The Otter's Chronicles

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Répondre
Papy
Eva Marie
Messages : 4941
Enregistré le : 13 mars 2010 12:23

Re: The Otter's Chronicles

Message par Papy »

Puisque tout le monde fait ses recommandations, je recommande Outlander, le dernier Viking...

Avatar du membre
Freddy Heenan
Vince McMahon
Messages : 2075
Enregistré le : 19 mars 2010 13:18
Localisation : Au pays de Candy

Re: The Otter's Chronicles

Message par Freddy Heenan »

Papy a écrit :Puisque tout le monde fait ses recommandations, je recommande Outlander, le dernier Viking...
avec Jim Caviezel, c'est ça?
"They'll tell you failure is not an option. That is ridiculous. Failure is always an option. Failure is the most readily available option at all times. But it's a choice. You can choose to fail. You can choose to succeed", Chael Sonnen

Papy
Eva Marie
Messages : 4941
Enregistré le : 13 mars 2010 12:23

Re: The Otter's Chronicles

Message par Papy »

Freddy Heenan a écrit :
Papy a écrit :Puisque tout le monde fait ses recommandations, je recommande Outlander, le dernier Viking...
avec Jim Caviezel, c'est ça?
Oui, l'âme de ce chef d'oeuvre.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Dans mes tablettes, j'avais "fréquences interdites" avec ce même monsieur!
be funk be drunk

Papy
Eva Marie
Messages : 4941
Enregistré le : 13 mars 2010 12:23

Re: The Otter's Chronicles

Message par Papy »

Latrell a écrit :Dans mes tablettes, j'avais "fréquences interdites" avec ce même monsieur!
Ah merde, celui là j'avais bien aimé que je l'avais vu au cinoche à l'époque.
Même si c'est vrai que le scénar est bien chelou.

Avatar du membre
Asses_and_Hate
John Morrison
Messages : 154
Enregistré le : 24 janv. 2013 02:56
Localisation : Juggalo Island

Re: The Otter's Chronicles

Message par Asses_and_Hate »

Latrell a écrit :Dans mes tablettes, j'avais "fréquences interdites" avec ce même monsieur!
C'est pas un film qui traite d'un mec qui peut communiquer avec des morts via sa CB, ou un truc dans le genre ???
Closeted Juggalo

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Asses_and_Hate a écrit :
Latrell a écrit :Dans mes tablettes, j'avais "fréquences interdites" avec ce même monsieur!
C'est pas un film qui traite d'un mec qui peut communiquer avec des morts via sa CB, ou un truc dans le genre ???
Avec son père mort 20 ans auparavant :lisezceci:
be funk be drunk

Avatar du membre
Freddy Heenan
Vince McMahon
Messages : 2075
Enregistré le : 19 mars 2010 13:18
Localisation : Au pays de Candy

Re: The Otter's Chronicles

Message par Freddy Heenan »

Bleacher Report a fait un classement des films de WWE STUDIOS du meilleur au pire: http://bleacherreport.com/articles/1579 ... t-to-worst

1. The Call
2. The Condemned
3. 12 Rounds
4. The Marine 2 (really?)
5. The Marine 3: Homefront
6. That's What I Am
7. The Marine
8. Dead Man Down
9. The Day
10. Bending The Rules
11. Barricade
12. The Reunion
13. Legendary
14. Behind Enemy Lines: Columbia
15. See No Evil (really?)
16. The Chaperone
17. Inside Out
18. Knucklehead
"They'll tell you failure is not an option. That is ridiculous. Failure is always an option. Failure is the most readily available option at all times. But it's a choice. You can choose to fail. You can choose to succeed", Chael Sonnen

Avatar du membre
Wrestlemaniac
Vince McMahon
Messages : 2066
Enregistré le : 14 mars 2010 14:02

Re: The Otter's Chronicles

Message par Wrestlemaniac »

The Marine 2 et 3 sont bien placés dis donc. Ceci-dit, je n'ai vu aucun de ces films mais je ne pense pas que les premiers du classement soient de bons films pour autant.
RKO !

Avatar du membre
Seifer
Shaquille O'Neal
Messages : 6256
Enregistré le : 08 déc. 2012 16:28
Localisation : Au dela du Mur

Re: The Otter's Chronicles

Message par Seifer »

Wrestlemaniac a écrit :The Marine 2 et 3 sont bien placés dis donc. Ceci-dit, je n'ai vu aucun de ces films mais je ne pense pas que les premiers du classement soient de bons films pour autant.
j'ai vu see no evil, et j'etais pret a donner une piece par pitié, c est dire

j ai vu the marine 1, ca serait un peu la vie de john cena IRL, le 2 est un excellent somnifere

dans the condemned, j ai trouvé que le tandem Vinnie Jones - SCSA fonctionnait bien, mais apres tout le reste est a jeter pour moi.

Par curiosité je vais chercher le film de TBS, peut etre le meilleur jeu d'acteur du roster actif, et ca semble etre gaché de maniere magistrale
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
SharpshooterCA
CM Punk
Messages : 789
Enregistré le : 06 avr. 2010 23:43

Re: The Otter's Chronicles

Message par SharpshooterCA »

Ca doit promettre Inside Out, parce que j'ai vu The Chaperone et Knucklehead, et j'étais persuadé que ce serait les deux derniers.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

SharpshooterCA a écrit :Ca doit promettre Inside Out, parce que j'ai vu The Chaperone et Knucklehead, et j'étais persuadé que ce serait les deux derniers.
lit la chronique, nouille :roll: Premier post.
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

...Soon...

et avec
Image

Les grosses loches de Vahina!!!
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10621
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Image

Le monde du cinéma est peuplé de créatures étranges comme les remakes US de comédies françaises (essentiellement des films de Francis Weber). L’une d’elle est le polar à l’américaine.

Cette bestiole se présente souvent de la même façon, blouson noir, mafia quelconque, une meuf à gros seins qui vient tout péter. Et, oh surprise, il y a tout ça dans Le premier Cercle !

Image
“Une ambiance digne du Parrain” selon Studio Ciné Live. AH AH AH selon moi

Histoire de nous plonger dans l’univers de cette mafia arménienne, on nous montre des images sur le génocide arménien provoquant l’exil de ce peuple en France. Parmi eux, le clan Malakian. Donc, on est censé avoir un peu de peine pour eux, c’est ça l’histoire? Pas gagné.

On rentre dans l’histoire en étant sur l’autoroute, Gaspard Ulliel, Anton Malakian, est le fils de Jean Reno, le parrain Milo Malakian, et son pote Rudy sont des pros du vol de voiture. Comment? Ils suivent les belles voitures et attendent qu’ils s’arrêtent. Ainsi, l’un des deux gangsters monte et part avec la voiture ciblée alors que le proprio est dans la station service. C’est tout con. Ils faut juste espérer que le type ne soit pas décider à rouler 5h de suite, qu’il reste dans la région et pas trop loin d’une planque arménienne.

Oui, parce qu’après, ils vont les cacher dans un lieu où on est obligé de scier le cadenas. On en profite pour changer les plaques. C’est vrai qu’on aurait pu penser qu’ils le fassent tout de suite, histoire de ne pas se griller sur l’autoroute avec des flics forcément avertis que Jojo s’est fait piquer sa ferrari. On camoufle l’identité de la voiture une fois à destination. et pour rien en plus, étant donné qu’ils rentrent dans un endroit sécurisé et que la voiture finit directement dans un container.

Que serait un polar français sans une incursion chez les flics? Et bien c’est maintenant. On nous présente l’inspecteur principal qui enquêtent sur les Malakian: Sami Bouajila, en pleine séance de cours théorique avec des jeunes troupes sur le travail en équipe et le fait de tirer sur un ennemi “Suis je prêt à mettre ma vie en péril, suis je prêt à donner la mort” est sa doctrine. Je pense aussi que Sami devrait l’utiliser pour sa carrière, tant qu’a faire.

Retour chez les mafieux où on découvre Elodie, Vahina Gioccante, kiné toute pimpante de la mère de Milo et secrètement en couple avec Anton. Secrètement parce que Milo ne voit rien et ne se doute de rien. Pour vivre pleinement leur histoire d’amour, Anton est prêt à tout quitter, il a même un plan avec un promoteur immobilier du coin pour retaper une ruine en complexe hôtelier, mais il n’ose pas affronter son père qui lui propose d’évoluer dans le banditisme et de s’attaquer à plus gros en volant des œuvres d’art. Alors, il va picoler en boite avec Rudy et cogner le videur qui ne veut pas servir de vodka a son pote.

Image
- Au bonjour madame l'infirmière, que vous êtes resplendissante. Sérieux, vous êtes trop bonne à vous occuper de ma mémé
- Et vous, trouvez donc un décorateur, c'est pas possible ces deux chiens


Le vol en question se passe sans bruit, sans souci et sans difficulté. Tout est maîtrisé... excepté qu’il faut forcément un élément perturbateur et ce dernier est un gardien qui voit tout et tente de fuir en bateau (?). Il est rattrapé par Anton et Milo. Milo tue le fuyard et noie le corps. Bien sur, le corps remonte, le vol est su et Sami Bouajila enquête. Les flics ne trouvent aucune empreintes ni carte de visite et patinent un peu... sauf que Sami intervient et lui, il s’en fout “Pourquoi des empreintes, on sait qui a fait le coup non?” Voilà. Lui, il pense qu’il n’y a qu’une famille de gangsters dans le monde. Ces salauds de Malakian! Hey mec, t’es dans le Sud de la France, sûrement vers Nice, c’est peuplé de brigands là bas, t’es idiot non? Mais non Sami s’en fout et part dans un monologue contemplatif au milieu des thuyas.

Image
un vol qui se passe plutot sans problème vu qu'on se permet de sonder la qualité d'un tableau avant de le voler :enaccord6:

Énième visite d’Elodie chez les Malakian, les flics sont toujours en planque et ne s’intéressent pas a cette jeune infirmière... Je ne sais pas, ça pourrait être intéressant non? Bref, on file une nouvelle fois en boite de nuit, Anton est avec son père. Petit aparté, vous avez déjà été en boite, vous afficher avec votre paternel vous? Et c’est un peu idiot de compter y devoiler les futurs plans du gang. ça m’énervait dans Inside Out, mais là aussi c’est grotesque. Il a une villa le mec! reste là bas!
Bref, Milo donne un peu du conseil du vieux qui sais tout à son fils, dans l’espoir sûrement qu’il reprenne la famille, car mon frère la famille c’est sacré ambdullah. “Tes décisions seront bonnes ou mauvaises mais jamais tu devras laisser personne les remettre en question”. Donc t’as pigé? Si ton plan est tout merdique comme, je ne sais pas attaquer un avion de ligne avec ta bite et ton couteau en plein jour, tu dois buter le mec qui te dit que c’est risqué et périlleux....

Rudy, lui est loin de tout ça, il picole trop et s’approche trop des meufs, ce qui provoque un énervement du patron des lieux qui récolte alors sa volée d’avoine dans la gueule. le problème c’est que les flics interviennent et chope Rudy. Mais on ne parle que d’une simple baston et on espère que Rudy mit à l’écart permettra aux Malakians de lacher la bride et quelques indices.... Super plan. pas du tout capillotracté.

Image
Et pendant ce temps là, Anton et Elodie se bécotent au milieu des chevaux

Sami fait venir le patron de boite tout tuméfié, il regarde Rudy et retire sa plainte... ah ah ah.. putain... le flic est fou et doit laisser partir Rudy. Pas de thuyas ici, mais ça n’empechera pas Sami de nous raconter les liens historiques qui l’unissent à la famille Malakian. ça ne sert a rien, mais on pige un peu qu’il en a gros sur la patate. D’ailleurs, chez lui, il a une vitre avec les photos du gang ennemi et il peut se taper des poses reflechies. Alors oui, vous vous dîtes “mais il est con le mec de mettre ça sur une vitre, il a bien des murs” Et bien je pense comme vous mais je vais vous donner la raison. C’est pour capter le regard caméra de l’acteur quand il pose ses photos.
C’est la même raison qui pousse les mathématiciens a écrire a la craie sur les fenêtres. ça sert a rien mais c’est esthétique.

Image
Par contre, faudra penser à aller chez But acheter des meubles, mon gros.

Anton voit son plan immobilier sur la bonne voie et prend vraiment conscience du danger que peux apporter son père. Il tente alors d’embrigader Rudy avec lui dans l’affaire, parce que c’est son ami et qu’un peu d’argent ne serait pas inutile. Rudy n’est pas intéressé, pour l’instant son patron est toujours Milo.

Le réalisateur a du se dire qu’il manquait un peu d’action et de rappel des origines alors on a droit à une filature qui tourne à plat, vu que les flics se font gauler assez rapidement, et à une scène dans une église orthodoxe arménienne où tout le clan va prier avec le gros barbu histoire sûrement d’expier leurs fautes avec un bon sermon du gros. Vite faite car ensuite, Milo a un nouveau projet.

Image
Ou alors, il tabasse Charles Azanavour avec le scénario. J'hésite

Il emmène son fils aux abords d’un aéroport et pointe du doigt un gros avion. “Tu vois fils, au lieu de s’attaquer a des casinos de la région, on se chope un airbus car l’argent est transféré incognito au milieu des bagages, j’ai fait les comptes, ça fera 5 millions d’euros par personne”. Comme dit auparavant, Anton a besoin de fric et accepte cette dernière mission (sans dire à son père que ce sera la dernière) et au passage, l'idée est quand même ultra conne.

Mais avant ça, il faut récupérer des choses au port de la ville (en plein jour forcément). Les flics, mis au courant par on ne sait qui, interviennent et les choses dégénèrent assez vite. Sami est pris pour cible mais c’est un de ses collègues qui se prend une balle tragique. Le flic décède en laissant forcément derrière lui, une femme enceinte. Heureusement, on n’a pas droit à la scène des derniers mots “tu diras à Sylvie, que... que je... je l’aime” ou alors c’est passé et j’ai enlevé celle ci de ma mémoire.

Vous vous en doutez, Milo n’est pas très content. Il pense qu’il y a une taupe dans l’équipe et en voyant son fils roucouler des yeux avec la petite infirmière, trouve que cette fille peut être un danger pour Anton et qu’il faut garder un œil sur elle. Il confie cette mission à Rudy, l’ami qui picole et tabasse des barman. Logique.

Le coup de l’avion se prépare dans un coin paumé, loin de la villa des Malakians, pour être à l’abri des coups tordus et des traitres. Sauf que.. devinez qui est présent? Et oui, la meuf d’Anton :roses: Et bien oui, vu qu’elle est infirmière et qu’il fallait trimbaler la vieille mère, autant garder la même personne! Un jour faudra penser a la foutre dans une maison de retraite, vous serez moins emmerdés par des fuites (urinaires aussi, oui).

Image
- Dis donc, ta copine là, elle nous balancera pas aux flics?
- non
- Bon, ben invite là à la planque, on fera un barbecue avec Mémé


Les malfrats sont en mode hibernation donc, mais n’hesitent pas a continuer leur business à coté. Anton a rendez vous sur son chantier et découvre que ça avance un peu trop vite vu qu’il n’a pas encore donné les liquidités désirées... Le promoteur lui balance tout naturellement qu’il a été voir Milo pour faire avancer le bouzin. Anton se fait baiser par son propre père et demande des comptes à son retour à la maison. “Ca reste dans la famille, aucun souci” et là, Anton explose. Il trouve ça injuste et quitte la mission. “Va te faire foutre Papa.” aurait pu dire le fiston.

Milo, un peu déboussolé par le départ de son fils, demande à Rudy de buter Elodie. Quel sens de la mesure dites donc. Faut pas faire chier un arménien...

ANton vit donc avec Elodie dans un petit village désert et trouvant étrange qu’elle prenne autant de temps pour revenir des comissions, suspecte un coup tordu... Alors oui, vous devez vous dire, ben dis donc, il a vite fait de se casser et de se retrouver peinard dans un coin paumé, l’ami Anton et que sa femme ne pose pas trop de questions. Ben c’est ça le polar à la Française, pas de chichi. Anton donc, au lieu de tenter d’appeler sur le portable d’Elodie, grimpe sur le toit où il n’a vue que sur une petite place et les rues y amenant et hurle le nom d’Elodie pour savoir où elle se trouve. Superbe méthode.
Elodie est chassée par Rudy, qui doit bien connaitre le village aussi pour savoir où elle va sans la suivre mais en coupant par les ruelles. Et là, magie du cinéma, on a cette scène:

Image
- Mais qui est cet énergumène qui pointe son arme sur moi, au milieu de cette grande place vide?

Anton braque Rudy qui braque Elodie, qui va tirer le premier? Anton bien sur. Rudy est quand même sacrément con, pourquoi ne pas avoir tuer Elodie plus tôt dans une des petits chemins du village désert (y a personne, pas un groupe de vieux qui joue aux boules ou de mémé à la fenêtre) mais comble de l’ami idiot, il a le temps de prévenir Anton que de toute façon, si c’est pas lui ce sera un autre qui tuera Elodie s’il ne revient pas dans le coup...

Anton retourne donc chez son père en faisant les gros yeux et accepte de faire partie de l’attaque. Attaque qui arrive dans l’instant. J’ai eu l’impression qu’ils l’attendaient comme avant un départ en vacances... tout se décide vraiment au dernier moment dans ce film.
On est à l’aéroport et, bizarrement, les flics sont déjà dans la tour de contrôle. Doit y avoir une autre taupe quand même dans ce clan, à moins que les Malakian ont publié une petite annonce dans le journal local pour completer leur team, je ne sais pas..

L’avion de ligne normal se fait charger en bagages et donc en argent. Les Malakian en profitent pour défoncer le grillage bordant le tarmac et y déboule en Range-Rover, cagoulés et armes au poing. Les Flics font “oh merde, zut, on a pas pensé a surveiller les alentours”... Qu’ils sont cons.

L’avion est coincé, les flics arrivent en massent, les gangsters sont au niveau des soutes et pour se camoufler,utilisent des lacrymo ! Alors oui, ça va un peu stoppé les flics car ils sont surpris et ne peuvent plus intervenir de loin, mais ça gene aussi les cambrioleurs qui peuvent se confondre entre eux.

Image
- oh bah y a plus d'avion
- oui Regis, partons. on a du se tromper d'endroit


D’ailleurs, les flics n’en ont que foutre et tirent quand meme de loin. au cas ou. Anton lui, se dirige vers son père qui se protège derrière le train d’atterrissage de l’avion, ce dernier lui intime l’ordre de se baisser sinon il va se faire canarder mais Anton préfère braquer Milo afin d’arreter cette violence selon lui... sauf que, ben il se prend une balle dans la gorge, il n’a pas pensé a Sami Bouajila...

Les Malakian font venir une voiture et emmène soigner Anton dans leur refuge. La blessure est profonde et, finalement, Anton décède en revoyant en souvenir Elodie dans son appartement le tout sous une lumière à la Terrence Malick.

Image
La vie, la mort, Dieu, l'amour, qui sommes nous?

Fin du film.

What? ça se termine comme ça? Pas de happy end? la moralité du film c’est “ferme ta gueule et écoute ton père?” C’est complètement nul! Vous croyez que ça va arreter Milo, la mort de son fils? Mais non, il doit partir dans une rage folle et pourchasser les flics du coin pour les torturer et se venger! N’importe quoi.

Elle est où cette ambiance à la Parrain? Vous avez ressenti la puissance d’un Marlon Brando dans Jean Reno? Et du Al Pacino chez Gaspard Ulliel? Puis, même ça... ça n’a rien a voir. Michael Corleone se retrouve parrain à la mort de son père parce que son frère Sonny se fait dessouder avant et que Fredo est un peu concon.

Cela dit, le public ne s’est pas trop trompé sur la qualité du film, suffit de voir le nombre de semaines à l’affiche et le merveilleux bouche a oreille qu’il a subit: 3 semaines avec une premiere semaine à 159 000 spectateurs (ce qui est très peu) et moitié moins en deuxième. Le tout pour un total de 271 000 bonshommes.
Alors oui, il n’est pas sorti a la bonne periode vu que c’était en meme temps que "The Watchmen","Marley et Moi" et "Harvey Milk"(qui avait 70 salles de moins). Mais en deuxième semaine, il faisait moins d’entrée que Cyprien pourtant a sa troisième semaine d’exploitation...

Un bon gros raté pour le réalisateur Laurent Tuel qui sortait du "Jean Philippe" qui avait ses défauts mais était acceptable et on n’attendra pas son prochain film "la grande boucle" qui verra Clovis Cornillac se lancer sur le tour de France avant les vrais cyclistes au point d’énerver le maillot jaune Ary Abittan. Je ne sais pas quoi dire...

Image
:abovelol:
be funk be drunk

Avatar du membre
Wrestlemaniac
Vince McMahon
Messages : 2066
Enregistré le : 14 mars 2010 14:02

Re: The Otter's Chronicles

Message par Wrestlemaniac »

Content de voir que tu reviens vers le cinéma français mon cher Latrell. :D Le piège serait de nalyser que des films américains alors qu'on produit pas mal de merdes en France également.

Je n'ai pas vu le film mais je me souviens des critiques (mauvaises, forcément) qu'il avait reçu.
La fin me laisse sur le cul. Flemme des scénaristes, durée du film qui était déjà trop long, manque de moyens ? :?: Effectivement, on pourrait espérer au moins un règlement de compte final entre Jean Reno et Sami Bouajila.

D'ailleurs, Jean Reno a pris sa retraite ou quoi ? Fut un temps pas si lointain où il était l'acteur le mieux payé de France. LE mec qu'il fallait absolument avoir en tête d'affiche de son film.
Aujourd'hui, je ne le vois plus nul part. A force d'enchaîner les navets, sa carrière semble en avoir pris un coup.
RKO !

Répondre