Les jeux sans pixels

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Répondre
Avatar du membre
Fishiguchi
Vince McMahon
Messages : 2086
Enregistré le : 23 avr. 2010 22:49
Localisation : Toulouse
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Fishiguchi »

OK !
Merci pour ces précisions. Je penserai à ce titre quand je chercherai un nouveau jeu !

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Outre Arkham, dont Kovax a bien raison de dire du bien, il y a pas mal de jeux coopératifs sortis ces dernières années. Bon, je ne jouerais pas qu'à ça (balancer ses armées à la tête de ses copains c'est quand même sympa) mais certains sont très agréables. Par exemple il y a Ghost Stories, dans un univers chinois où les joueurs doivent protéger un village des fantômes ; en un peu plus gros (quoique très abordable) il y a Pandémie, où l'on incarne des scientifiques devant protéger le monde de virus mortels.

Image

Image

Bonne initiative Kovax, je présenterai peut-être aussi certains de mes chouchous si j'ai le temps. ;)

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Merci Julius! :)

J'avais prévu de faire un post sur Ghost Stories (en fait, j'ai toute une liste de prévue, que je ferai quand je pourrai au fur et à mesure ^^), et je le conseille aussi, il est vraiment bien! Il y a par contre deux extensions (White Moon, qui ajoute de l'aide aux joueurs et des habitants à protéger, et Black Secrets, qui permet de faire jouer le rôle du méchant par un nouveau joueur) qui ont l'air intéressantes, mais je ne sais pas ce qu'elles valent. Et toi Julius?

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Je ne connais pas les extensions non plus (un autre truc très à la mode depuis quelques années ça, les extensions de jeux de plateau, tant pis pour le portefeuille !). Tu peux faire le post sur GS quand même hein, je n'en ai que peu parlé. Tiens, envoie moi la liste des jeux dont tu as prévu de parler en MP, j'éviterai les doublons comme ça. ;)

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Allez hop, nouveau post, comme promis! Je continue à vous faire visiter une partie de ma ludothèque, avec cette fois un jeu très simple, mais néanmoins très fun! Je vous emmène dans le monde merveilleux de... Talisman!

Image

Talisman fait partie des classiques des jeux de plateau. Il a été édité pour la première fois en 1983 et a connu diverses éditions, dont une se déroulant dans l'univers de Warhammer. De nos jours, l'éditeur Fantasy Flight Games met en vente la quatrième édition révisée, mais pas de panique, pas besoin de connaître les éditions précédentes pour jouer.

Le but de Talisman est simple: vous incarnez un personnage de fantasy (elfe, guerrier, nain, sorcière, troll, goule, vampire, chevalier, marchand, démoniste... il y en a 16 dans la boîte de base, pour un choix total de 45 personnages une fois qu'on joue avec toutes les extensions!) qui part en quête de la légendaire couronne de commandement, relique qui donne un pouvoir infini (et accessoirement la victoire ^^) à son possesseur. Pour y parvenir, il vous faudra parcourir le royaume, vaincre des monstres, accumuler de l'expérience, mettre la main sur des armes légendaires (l'épée runique!) avant d'être assez puissant pour remplir la quête du démoniste, qui vous jugera alors digne et vous remettra le fameux talisman, sésame nécessaire pour pouvoir entrer dans la région intérieure où est cachée la couronne.

Le plateau se décompose en trois parties: la région extérieure, celle où on commence la partie; la région médiane, où les aventures proposées sont un peu plus dures; et la fameuse région intérieure donc, où l'on entre via la Porte du Pouvoir dans la Plaine du Péril avant d'entamer un périple qui mènera droit à la couronne de commandement, au centre du plateau.

Image
Voilà une vue du plateau, vous pouvez facilement distinguer les trois zones de jeu comme ça.

Quant aux règles, elles sont très simples: à son tour, on lance un dé, on se déplace (dans le sens que l'on veut) sur une case, on suit les inscriptions de la case (le plus souvent, piocher une carte aventure), on combat, et c'est au suivant. Les combats sont eux aussi très simples: on compare la force (ou l'intelligence pour les combats psychiques contre les esprits) de son personnage et de son adversaire, chaque combattant lance un dé, on additionne la valeur de combat et celle du dé, et le plus résultat le plus élevé a gagné. Difficile de faire plus simple! Ces règles très faciles sont d'ailleurs à l'origine du surnom de Talisman, souvent considéré comme un "jeu de l'oie de rôle"...

Ceux qui utilisent ce surnom n'ont d'ailleurs pas tort, puisque les mécanismes sont en effet minimalistes. Néanmoins, ce qui rend Talisman si bon, c'est l'ambiance qu'il dégage! Aucune partie ne ressemble à une autre, grâce aux nombreuses cartes aventure notamment: on ne sait jamais ce qui peut nous tomber sur le coin de la figure, et au fur et à mesure de la partie une histoire se crée pour notre plus grand plaisir. Par exemple, dans ma première partie, je jouais un guerrier particulièrement malchanceux: dès le premier tour, je me fais attaquer par des brigands, qui m'ont pris tout mon or (entreposé sur une autre case du plateau, très loin, dans leur repaire), avant de me faire attaquer par un loup, me perdre dans les bois et d'être transformé en crapaud (avec changement de figurine en prime sur le plateau pour illustrer ma déchéance) par une vieille sorcière! Fort heureusement, je n'ai pas toujours été aussi poissard dans les parties suivantes, mais celle-ci a quand même bien fait rire ma tablée ce jour-là! :mrgreen:

Image
Quand ça veut pas...

Alors oui, Talisman n'est pas du tout fait pour ceux qui préfèrent les jeux avec des mécanismes complexes, mais il permet de passer un bon moment de détente autour d'une table, et de se marrer en se laissant porter par le jeu, sans se prendre la tête. De plus, de nombreuses extensions ont enrichi le jeu, et même apporté justement une certaine profondeur qui permet au jeu, tout en gardant cette simplicité qui fait partie de son ADN, d'amener quelques subtilités bienvenues. Et comme je suis un gros fan de Talisman, j'ai bien sûr craqué et acheté toutes les extensions, et je vais donc vous en parler aussi! ;)

On peut séparer les extensions en deux catégories: les petites et les grosses. En effet, sur les cinq extensions actuellement disponibles en France, deux comportent un plateau supplémentaires, et trois ajoutent seulement quelques nouvelles règles. Voici un résumé aussi court et complet que possible:

La Faucheuse apporte seulement quatre nouveaux personnages à incarner, mais aussi et surtout un PNJ formidable, la Mort. Celle-ci est un danger supplémentaire sur le plateau, car quiconque fait un "1" avec le dé à son tour de jeu gagne le droit de déplacer la Faucheuse, le plus souvent vers un autre joueur que soi bien sûr! ^^ La Faucheuse déclenche alors un événement aléatoire aux malheureux qu'elle croise, le plus souvent néfaste (de la perte d'un tour à celui d'une vie)...

Image
Parfois cependant, la Faucheuse peut être cool et vous offrir un bonus... Ou vous inviter à faire un bœuf avec elle!

La Marche du Froid permet d'allonger la liste des personnages jouables (comme toutes les extensions), et d'ajouter de nouvelles aventures, ayant le plus souvent comme thème l'arrivée dans le royaume d'une Reine des Glaces qui sème le chaos sur le monde. C'est à partir de cette extension qu'apparaît aussi une nouvelle règle, celle des fins alternatives: à la place de la sempiternelle lutte pour la couronne de commandement, les joueurs tirent une carte qui change le déroulement de la fin du jeu: affrontement contre un boss final (comme la Reine des Glaces justement), Jugement Dernier imposé par les dieux...

La Source Sacrée est la dernière petite extension en date, et contient ne nouvelle fournée de personnages et de cartes aventures, ainsi qu'un nouveau système de montures qui influent sur le déplacement et la charge (l'inventaire des héros est limité) des personnages. S'ajoute aussi un nouveau système de quêtes pour apporter de la diversité aux missions confiées par le démoniste, mais aussi de nouvelles récompenses de quête, le démoniste offrant dorénavant en plus du sacro-saint talisman d'autres équipements bien utiles pour vaincre ses ennemis.

Le Donjon est la première grosse extension de Talisman. En plus des ajouts habituels (personnages, cartes aventures...), il met à notre disposition une nouvelle région qui se place au coin du plateau principal, offrant de nouveaux défis aux héros. Ils devront affronter les dangers du donjon et vaincre le Maître des Ténèbres qui y règne, et qui une fois vaincu offre une belle récompense... et téléporte celui qui le terrasse sur la case centrale du plateau!

Les Hautes Terres, comme le Donjon, apporte une nouvelle région, à thématique montagneuse comme vous l'aurez compris. C'est là qu'on fait connaissance parmi les nouveaux héros du Highlander, bien évidemment! ^^ Même mécanismes que pour le Donjon: il s'agit d'explorer cette nouvelle région et de venir à bout du Roi Aigle, afin de gagner une belle récompense et se rapprocher au plus vite du centre du plateau...

Image
Comme je l'indique dans les défauts du jeu un peu plus bas, mieux vaut avoir de la place pour jouer à Talisman avec toutes ses extensions! :mrgreen:

Voilà pour ce tour complet de Talisman. C'est un jeu ultra-simple d'accès et qui, pour peu qu'on se plonge dans cet univers, permet de vivre des aventures mémorables entre potes, car en plus des aventures que le jeu impose aux joueurs, ces derniers peuvent tout faire pour empêcher les autres de les doubler dans cette course vers la couronne de commandement. Tous les coups sont permis: combats, sorts d'immobilité, vol d'objets... C'est une lutte permanente! D'autant qu'on peut jouer de façon plus ou moins roleplay, en se conformant à son personnage: on peut par exemple jouer par équipes (les bons contre les mauvais, les neutres font ce qu'ils veulent), ces dernières pouvant changer à tout moment: un mauvais sort peut vous forcer à changer d'alignement! Bons moments garantis!

Nombre de joueurs : de 2 à 6 joueurs
Durée de la partie : de 45 minutes à 2-3 heures
Prix constaté : 55 € pour le jeu de base, 25 € pour chaque petite extension (Faucheuse, Marche du Froid, Source Sacrée) et 35 € pour chaque grosse extension (Donjon et Hautes Terres)

Les + :
Ambiance conviviale
Simplicité des règles
Bon matériel (figurines des personnages, plein de cartes bien illustrées, un beau plateau)

Les - :
Prévoir une grande table, surtout si vous jouez avec les extensions!
Les parties peuvent être assez longues, surtout si la malchance s'en mêle

Next time, je vous présenterai non pas un, mais deux jeux! On quittera pour un temps les gros jeux avec plein de matos pour deux petits jeux apéro bien sympas, dans des univers bien différents: on causera pirates d'un côté, et zombies de l'autre... Stay tuned! ;)

++
Modifié en dernier par Kovax le 10 sept. 2011 19:18, modifié 1 fois.
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10648
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Les jeux sans pixels

Message par Latrell »

je... je crois que j'ai envie d'y jouer.
be funk be drunk

Avatar du membre
TDS
Teddy Short
Messages : 1576
Enregistré le : 11 mars 2010 19:20

Re: Les jeux sans pixels

Message par TDS »

Latrell a écrit :je... je crois que j'ai envie d'y jouer.
Pareil, ce topic me montre que la bonne paie n'est pas le seul jeu de plateau et me donne carrément envie d'y jouer.
"Un jour, ce gars-là arrivera à nous faire un article sur le catch, le chauffage par le sol et le hachis parmentier. Et ça sera intéressant."

Henri Death à propos de spanishannouncetable

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

TDS a écrit :
Latrell a écrit :je... je crois que j'ai envie d'y jouer.
Pareil, ce topic me montre que la bonne paie n'est pas le seul jeu de plateau et me donne carrément envie d'y jouer.
Content de vous donner envie! :) Et oui TDS, il y a beaucoup (mais genre, plein) de jeux de plateau de nos jours, de tous les styles, sur tous les thèmes (ou presque)... Y a vraiment de tout, et en cherchant chacun peut trouver son bonheur. En tout cas, ces réactions très positives me donnent encore plus envie de faire ces posts sur mes chouchous (j'ai toute une liste en préparation)... Mais que cela n'empêche pas les autres d'en faire autant et nous faire découvrir d'autres trésors! :)

Et si VRAIMENT vous insistez, TDS, Lat', il se peut que j'embarque ce jeu dans mon sac vers le mois de novembre, si vous voyez ce que je veux dire... ^^

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10648
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Les jeux sans pixels

Message par Latrell »

Kovax a écrit :
TDS a écrit :
Latrell a écrit :je... je crois que j'ai envie d'y jouer.
Pareil, ce topic me montre que la bonne paie n'est pas le seul jeu de plateau et me donne carrément envie d'y jouer.
Content de vous donner envie! :) Et oui TDS, il y a beaucoup (mais genre, plein) de jeux de plateau de nos jours, de tous les styles, sur tous les thèmes (ou presque)... Y a vraiment de tout, et en cherchant chacun peut trouver son bonheur. En tout cas, ces réactions très positives me donnent encore plus envie de faire ces posts sur mes chouchous (j'ai toute une liste en préparation)... Mais que cela n'empêche pas les autres d'en faire autant et nous faire découvrir d'autres trésors! :)

Et si VRAIMENT vous insistez, TDS, Lat', il se peut que j'embarque ce jeu dans mon sac vers le mois de novembre, si vous voyez ce que je veux dire... ^^

++
Ce sera peut être pas la peine. Il ya un café intitulé "et c'est heureux que mon frère n'aime pas les épinard" qui est un bar-ludotheque. je connais un membre actif qui a réussit a édité un jeu d'apéro 'le foutrak' et je peux me renseigner avec lui.
be funk be drunk

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

OK, pas de problème! :)

Et du coup, je me suis renseigné sur le jeu de ton collègue, qui a l'air d'être un bon petit jeu apéro en effet. ^^

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Major Tom
Albert Londres
Messages : 7203
Enregistré le : 21 mars 2010 02:51

Re: Les jeux sans pixels

Message par Major Tom »

Ouais, il vend du rêve, ton topic, Julius ! :onyourknees:

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Major Tom a écrit :Ouais, il vend du rêve, ton topic, Kovax ! :onyourknees:
Merci, mais il faut rendre à César ce qui est à Julius: c'est le topic de monsieur Ostermark au départ! ;)

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

J'ai beaucoup joué à Talisman étant ado, comme l'a dit Kovax ce n'est pas un jeu aux mécanismes très compliqués. Mais j'y ai rejoué avec la dernière édition, et même si ça fait un bail que je ne suis plus ado c'est toujours très bon, ok c'est un jeu de l'oie mais c'est très fun et assez prenant.

Allez, conseil d'ancien (qui ne connaît que le jeu de base ceci dit) : prenez le troll ! :diable20:

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Je me lance à mon tour, et je ne peux que commencer par ce qui est sans doute mon jeu préféré : Res Publica Romana.

Image

Les joueurs y incarnent des factions du Sénat de la République romaine (le jeu court de -300 à -50, en gros), en lutte pour la suprématie politique. Alors attention, ici on est dans le gros jeu, le très gros ; prévoyez un dimanche par exemple, mais très franchement c'est quand même autre chose que les déjeuners chez les grands-parents ou la belle-mère !

L'idée géniale du jeu, c'est d'associer à un thème ultra-compétitif (les intrigues politiques) des mécanismes de jeu coopératif. En effet les joueurs jouent certes les uns contre les autres mais aussi contre le jeu : au début de la partie Rome n'est qu'au début de son extension et doit faire face à de nombreux ennemis, Carthage en tête. Si les guerres deviennent trop nombreuses et incontrôlables, Rome est vaincue et tous les joueurs ont perdu ! Il faut aussi tenir compte de la plèbe, le peuple de Rome, qui veut des victoires, des lois agraires, des jeux du cirque. Si le peuple se soulève la République est abattue et là-encore tous les joueurs ont perdu.

Grâce à ces menaces permanentes, les joueurs sont obligés de collaborer pour sauver Rome. Un général victorieux se couvrira de gloire et le joueur qui le contrôle en profitera, mais pourtant il faut bien les gagner ces guerres, et donc accepter qu'un joueur en récolte les bénéfices.

Image

Le tour de jeu suit au plus près les étapes de la vie politique. Il y a deux grandes étapes, la phase de forum et la phase de sénat. Lors de la phase de forum on développe son parti, on recrute des nouveaux membres - y compris en corrompant un membre d'un parti adverse pour qu'il comprenne que votre propre parti est bien plus apte à défendre ses intérêts, pardon défendre la République bien sûr... Il y a quelques autres étapes, la phase de plèbe par exemple où il importe de contenter la foule.

Et puis vient la phase de sénat, la plus importante du tour. On commence par élire les consuls de Rome, qui y gagnent de l'influence - les négociations et les alliances sont ici à leur paroxysme. On élit ensuite le censeur, qui a le pouvoir d'instruire des procès - arme efficace contre ses adversaires mais dont le maniement requiert bien sûr une grande habileté. Enfin commence la partie "ouverte" de cette phase, où des votes ont lieu sur l'attribution de charges publiques, sur la désignation des gouverneurs des provinces conquises, et bien sûr sur la levée des armées et l'envoi de troupes à la guerre. Vous pouvez même assassiner un adversaire, même si cette option risquée est à réserver aux cas désespérés.

Image

La séance du Sénat close, on résout les conflits en cours. Chacun a intérêt à ce que Rome gagne bien sûr, pour éviter la défaite collective, mais on se prend à souhaiter une victoire à l'arraché, où le général contrôlé par un adversaire politique tomberait au combat par exemple ! On passe alors au tour suivant ; à noter que chaque tour commence par un tirage au sort à l'issue duquel des sénateurs peuvent mourir de vieillesse, un cruel coup du sort quand c'est votre chef de parti couvert de gloire qui est désigné...

Outre le fait de devoir éviter la défaite collective, il y a aussi plusieurs façons de gagner. On peut attendre de devenir le parti le plus influent, mais il est aussi possible dans certaines conditions de faire élire un de ses sénateurs consul à vie. Il est aussi possible de gagner la partie en se rebellant contre Rome ; c'est vrai quoi, pourquoi votre général victorieux rendrait-il son commandement au Sénat alors qu'il pourrait marcher sur Rome et imposer sa juste domination ?

Image

Bref ce jeu est une merveille. Je ne le conseillerais néanmoins pas à n'importe qui. Certes une défaite collective peut intervenir prématurément, mais le plus souvent la partie dure de longues heures, il faut que tous les joueurs aient la motivation nécessaire. Il arrive aussi qu'une partie tourne mal et soit assez linéaire, ce qui est dommage pour tout le monde.

Une nouvelle édition vient de sortir néanmoins (la première date de 1990 et était épuisée depuis longtemps), qui sans changer beaucoup les règles ajoute je crois quelques petites modifications à ce niveau-là. Elle améliore aussi le matériel de jeu, d'un point de vue esthétique et pratique.

Si vous êtes prêt à vous asseoir à une table pour longtemps, n'hésitez pas à vous lancer dans une partie de Res Publica Romana, c'est une expérience ludique inoubliable !


Res Publica Romana
2e édition en français par Edge Entertainment, 60 euros
Joueurs : 3 à 6
Durée : prévoir un gros après-midi

Les +
Un thème parfaitement rendu
Le mélange compétitif / coopératif
Un vrai jeu politique

Les -
Nécessite des joueurs disponibles et motivés

Image

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Joli post Julius! Ça m'a l'air en effet d'être un bon gros jeu que voilà... Je n'ai jamais joué à ce genre de jeux de diplomatie, mais ça me tente bien, d'autant que j'aime bien le thème de l'Antiquité (même si je suis plus mythologie grecque qu'histoire romaine perso, mais je ne suis pas sectaire ^^). Le jeu le plus approchant auquel j'ai joué, et que j'ai beaucoup aimé, c'est le jeu Dune édité il y a des lustres par Descartes, tu connais peut-être.

Faudra que je motive mon cercle de joueurs pour tenter le coup! :)

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Répondre