Page 24 sur 24

Re: J'aime lire

Posté : 20 sept. 2017 09:15
par rimrim7
Je suis trop chaud pour cette série ! Et ce casting !

A-t-on une idée de la date de diffusion ?

:roll:

Re: J'aime lire

Posté : 27 nov. 2017 09:42
par Flying Panda
Lu Requiem : chevalier vampire

Un soldat nazebroque meurt sur un champ de bataille sur le front de l'Est et au lieu d'atterrir au Paradis ou en Enfer il se retrouve dans le monde de Résurrection (une sorte d'Enfer mais en bien plus violent) en tant que vampire.

Au delà du cliché "vampire nazi", l'histoire est pas trop mal foutu, le dessin est superbe. Ça me rappelle un peu les Chroniques de la Lune Noir mais en un peu plus rouge.

Re: J'aime lire

Posté : 27 nov. 2017 10:29
par Corwin
C'est exactement comme les Chroniques de la Lune Noire, avec les même défauts d'ailleurs (un fourre-tout fouillis et outrancier), mais aussi les même qualités (de la surenchère jubilatoire et un foisonnement créatif incroyable).

Re: J'aime lire

Posté : 05 mars 2018 15:39
par Wrestlemaniac
Je viens de lire Quel Petit Vélo à guidon chromé au fond de la cour ? et Les Choses de Georges Pérec.
Je ne connaissais Georges Pérec que de nom, je n'avais jamais lu ses livres avant ça. J'avais entendu parlé de La Disparition mais je n'ai pas osé m'y attaquer car apparemment le vocabulaire utilisé est assez complexe et oblige à avoir un dictionnaire à ses côtés durant la lecture.

Pour ce qui est des deux livres que j'ai lu, ce sont tous les deux des romans très courts qui se lisent en quelques jours. Et c'est à peu près tout ce qu'ils ont en commun.

Quel Petit Vélo à guidon chromé au fond de la cour ? est un roman dont l'histoire et les personnages n'ont pour ainsi dire aucun intérêt. Ce livre est surtout l'occasion pour Georges Pérec d'utiliser environ deux cents figures de style différentes en l'espace de cent pages. C'est caractéristique de cet auteur qui adorait jouer avec la langue française et se lancer dans des défis littéraires assez dingue (écrire un roman sans la lettre e avec La Disparition, écrire le plus long palindrome avec Au Moulin d'Andé...).
Un livre que je recommande uniquement aux amateurs de jeu de mots, de métabole ou de parataxe.

Les Choses était initialement intitulé Une Histoire des années soixante. Je le précise car ces deux titres mis côte-à-côté résument parfaitement ce qu'est ce livre.
Je n'ai pas souvenir d'avoir déjà lu un livre aussi lucide et critique sur la société de consommation. Le livre se situe dans les années 60, mais à part une parenthèse de quelques pages sur la situation politique de l'époque, son contenu est toujours d'actualité.
J'ai trouvé ce livre vraiment intéressant.

Re: J'aime lire

Posté : 09 sept. 2018 12:06
par Wrestlemaniac
Balzac et la petite tailleuse Chinoise de Dai Sijie.
En Chine, à l'époque de la révolution culturelle, deux amis fils de médecins sont envoyés à la campagne pour être rééduqués.
Après quelques péripéties que je ne vais pas révéler, ils arrivent à entrer en possession d'une valise contenant plusieurs livres interdits par la censure. Notamment plusieurs romans de Balzac.
Ils rencontrent aussi la fille de l'unique tailleur de la région qui deviendra la petite amie de l'un d'eux et à qui ils lisent les livres interdits.

Il s'agit quasiment d'une autobiographie puisque l'auteur a lui-même été envoyé en rééducation à la campagne dans sa jeunesse.
La description de la Chine sous la révolution culturelle est déjà intéressante mais ce n'est que l'envers du décors.
Le cœur du roman est surtout la découverte des livres interdits et l'impact de ses livres sur le narrateur, son ami et la petite tailleuse du titre.
Un très beau roman, que j'ai dévoré en quelques jours alors que je lis d'habitude lentement. Il m'a d'autant plus intéressé que je vis en Chine et que je n'ai pas souvent l'occasion de lire des auteurs Chinois. Mais sincèrement, pas besoin de vivre en Chine pour aimer ce livre. Je vous le recommande. :)

Re: J'aime lire

Posté : 18 juin 2019 19:22
par Latrell
Image
Une usine des Vosges qui ferme, une de plus.
le syndicaliste, l'ancien de l'OAS, un mec bodybuildée, sa petite soeur et une inspectrice de travail. Tout ce petit monde se croise dans ce polar assez fort.
Le rythme, chapitré par personnage, aide beaucoup. C'est très bien, on décroche pas. Bien content.C'est pas fou fou non plus, ça ervolutionne rien. C'est même assez banal, mais le style permet de garder cet intérêt.

J'ai vu qu'une serie avait été adaptée, jamais entendue parler. Mais le perso de Rochdy Zem pour le personnage principal marche carrément.

Sinon, toujours chez Babel noir, j'ai lu la trilogie écossaise de Peter May:
Image
Les deux premiers sont bien (l'ile des chasseurs d'oiseaux et l'homme de Lewis), le troisieme n'apporte rien et est nettement moins bon.

Re: J'aime lire

Posté : 15 juil. 2019 21:20
par Flying Panda
Je viens de terminer le cycle de la Compagnie Noire

Image

La Compagnie Noire est une compagnie franche de mercenaires qui va où les bons contrats la mène. Comme tous bons mercenaires, les mecs n'hésitent pas à s'allier avec les personnes les plus viles et peuvent avoir des comportements ou un style de vie un brin tendancieux.

Chaque individu n'a pas de nom mais un surnom. L'ensemble forme une vraie famille qui permet aux soldats désabusés ou aux bandits en tout genre de trouver un refuge.

Le cycle se divise en neuf volumes (regroupés en quatre intégrales de 1000-1100 pages chacune). L'histoire se divise grosso merdo en deux parties (première partie dans l'Empire du Nord où se déroule une guerre civile et deuxième partie plus au sud où la Compagnie part à la recherche de ses origines).

La narration se fait à la première personne. En fait le récit nous est conté par l'annaliste de la Compagnie qui en rédige l'histoire. Ces annales ont une part importante pour la Compagnie puisque c'est sont histoire, c'est ce qui lie la génération actuelle à la précédente (car en 400 ans elle en a vu défiler des gens). Et ce même si l'ensemble n'est pas forcément écrit de la même langue.

La première partie est vraiment bien foutu. On est en plein milieu d'une guerre civile et la Compagnie n'est pas forcément du côté des gentils. On découvre certains personnages qui vont nous accompagner plus ou moins longtemps. On apprend également les différents rituels qui soudent ses membres qui ont des origines disparates (le tonk qui est un jeu de cartes très populaire - une sorte de rami-, les séances de lectures des annales par l'annaliste qui permettent aux hommes de comprendre ce qu'est la Compagnie Noire,...).

On part ensuite dans un autre délire avec la deuxième, toujours sous font de guerre, mais avec plus de magie. Petite précision : il n'y a pas d'elfes d'orcs ou d'autres conneries de ce genre. Il y a des mages, mais on reste dans l'humain.

Donc la deuxième partie part sur un autre truc mais, malgré un petit coup de mou au milieu, on s'accroche jusqu'à la fin histoire d'avoir le dénouement final.

L'été est déjà bien entamé mais si vous manquez d'idée de bouquins pour flémarder au bord de l'eau et que vous avez soif d'aventure et de batailles ça peut être un bon essai.

Des bisous.

Re: J'aime lire

Posté : 16 juil. 2019 19:01
par Goatface
Homme de goût, dans mes bras ! :amour1:

Re: J'aime lire

Posté : 16 juil. 2019 23:43
par rimrim7
+1000 ! La Compagnie Noire, c’est top de ouf !

:roll: