mis autant de temps à lire les 300 dernières pages que les 650 premières, y a des disgressions par rapport à trame principale, certaines très sympas, d'autre moins... Bon, la fin est plutôt bonne ceci dit après que j'ai eu peur du partage en couille...
Une lecture agréable quand même, au final. Les pages et les chapitres s'enchaînent bien, ça se lit vite et bien, c'est divertissant et pas prise de tête, ça ferait une très bonne superproduction holywoodienne avec Spielberg ou Cameron aux commandes, voire une série sympa de JJ Abrams. Bref ce que j'attendais d'une lecture de vacances...
Je l'ai enfin terminé.
Et je suis d'accord à 100% avec ça. Surtout la partie en vert.
C'est simple, dès son arrivée au Texas 4 ans avant les faits, j'en ai rien à faire de la vie du héros, de son histoire d'amour, du lindy hop, du théatre... et l'espionnage d'Oswald est complètement ennuyant. Au contraire du début, de la découverte des années 50, des petits détails qui font avancer l'histoire...

Sinon, pour la partie bleue, j'ai lu qu'une adaptation en série tv verrait le jour avec James Franco dans le rôle principal (et c'est un bon choix)
L'adaptation est en cours de diffusion.
Il y a des passages épurés, mais c'est sûrement du au format 'mini-serie' de 8 épisodes.
Dans le bouquin, il se foire quelque fois et revient dans le présent pour gommer ses actes (ou verifier si ce qu'il a fait a changé un truc), ici, on ne perd pas le temps de se rater, d'explorer et on avance vite pour arriver à Dallas en 62 (au troisième épisode, le dernier diffusé). Donc, toute la partie que Lono et moi trouvions chiante, et ben on va l'avoir en plein poire :roses:

Cela dit, James Franco est très bien dans le rôle principal quand il a quelqu'un avec qui partager des répliques (seul, il semble perdu)
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Les beaux jours reviennent, je peux reprendre le bon rythme de lire sur le balcon ou en terrasse de café.
Donc, j'ai pu terminé ce week end: Juliet, Naked de Nick Hornby
Image

un chanteur de rock qui a tout plaqué après le succès d'un album, un fan absolu sur ses traces, la compagne du fan qui n'en peux plus d'errer dans les clubs ou il se serait passé quelque chose dans la vie du chanteur.
Puis, ce dernier sort un nouvel album, Juliet Naked, album quasi similaire du précédent.
Et une correspondance nait entre le chanteur et la femme.

j'aime bien Nick Hornby quand il raconte sa jeunesse de supporter d'Arsenal à une époque pré Premiere League (Carton Jaune) ou son amour de la musique dans High Fidelity. C'est une nostalgie assez parlante mais ici, c'est moins bien. Peut être que le dénouement final n'en vaut pas la chandelle et que l'intérêt se passe bien avant, la correspondance sans que le fan soit au courant est assez jouissive.

On peut facilement imaginer la même chose au catch, par exemple, avec Major Tom en fan de Daniel Bryan, arpentant les traces de son héros, les salles glauques de Picardie ou d'Alsace et trouver sur youtube "un nouveau combat" et vanter sur Internet que l'idole n'a rien perdu..
be funk be drunk

Avatar du membre
Wrestlemaniac
Vince McMahon
Messages : 2066
Enregistré le : 14 mars 2010 14:02

Re: J'aime lire

Message par Wrestlemaniac »

J'ai reçu une liseuse pour Noël et je dois dire que c'est bien pratique. Ça a la taille et le poids d'un livre de poche, l'éclairage permet de lire quelque soit la luminosité extérieure et la taille des lettres est ajustable (je ne parle pas des options que je n'utilise pas). Un bon investissement. :)


Du coup, j'en ai profité pour lire:
Les Boulevards de ceinture et Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier de Patrick Modiano.
Je me suis souvenu que cet auteur avait gagné le prix Nobel de littérature il n'y a pas longtemps. Ça m'a donné envie de découvrir ce qu'il fait.

Image
Les Boulevards de ceinture se situe en France, à une période qui semble correspondre à l'occupation allemande, même si ce n'est pas dit clairement.
Le narrateur essaie d'intégrer un groupe d'hommes vivant dans un petit village près de Paris. On ne sait pas vraiment qui sont ces hommes, mais ils semblent profiter des temps difficiles en France (occupation ?) pour gagner leurs vies de façon plus ou moins honnête. L'un d'eux est le père du narrateur, mais il ne semble pas reconnaître son fils.
Pourquoi le narrateur souhaite t'il retrouver son père ? Pourquoi son père ne le reconnait pas ? Qui sont ces hommes que fréquente le père : des amis ou des personnes dont il faut se méfier ? L'histoire racontée est-elle réelle ou s'agit t'il d'un fantasme du narrateur ?
Beaucoup de questions, mais peu de réponse. Ce n'est pas un polar avec un scénario clair comportant un début, des rebondissements et une fin. C'est plutôt une évocation de l'occupation grâce à un récit un peu bizarre, limite fantastique.
Je ne suis pas sûr que ma description donne envie de lire le livre. :lol: Mais en tout cas j'ai bien aimé. Bien que les premières pages soient un peu déroutantes, j'ai trouvé ça plaisant à lire et les personnages intéressants.

Je ne vais pas décrire en détail Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier. Il a pas mal de points communs avec le premier livre : le narrateur est aussi le personnage principal, le thème de la mémoire/des souvenirs est très présent et il ne faut pas s'attendre à un roman avec une fin conventionnelle. Mais globalement l'ambiance et l'intérêt général de l'histoire sont moins bien.
Donc si vous voulez lire un livre de Modiano, intéressez vous plutôt aux Boulevards de ceinture.

Sinon, j'ai aussi lu Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur de Harper Lee.
Image
Grand classique de la littérature américaine. Le style est beaucoup plus conventionnel que chez Modiano.
Comme je le savais déjà avant de lire ce roman, la question de la ségrégation et des rapports entre les blancs et les noirs occupe une part importante du livre. Mais il y a aussi pas mal d'autres sujets abordés comme les relations familiales (père/enfants, frère/soeur), l'enfance, l'école, les différents groupes qui composent la société blanche...
Cette fois-ci on est vraiment dans la description d'une société. En l’occurrence le Sud des Etats-Unis dans les années 30.
Et c'est très bien. :enaccord6:
RKO !

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Terminé Charleston Sud (Broad Street en vo) de Pat Conroy
Image

L'histoire de Leo King, découpé sur deux periodes de sa vie: 1969 et sa rencontre avec ce qui fera sa bande de Charleston 'orphelins, jumeaux exubérants, fils de l'entraineur noir de foot et gens de la haute société) et 1989, ou ils viendront en aide à l'un d'entre eux, homosexuel et disparu à San Francisco.

Récit alternant les époques mais avec un sens du cliffhanger bien poussé mais avec un grosse louche d'amour pour Charleston (ce dont je me branle un peu) et avec un dénouement perso du héros assez tordu et inutile (surtout la révélation concernant un personnage tertiaire). Bon, je connais que de nom deux autres de ses bouquins, mais celui là est plutôt pas mal, je l'ai bien bouffé quand même. Je reviendrai sûrement vers lui pour lire "Beach Music"
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Les longs trajets permettent la lecture
Terminé donc:
Image
Où comment un soldat autrichien retourne sur ses terres natales, en Transylvanie, une fois marié.
Très bon début (un duel) mais ensuite ça se gate. Peut être que l'introduction au nouveau monde est trop poussé sur l'aspect différence et le caractère du personnage change de tout au tout au point de devenir un connard.
Il y a d'autres bonnes séquences d'action vers le dernier acte mais ça sauve pas l'ouvrage. Dommage.

et
Image
Passionnant bouquin sur un autre londres, ou se retrouve un mec qui n'a rien demandé. Et il se retrouve au milieu d'une quête qui ne le concerne pas.

C'est du Neil Gaiman, j'avais adoré (et je relirai avec plaisir) "De bons présages" co-écrit avec Terry Pratchett. Et ici, l'humour est toujours présent avec cette idée fantastique de donner vie aux stations de métro londonnienne.
Au point que j'imaginais très bien une adaptation en série tv avec le héros de Silicon Valley en perso principal, lui là:
Image

(mais en fait, une mini série anglaise de 1996 existe déjà)
be funk be drunk

Avatar du membre
cousin
Rey Mysterio
Messages : 582
Enregistré le : 10 mars 2010 22:46
Localisation : Gavé quelque part.

Re: J'aime lire

Message par cousin »

pour neverwhere, il existe aussi une version audio pour la bbc radio, avec un casting assez lourd...

http://www.bbc.co.uk/programmes/profile ... characters

si t'as aimé le bouquin, je te conseille american god si t'as le temps pour un format plus epais, ou ananzi boys qui a un format plus équivalent a neverwhere.
Legendary fight with Shia LaBeouf
Normal Tuesday night for Shia LaBeouf

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: J'aime lire

Message par Latrell »

Ouais American Gods, ça fait des années que je dois le lire mais, bizarrement, je le trouve rarement en magasin :|
be funk be drunk

Avatar du membre
Corwin
Eva Marie
Messages : 4073
Enregistré le : 28 janv. 2011 18:01

Re: J'aime lire

Message par Corwin »

J'ai détesté American Gods, tiens. ^^
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
cousin
Rey Mysterio
Messages : 582
Enregistré le : 10 mars 2010 22:46
Localisation : Gavé quelque part.

Re: J'aime lire

Message par cousin »

T'as lu d'autres gaiman ou c'est le seul ?
Legendary fight with Shia LaBeouf
Normal Tuesday night for Shia LaBeouf

Avatar du membre
Corwin
Eva Marie
Messages : 4073
Enregistré le : 28 janv. 2011 18:01

Re: J'aime lire

Message par Corwin »

J'ai lu presque tout ce qu'il a écrit.

Edit > Après vérification j'ai loupé quelques uns de ses derniers romans. ^^
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
cousin
Rey Mysterio
Messages : 582
Enregistré le : 10 mars 2010 22:46
Localisation : Gavé quelque part.

Re: J'aime lire

Message par cousin »

Oki, je me demandais juste si c'était avec le style en général ou ce livre en particulier. C'est récurent chez les gens que je connais qui ont lu du gaiman d'avoir un soucis en particulier avec american gods. C'est peut être du a la longueur du bouquin du coup...
Legendary fight with Shia LaBeouf
Normal Tuesday night for Shia LaBeouf

Répondre