Les jeux sans pixels

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Répondre
Avatar du membre
Calikrillimero
Shaquille O'Neal
Messages : 6636
Enregistré le : 16 mars 2010 01:29
Localisation : Placement aléatoire ^^

Re: Les jeux sans pixels

Message par Calikrillimero »

Sympa les jeux présentés...
Je serais bien tenté par certains...
Le problème, comme le dit Julius dans la présentation de son dernier jeu, c'est de trouver un cercle de joueurs motivés...
SpanishAnnounceTable a écrit :Le Taker qui a le planning du Père Noel, une seule nuit par an

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Les jeux de plateau sont pas mal en vogue ces derniers temps, il y a des joueurs un peu partout. Sur le forum de Tric Trac, le plus gros site sur le sujet, il y a une partie "rencontres" pour trouver des groupes de joueurs ou des clubs, et découvrir tous ces jeux. ;)

Avatar du membre
Major Tom
Albert Londres
Messages : 7203
Enregistré le : 21 mars 2010 02:51

Re: Les jeux sans pixels

Message par Major Tom »

Je veux pas dire, mais un certain Kovax nous avait promis la présentation d'un nouveau jeu ! :mrgreen:

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Major Tom a écrit :Je veux pas dire, mais un certain Kovax nous avait promis la présentation d'un nouveau jeu ! :mrgreen:
De deux, même! :D Ça arrive bientôt, j'ai eu une semaine assez chargée (et un peu la flemme, j'avoue ^^), patience!

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Puisque Major le réclame avec force, voici un nouveau post sur ma ludothèque! Comme promis, cette fois je ne parlerai pas d'un jeu avec plein de matos (on a déjà fait un bon petit tour d'horizon avec Talisman et Horreur à Arkham ^^) mais plutôt de deux petits jeux dits "d'apéro", à la fois simples et rapides à jouer.

Le premier jeu que vous voulais vous faire connaître avec ce post se joue avec des dés: il s'agit de Zombie Dice. Le matériel est tout simple: un gobelet et treize dés. Chaque joueur est censé être un zombie et le vainqueur est le premier qui aura mangé treize cerveaux humains. Quand vient votre tour de jouer, vous mélangez les dés (représentant vos cibles humaines potentielles) dans le gobelet, en prenez trois au hasard et les lancez.

- Si vous obtenez un cerveau, vous avez mangé l'humain, vous marquez un point.
- Si vous obtenez des empreintes de pas, l'humain vous a échappé, vous devrez relancer ce dé lors de votre prochain coup (si vous décidez de relancer).
- Si vous obtenez un signe d'impact, l'humain vous a frappé ou tiré dessus. Peu importe, le résultat est que vous êtes blessé.

De plus, les treize dés sont répartis en trois couleurs différentes:
- 6 dés verts représentant les cibles faciles (3 faces cerveau, 2 faces relance et 1 seule face blessure)
- 4 dés jaunes représentant les cibles moyennes (2 faces pour chaque éventualité)
- 3 dés rouges représentant les cibles coriaces (1 face cerveau, 2 faces relance et 3 faces blessure!)

Vous pouvez relancer les dés autant de fois que vous voulez. À chaque lancer, vous devez avoir trois dés: ceux qui ont obtenu le résultat "relance" lors du lancer précédent, complétés par autant de dés que nécessaire pris au hasard dans le gobelet. On garde les cerveaux et les blessures de côté pour conserver votre score. Si vous décidez de vous arrêter, la main passe au joueur suivant et on enregistre les cerveaux que vous avez mangé dans votre score. Toutefois, si vous obtenez trois blessures ou plus, tous les cerveaux marqués pendant votre tour ne sont pas comptabilisés dans votre score. Le premier qui obtient un score de treize cerveaux remporte la partie, ou la manche si vous décidez de rejouer bien sûr!

Comme vous l'aurez compris, c'est un jeu très simple, bâti sur la mécanique classique du "stop ou encore". Le thème, s'il est geek à souhait, n'est pas très important au bout du compte, et même les allergiques aux zombies peuvent jouer à ce jeu sans s'ennuyer pour autant. Un jeu parfait pour commencer la soirée. Un bon échauffement en somme!

Image

Image
Zombie Dice, édité par Steve Jackson Games
De 2 à 8 joueurs
Durée de la partie : 10-15 minutes grand maximum
Prix constaté : Entre 10 et 15 €

Les +
Très facilement transportable
Règles ultra-simples
Familial malgré son thème

Les -
Peut être vite lassant: ne pas accumuler trop de parties d'affilée

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

L'autre jeu dont je voulais vous parler se situe dans un univers totalement différent. Cette fois, il s'agit d'un petit jeu de cartes et non de dés, et a pour thème non pas les zombies, mais les pirates. Il s'agit de Korsar.

Dans ce jeu, votre but est à la fois de protéger vos galions plein d'or, tout en attaquant avec vos pirates les galions adverses. Le vainqueur est, comme vous l'aurez deviné, celui qui terminera la partie avec le plus d'or en sa possession. Le jeu est composé de 78 cartes: 25 galions (le nerf de la guerre, donc), 48 cartes de pirates (réparties en quatre niveaux de puissance allant de 1 à 4 et de quatre couleurs différentes), 4 cartes de capitaine (un de chaque couleur) et une carte représentant l'amiral (qui est super fort pour défendre vos galions).

Chaque joueur commence la partie avec six cartes en main, et son tour consiste à choisir entre deux actions: piocher une carte (on peut en avoir autant qu'on le souhaite en main) ou en poser une sur l'aire de jeu.

Si on joue un galion, et que ce dernier n'a pas été attaqué par un autre joueur, il apportera autant d'or qu'indiqué sur la carte et intégrera la réserve du joueur en question. Mais bien sûr, la plupart du temps, ce n'est pas aussi facile! Car au lieu de poser un galion, on peut jouer une carte pirate pour attaquer un galion adverse. Le propriétaire du galion, ainsi que tout autre joueur d'ailleurs, doit alors jouer ses propres cartes de pirates pour égaler ou dépasser le score de ses adversaires.

La règle est simple: si au début de votre tour, vous avez une valeur de combat supérieure à tous vos adversaires, vous remportez le galion qui était l'objet de la bataille.

Une chose importante: si vous attaquez ou défendez un galion avec des cartes de pirates d'une certaine couleur (rouge, bleu, jaune ou vert), vous êtes dans l'obligation de continuer la bataille pour ce galion uniquement avec des cartes de cette couleur.

Un dernier détail: les capitaines. Il y en a un de chaque couleur (Anne Bonny pour les pirates jaunes, Francis Drake pour les rouges, Henry Morgan pour les verts et William Kidd pour les bleus) et ils peuvent être décisifs au cours d'un combat. En effet, si vous les envoyez sur une bataille, vous êtes presque assuré de remporter la victoire car ils ont une valeur de combat "infinie"! Par contre, si un nouveau capitaine prend part à une bataille, il élimine automatiquement tout personnage présent avant lui. Il faut donc jouer les capitaines avec minutie... L'amiral, quant à lui, a le même rôle que le capitaine, mais ne peut être utilisé que pour défendre un de vos galions, quel que soit la couleur de votre armée dans cette bataille.

Comme Zombie Dice, Korsar est un jeu aux règles très simples, ce qui le rend facile à jouer, sans pour autant oublier d'incorporer quelques petites subtilités qui le rend vite passionnant. Bluff, stratégie, chance sont autant d'ingrédients qui peuvent mener à la victoire et assurent en tout cas de passer un bon moment!

Image

Image
Korsar, édité par Asyncron (il existe une version un peu plus ancienne éditée par Tilsit)
De 2 à 8 joueurs
Durée de la partie : Entre 10 et 20 minutes
Prix constaté : Environ 20 €

Les +
Le plaisir de bluffer
La simplicité des règles

Les -
Si on n'a aucune chance et qu'on a une main vraiment pourrie, il est assez difficile de se refaire...

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

La prochaine fois, je vous inviterai à jouer les Indiana Jones, en visitant des temples maudits et des pyramides emplies de mystères, le tout confortablement installé chez vous en lançant quelques dés! Ça vous dit?

Image
Bonne idée, ça me reposera!

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Silvernights
Vince McMahon
Messages : 2342
Enregistré le : 14 mars 2010 22:47

Re: Les jeux sans pixels

Message par Silvernights »

En fait je suis très jeu aussi, ces derniers temps je tourne à Fresco (distrayant) et 7 wonders (vraiment awesome), mais j'ai comme référence absolue Race for the Galaxy (plusieurs centaines de parties, un des jeux les + techniques que je connaisse, avec des parties de 30 min) ou Colon de Catane (en terme de fun et de facilité à jouer, un des meilleurs).

Je kiff les parties courtes de manière général, j'ai plus assez detemps pour les parties longues.

A l'occase je vous présenterai Race surtout (ou alors je linkerai les articles de mon feu blog dessus surtout).
Major Tom et Daniel Bryan ont une relation plus forte que John Cena et moi !

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

J'aime pas du tout Race for the Galaxy, pas de bol... :(

Mais présente-le quand même, ça plaira sûrement à d'autres lecteurs! :enaccord6:

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Silvernights
Vince McMahon
Messages : 2342
Enregistré le : 14 mars 2010 22:47

Re: Les jeux sans pixels

Message par Silvernights »

C'est pas un jeu super funky c'est sur (encore que le background et les référencxes star trek/star wars sont marrantes), mais niveau technicité de jeu et puissance des mécanismes il n'y a pas mieux je trouve. ;) A recommander aux joueurs compétitifs, qui aiment se casser la tête et pour qui jouer sérieusement est important.
Major Tom et Daniel Bryan ont une relation plus forte que John Cena et moi !

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Après une longue absence, me voici de retour pour continuer ma série de posts sur mes jeux favoris. J'espère que ça vous donnera envie de jouer, et surtout de partager vos propres découvertes ici! Aujourd'hui, on va parler de chasse au trésor...

Depuis tout petit j'ai toujours été fan d'Indiana Jones. L'aventure, les trésors mythiques, les temples où chaque pas peut déclencher un piège mortel... J'adore! Et la série de jeux The Adventurers, créée par deux auteurs français, est la parfaite adaptation de ce genre d'aventure en jeux de plateau.

Image
Ta tada taaaaa, ta tadaaaaa, ta tada taaaaa, ta tada da da! <air connu>

Le Temple de Chac, sorti l'an dernier, est d'ailleurs un énorme hommage aux Aventuriers de l'arche perdue, il suffit de regarder le plateau pour s'en rendre compte. Chaque joueur incarne un chasseur de trésors parti dans la jungle sud-américaine pour mettre la main sur les nombreuses reliques du temple de Chac, la divinité de la pluie et de la foudre. Le but du jeu est double: il s'agit non seulement d'emporter la plus grande valeur de trésors, mais aussi et surtout... de ressortir vivant du temple! Car celui-ci est effectivement rempli de pièges potentiellement mortels pour votre avatar. Le temple est divisé en trois grandes parties, qui renferment toutes de nombreux trésors. Dans la première cependant, il ne faudra pas traîner car les murs se rapprochent inexorablement dès le début de la partie, risquant d'écraser un aventurier trop lent. Mais il faudra rester un peu quand même dans cette salle, qui est la seule source d'information pouvant faciliter la tâche de la deuxième salle, celle de la lave. Là, les aventuriers devront traverser une salle composée de seize dalles de pierres. Problème: quatre d'entre elles sont piégées et assurent un aller simple vers le bassin de lave en fusion quelques mètres plus bas. Or donc, les dalles piégées sont indiquées (pour le prix d'une action pendant un tour) à ceux qui s'attardent dans la première salle. Les survivants de la chambre de la lave ont alors le choix entre nager dans la rivière souterraine qui mène à la sortie, riche en trésors engloutis, mais au risque de rater l'autre rive et de tomber dans un ravin sans fond; ou de prendre le pont de bois, au risque de tomber sur une planche qui craque et vous fasse là aussi tomber... Sans compter qu'on peut sauter sur le pont pour le fragiliser volontairement et faire ainsi tomber ses rivaux!

La salle de la lave et la rivière peuvent être cependant contournés facilement en empruntant le couloir sécurisé, qui ne referme aucun piège et au bord duquel sommeillent quelques reliques de grande valeur, mais il a l'inconvénient de faire un détour qui risque de retarder l'aventurier très (trop?) prudent. Et le temps presse, car en plus de tous ces dangers, le temple renferme une arme ultime: le fameux gros rocher qui roule et écrase tout sur son passage! Malheur alors aux aventuriers qui se trouveront sur son chemin (et paix à leurs âmes)... De plus, la boule de pierre termine son parcours en bouchant l'unique sortie du temple, forçant ainsi les joueurs à prendre quelques risques s'ils ne veulent pas que le temple de Chac devienne leur tombeau...

Forts du succès de ce jeu, les auteurs ont récidivé cette année avec La Pyramide d'Horus, le nouvel épisode de la gamme The Adventurers. Huit nouveaux personnages (utilisables pour explorer le temple de Chac, de la même façon que les personnages du premier jeu peuvent être utilisés dans cette suite) explorent donc la pyramide du dieu égyptien, à la recherche de nouveaux trésors, mais aussi face à de nouveaux dangers! Si le principe du jeu reste le même (parvenir à quitter la pyramide vivant avec le maximum de trésors), les dangers changent: au menu, scorpions, cobras, crocodiles et surtout momies vous attendent, ces dernières gardant les reliques les plus précieuses, risquant de vous maudire et de vous transformer en l'un des leurs! La contrainte du temps, symbolisée dans le temple de Chac par la boule de pierre, est ici plus insidieuse, car personne ne sait quand la partie peut se terminer: à la fin de chaque tour, on pioche un rocher qui tombe du plafond sur une case du plateau. Si au fil des tirages, les rochers finissent par boucher le chemin vers la sortie, alors il est trop tard... Tout le sel du jeu consiste donc à s'aventurer aussi loin que possible dans la pyramide (où se trouvent évidemment les reliques les plus précieuses) tout en ayant un œil sur la sortie et se préparer à quitter les lieux le plus vite possible. Shoud I stay or should I go? C'est toute la question posée dans cette pyramide... Elle est d'autant plus importante qu'ici, aucun piège n'est mortel. Néanmoins, chaque blessure infligée par les momies, scorpions, cobras, crocodiles et chutes de rochers "alourdit" les aventuriers (dans le sens où chaque blessure prend une place dans l'inventaire de votre personnage), leur permettant d'accomplir moins d'actions par tour que les autres, réduisant ainsi leurs chances de sortir rapidement de la pyramide. Il faut donc ici gérer au mieux son inventaire et garder un œil avisé sur la sortie...

Image
Ce tombeau sera... votre tombeau!

Au niveau des règles, c'est encore une fois simple et efficace. À chaque tour un premier joueur est désigné qui lance cinq dés pour savoir combien les joueurs auront d'actions lors du tour. Le truc, c'est que plus on transporte d'objets (et/ou de blessures dans la pyramide, donc), plus il est difficile d'avoir beaucoup d'actions par tour. Un joueur qui a un inventaire vide gagnera une action par chaque résultat de dé supérieur à 2, alors qu'un autre joueur qui a sept objets ne gagnera une action lors de ce même tour que sur les résultats supérieurs à 4 lors du lancer du premier joueur. Là encore, bien gérer son inventaire et savoir se débarrasser de reliques inutiles est important. Les actions servent à quatre choses: se déplacer (une action = une case), prendre un trésor, récolter une information ou tenter de prendre une grosse relique (pour les déloger de leur emplacement, il faut faire une suite de nombre avec les dés, genre 1-2-3, 1-2-3-4 ou 1-2-3-4-5 pour LA relique du temple). Bien sûr, le personnage que vous choisissez au début de la partie dispose d'un pouvoir spécial utilisable une fois par partie destiné à vous faciliter la tâche: déplacement supplémentaire, meilleure endurance malgré un inventaire plein, meilleure capacité à nager que d'autres, crochetage, déchiffrage de hiéroglyphes et autres langages anciens...

Les deux jeux de cette série ont réussi leur pari: grâce à eux, on peut vivre l'espace d'un instant une vraie aventure. On tremble à l'idée de tomber sur un piège mortel qui nous obligerait à reprendre l'exploration à zéro avec un autre personnage alors que les autres galopent vers la sortie, on rit lorsqu'un autre joueur pourtant sûr de lui atterrit sur une dalle piégée et tombe dans la lave, on espère faire "le" jet de dés qui permettra enfin de mettre la main sur le masque d'Horus avant que les momies ne vous attrapent... Bref, j'adore, vous l'aurez compris! Si vous voulez vous aussi vous lancer, n'hésitez pas!

ImageImage
The Adventurers : Le Temple de Chac
The Adventurers : La Pyramide d'Horus


Un jeu de Frédéric Henry et Guillaume Blossier
Édité par Edge en VF, et par Fantasy Flight Games en VO
Prix : Entre 40 et 50 € selon les boutiques pour chaque opus de la série
Durée d'une partie : Entre une demi-heure et une heure maximum
Nombre de joueurs : De 2 à 6 joueurs

Les +
- Beau matériel
- Règles simples
- Super ambiance

Les -
- Repose peut-être un peu trop sur la chance, à réserver donc à ceux que ça ne dérange pas
- Des figurines pré-peintes existent pour tous les personnages des deux jeux, mais elles sont vendues à part et sont assez difficiles à trouver. Perso, j'ai la totale, mais pour ceux qui comme moi n'aiment pas peindre, c'est un peu dommage...

La prochaine fois, on parlera d'un jeu qui me tient beaucoup à cœur pour de nombreuses raisons personnelles. Il s'agira là aussi d'aventures, mais l'exploration laissera la place à l'action! D'ici là, n'hésitez pas à poster vos avis et à faire partager vos découvertes!

Image

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Calikrillimero
Shaquille O'Neal
Messages : 6636
Enregistré le : 16 mars 2010 01:29
Localisation : Placement aléatoire ^^

Re: Les jeux sans pixels

Message par Calikrillimero »

Ces 2 jeux ont l'air énormes, merci de nous les faire partager ^^
SpanishAnnounceTable a écrit :Le Taker qui a le planning du Père Noel, une seule nuit par an

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Tiens c'est amusant, c'est en parlant de Luchadores que j'avais inauguré ce topic. Eh bien cette fois le jeu est sorti !

Il s'agit d'un jeu de rôle, chez Pulp Fever. Je viens d'en faire une première lecture et je suis fan. C'est un jeu qui rend hommage à la luchasploitation, et s'il n'est pas réservé aux fans de catch il pourra évidemment les ravir.

Les PJ sont des Luchadores (avec une majuscule), des lutteurs masqués de l'archipel de Los Murcielagos dans les caraïbes. Ils participent à des combats dans le ring, mais sont aussi chargés de combattre les horreurs venues de l'Espirale Grande, un tourbillon géant qui est une porte vers les abysses infernales, le point central d'entrée des forces du mal sur terre quoi. Et comme les monstres sont largement immunisés aux armes, c'est avec des prises de catch qu'on les combat le plus efficacement !

Une petite base de Cthulhu puisque les monstres "de base" du jeu (nommés jobbers) sont des sortes de Profonds ; des monstres en tous genres, morts-vivants, loups-garous, robots, des savnats fous, des gadgets à la James Bond (nous sommes dans les années 60)... Beaucoup d'éléments pour cette recette mais le résultat est très digeste, très cohérent. Parmi les influences le jeu cite Buffy et Angel et en effet on retrouve une situation similaire et surtout la même absence totale de cynisme, le même amour pour un univers un peu too much, un peu kitsch.

Les biclassés amateurs de catch / rôliste peuvent craquer, c'est une réussite !

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Julius Ostermark a écrit :Parmi les influences le jeu cite Buffy et Angel et en effet on retrouve une situation similaire et surtout la même absence totale de cynisme, le même amour pour un univers un peu too much, un peu kitsch.
C'est marrant ça, d'autant qu'il y a tout un épisode d'Angel consacré à la lucha, où Angel aide un vieux luchador doit combattre un démon et ramène même à la vie pour un instant ses quatre frangins (Los Hermanos Numeros) pour vaincre le monstre à la façon du Mexique... :mrgreen:

En tout cas, ce jeu et ton post (ainsi que ta nalyse de NXT ^^) me donnent envie de motiver mon cercle de joueurs pour replonger du côté rôliste de la Force! :)

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Julius Ostermark
Triple H
Messages : 946
Enregistré le : 22 mars 2010 15:42
Localisation : Tours

Re: Les jeux sans pixels

Message par Julius Ostermark »

Ca te dit de venir vivre à Tours ? C'est drôlement sympa comme ville ! ;)

C'est vraiment un jeu qui donne envie de jouer, plein d'idées de scénarios à la lecture. Et pour l'épisode d'Angel il est cité dans les inspis ! Je suis hyper fan de Buffy mais je ne connais pas Angel, je vais m'y mettre je crois.

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: Les jeux sans pixels

Message par Kovax »

Si tu as aimé Buffy, tu devrais aimer Angel aussi: c'est assez différent dans le ton, mais on retrouve tout ce que j'aime chez Whedon, à commencer par des personnages super bien écrits, et des évolutions de dingue (Wesley Wyndam-Price powa!). Mais j'en parlerai dans le topic des séries, je prépare un dossier Buffy/Angel/Firefly... ;)

Pour revenir au sujet, outre le fait qu'il va falloir que je motive mon cercle de joueurs pour essayer Luchadores, ton post m'a également rappelé que ça fait un moment qu'il faut que je termine mon prochain post sur ma ludothèque idéale, mais faut que je termine la rétro janvier-mars 2011 de la WWE d'abord! :mrgreen:

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
TDS
Teddy Short
Messages : 1576
Enregistré le : 11 mars 2010 19:20

Re: Les jeux sans pixels

Message par TDS »

Kovax a écrit :Si tu as aimé Buffy, tu devrais aimer Angel aussi: c'est assez différent dans le ton, mais on retrouve tout ce que j'aime chez Whedon, à commencer par des personnages super bien écrits, et des évolutions de dingue (Wesley Wyndam-Price powa!). Mais j'en parlerai dans le topic des séries, je prépare un dossier Buffy/Angel/Firefly... ;)

Pour revenir au sujet, outre le fait qu'il va falloir que je motive mon cercle de joueurs pour essayer Luchadores, ton post m'a également rappelé que ça fait un moment qu'il faut que je termine mon prochain post sur ma ludothèque idéale, mais faut que je termine la rétro janvier-mars 2011 de la WWE d'abord! :mrgreen:

++
Sans oublier la review de wwe smackdown vs raw 2011 :D
"Un jour, ce gars-là arrivera à nous faire un article sur le catch, le chauffage par le sol et le hachis parmentier. Et ça sera intéressant."

Henri Death à propos de spanishannouncetable

Répondre