The Otter's Chronicles

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Répondre
Avatar du membre
lebowski
Paul le Poulpe
Messages : 2016
Enregistré le : 19 mars 2010 18:40

Re: The Otter's Chronicles

Message par lebowski »

A chaque fois que je lis tes chroniques, la même question revient: mais qu'est-ce qu'il s'est passé dans la tête du mec qui a écrit ça? :lol:
Are you a Lebowski achiever?

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Le film n'est pas très long en plus, il dure 1h30. Mais je crois que le but du film n'était pas de faire un gun fight final. Alors, je pense que ça aurait été bien daubé aussi hein.
Jean Reno a bien palpé pour ce film, environ 2 millions d'Euro selon IMDB. Après on l'a vu dans une comédie française de Christian Clavier ( :| ) et dans une autre avec Michael Youn ( re :| ). Mais, on l'a surtout aperçu dans de piètres productions américaines comme Blindés ou Thérapie de couple.

Il sera à l'affiche d'une série tv pour TF1 (re re :| )
be funk be drunk

Avatar du membre
Seifer
Shaquille O'Neal
Messages : 6256
Enregistré le : 08 déc. 2012 16:28
Localisation : Au dela du Mur

Re: The Otter's Chronicles

Message par Seifer »

faut avoir un serieux probleme mental pour mater ce genre de truc...

Mais je t'ai trouve moins inspiré que pour Inside Out et madame irma, meme si ca reste bon quand meme
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
Flying Panda
Knight of the round bamboo grove
Messages : 4336
Enregistré le : 24 mars 2010 19:35

Re: The Otter's Chronicles

Message par Flying Panda »

Latrell a écrit :Voilà. Lui, il pense qu’il n’y a qu’une famille de gangsters dans le monde. Ces salauds de Malakian! Hey mec, t’es dans le Sud de la France, sûrement vers Nice, c’est peuplé de brigands là bas, t’es idiot non? Mais non Sami s’en fout et part dans un monologue contemplatif au milieu des thuyas.
:lol:

Et que vient faire Jean Reno dans cette galère ? :?

Avatar du membre
tololhardy
Rey Mysterio
Messages : 518
Enregistré le : 29 mars 2010 16:10
Localisation : 69170
Contact :

Re: The Otter's Chronicles

Message par tololhardy »

En tout cas Lat t'es le Joueur du Grenier du Cinéma. Mais ça reste toujours de qualité ce que tu fais ( contrairement aux daubes que tu nous trouves)
J'aimerais savoir si mentalement tu vas bien. Parce que ça doit attaquer de voir des navets pareil.
Est-ce que je vous ai déjà parlé de Mastodon ?

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Image

Une des astuces les plus courantes à Hollywood pour monter un projet est d’associer deux noms connus sortant d’un succès récent. Le sujet du film devient obsolète, on tire au sort plusieurs mots clés et on brode autour.
En 1995, à l’heure où le scénario du film qui suit arrive sur les bureaux de la Twenty Century Fox, Keanu Reeves vient de cartonner pour la première fois depuis Point Break avec Speed et Morgan Freeman sort de Seven et des Évadés. L’idée de réunir les deux est donc logique, dommage que ce fut pour ce film.

Image
Je ne trouve rien de désobligeant à dire sur cette affiche classique de l’époque. Pas de tagline, pas de débilité genre “produit par...” Nada. :(

Le film s’ouvre sur une conférence à l’Université de Chicago parlant de l’énergie et comment on a épuisé les ressources pétrolières de la Terre depuis quelques décennies. Le docteur Alistair Barkley, seul intervenant, dit “Il faut une révolution dans le domaine de la pollution”. Bien, je pense qu’il y a une erreur de traduction car je n’imagine pas un instant qu’on peut demander a continuer de polluer mais autrement, ça ne fait pas très écolo de dire ça quand même.
Soit, il propose donc de se servir de l’eau qui via sa composition organique H2O peut être la solution. Enfin surtout l’hydrogène hein.

Alistair travaille donc dans un labo isolé dans une grande usine désaffectée en banlieue de Chicago à la récupération et à l’utilisation de ce composant. Il est aidé dans cette mission par toute une bande de personne dont Chen, son associé chinois, Lily Sinclair (jouée par Rachel Weisz) une physicienne anglaise et Eddie Kasalivich (Keanu Reeves) un technicien en qui, Alistair croit beaucoup. Paul Shannon (Morgan Freeman) subvient à leurs besoins via sa fondation. Voilà la présentation de tout ce petit monde qui travaille pour l’Université de Chicago... Oui, Alistair faisait bien une conférence sur son projet dans sa propre université a des gens déjà au courant de ses travaux. C’est assez logique.

Le jour de la venue de Shannon dans les locaux, un test de l’expérience doit avoir lieu... le résultat n’est pas concluant, la séparation a bien lieu mais l’utilisation rend le module instable et menace d’imploser. Il faut donc modifier quelque chose dans les composant technologiques. Eddie semble perturbé, il semble possible que ce soit précisément sur son travail que l’expérience pêche. Chez lui, il relance son mini système et tente plusieurs fréquences d’ondes aléatoirement via une sorte de ponceuse et forcément, il observe un phénomène anormal rendant l’expérience viable. Comme ça, pouf pouf entre deux bières.

Image
cette allure pleine de confiance et de vigueur, ça sent le scientifique qui bosse dans son garage et qui est sur le point de découvrir comment marche la ponceuse

Alors le lendemain, il rentre les nouveaux indices dans l’ordinateur de bord et tout marche! C’est opérationnel! C’est la fête et on débouche le champagne au son de “One Love” de Bob Marley. Tout le monde est content sauf Alistair et Shannon qui se prennent le chou dans le bureau de la direction. Lily a bien picolé et se fait ramener par Eddie chez elle, a pied. Oui, la voiture de madame est en rade (ou elle a vraiment bue) et il fait trop froid pour qu’Eddie la prenne sur sa moto. A pied, c’est nettement plus logique et ça fait déssaouler. Non c’est très bien, très malin... sinon vous pouviez aussi cuver dans le labo au chaud hein..

Tandis qu’on apprend que Lily vit chez Alistair, ce dernier est toujours au labo avec Chen pour diffuser les informations de l’expérience réussie sur Internet. Chen entend un bruit étrange, comme si quelqu’un arrivait dans le labo, il décide d’aller voir et se rend compte qu’une équipe de malandrins est sur place. C’est simple, ils ont tous une gueule cassé et un regard noir. Fastoche pour deviner qui est gentil et qui est méchant.

Eddie en revenant chercher sa moto devant le labo (déjà, pourquoi? le trajet devait être hyper long a pied, non?), croise un fourgon avec les malfaiteurs et quelques minutes plus tard, entend l’alarme de l’usine sonner. N’écoutant que son courage, il y fonce, voit la bonbonne d’eau s’exciter et découvre le corps inerte d’Alistair, mort étouffé par un vulgaire sac en plastique. Chen ne répond pas aux appels désespérés d’Eddie et il n’y a aucun moyen de stopper l’expérience foireuse, les ordinateurs ayant été saboté.Alors Eddie fuit, sentant venir la grosse explosion, monte sur sa grosse bécane et ce qui devait arriver, arriva. Alors attention, on ne parle pas d’un petit pétard mouillé, hein, la preuve.

Image
Consommez l'eau avec modération, que diable!

Eddie et sa moto sont projetés dans un talus, un camion leur passe au dessus de la tête. L’explosion est visible de très loin, tout est dévasté sur six pâtés de maisons. Alors, je pense que les responsables de l’explosion ne voulaient pas faire dans la discrétion hein, parce que c’est quand même bien foiré.

Le lendemain, sur les lieux de l’ancien labo, le FBI (représenté par un duo de Laurel et Hardy) décide d’interroger tout le monde et il se trouve que les flics locaux trouvent ça exceptionnel :lol: Chez Alistair, Lily découvre un fax à son intention, Chen demande à la voir à Shanghai. Déjà? Rapide le mec... y a pas douze heures il était dans un labo vers Chicago.. Eddie pense que c’est une ruse (bien vu mec) et ils décident de ne pas en parler au FBI.Ces derniers découvrent qu’Eddie a un passé de délinquant. En effet, il y a quelques années, au cours d’une expérience, il a fait exploser un bâtiment de science. Paul Shannon trouve que c’est un épiphénomène qui ne fait pas de lui un terroriste. Le FBI va quand même faire un tour chez Eddie, on ne sait jamais. D’ailleurs, ils sont au courant pour le fax (comment? Nous ne le saurons jamais)

Image
Et oui, Martin Lamotte et Sebastien Cauet font partie du FBI, qui l'eut cru

Eddie et Lily quittent la maison d’Alistair et veulent se rendre chez Eddie, mais le FBI est déjà sur place. N’ayant rien à se reprocher, ils décident quand même d’éviter les flics. Le FBI trouve chez Eddie, une grosse somme d’argent mal cachée, des carnets écrits en chinois et un émetteur à impulsion ce qui fait d’Eddie un potentiel traitre à la nation. Ah bah dis donc.

Eddie et Lily parviennent a joindre Paul pour leur donner les dernières nouvelles. Ils se retrouvent dans un parking souterrain où Paul leur conseille de se rendre aux autorités. Eux, préfèrent se rendre dans le Wisconsin, l’état voisin. Non, se rendre est une mauvaise idée visiblement. Du coup, Eddie et Lily vont se prendre un café avant de prendre le train. Bien... Sauf que au même moment, le FBI annonce lors d’une conférence de presse qu’ils sont avec Chen, recherchés et considérés comme potentiellement ennemi de la nation. Bah merde! C’est vrai, quelle bonne idée de ne pas se rendre aux autorités et d’attendre paisiblement qu’ils ne réagissent pas.

Lily et Eddie décident de se séparer. Elle, a chopé un taxi et pris la direction de la gare “Union Station”, lui, est reconnu et doit fuir à pied sur Michigan Avenue poursuivi par les flics. Son escapade le conduit jusqu’au pont levant de Michigan Avenue, qui, comme par hasard, s’ouvre au moment où Eddie passe dessus. Il faut savoir que nous sommes en hiver et que ce pont s’active que deux fois par semaine entre l’Automne et le Printemps. Et PAF, c’est aujourd’hui!

Image
Que croyez vous qu'Eddie va faire? Sauter? Attendre patiemment que le pont se baisse et rester assis tout là haut ou tenter de se faufiler par en dessous en pendouillant comme un gibbon? oui, c'est bien la 3

Après une longue scène d’action, Eddie arrive a échapper aux flics et aux FBI, ainsi qu’aux ennemis qui ont fait exploser le labo plus tôt dans le film. A la gare, le contrôleur signale a Lily que "son amour arrivera a temps, wink wink” ce qui arrive. Une fois dans le Wisconsin, ils se rendent à l’observatoire de Willams Bay (qui appartient à l’Université de Chicago, donc leur employeur) retrouver une amie d’Alistair, Maggie, qui les appellent “les terroristes”. Bonjour!

Qu’arrive-t-il a Paulo pendant ce temps là? Et bien, il est questionné par la Comission d’enquête du Sénat sur l’explosion de Chicago et la nécessité de budgéter toujours autant la recherche. Laurel et Hardy du FBI ont réussi a avoir un accès a l’audition et on doit subir cette discussion:
- Comment on peut y assister?
- Grâce à quelqu’un?
- Mais c’est assez secret non?
- Je connais quelqu’un qui connait quelqu’un qui connait quelqu’un?
- Je le connais?
- Non.


Super intéressant non? Et bien sachez que les deux bonshommes vont trop souvent faire des blagues de ce style. Bref, Paul arrive a expliquer la nécessité de continuer a financer la recherche en disant que “l’accident de Chicago est un risque pour survivre technologiquement” ce qu’un sénateur conclue en disant que c’était la parole d’un vrai patriote... Euh... Donc, on peut faire péter des trucs en disant que c’est les risques du métier? ça a du bien changer depuis. Le FBI a quelques doutes et décident de mettre sous surveillance la résidence de Shannon.

Image
L'espionnage pour les nuls. Leçon 3: le camouflage

Ce dernier, après un passage chez lui pour récupérer une arme (je ne sais pas comment le FBI fait sa surveillance, mais il n’y a pas 2 minutes entre les deux scènes, ils devaient manger des Pépitos, mais ils ne se rendent pas compte, qu’il a fait un bref passage), prend la direction d’un centre de recherche de Virginie, C-Systems, qui semble être sur un projet similaire de celui d’Alistair mais avec des mauvais hommes à leur tête. D’ailleurs, Paul devait ramener Eddie et Lily dans le centre pour qu’ils continuent leurs travaux et au même moment, dans le Wisconsin, on apprend que le fax reçu par Lily venait du conseil technologique américain et non de Chen. Dis donc, c’est pas un peu se compliquer la vie cette histoire? Pourquoi Paul ne dit pas directement qu’un projet similaire se monte? pourquoi détruire une fois le projet Alistair viable alors qu’il suffisait de tout péter avant? Pourquoi tout péter d’ailleurs...

Eddie appelle Paul d’une cabine pour le tenir informé des dernières trouvailles (en gros le fax et où il se trouve), mais, forcément, le FBI est vite averti et déplace des hommes a la vitesse de la lumière, c’est à dire qu’Eddie n’a même pas eu le temps de raccrocher le combiné d’un appel qui n’a pas duré 1 minute.

Alors soit le commissariat est a coté de la cabine, ce qui serait très idiot de la part d’Eddie et Maggie (car c’est elle qui connait le coin), soit il fallait que deux voitures de flics passent dans le coin, pile poil à ce moment là et que leur radio soit branchée sur le réseau téléphonique de l’antenne du FBI de Chicago... Hum, on va dire que c’est parce qu’ils étaient à l’affût? Raaah non, je trouve aucune raison valable :(

Eddie repart chez Maggie chercher Lily qui alimente son compte caramail, pense pouvoir se planquer à l’observatoire mais ils se font surprendre par un flic local. Eddie et Lily, ayant surement vu de nombreux films d’horreur, vont se réfugier sur le toit. Là, un hélico arrive (pourquoi?) ainsi que le policier. Ce dernier, bourré de confiance, tente d’intercepter les deux “terroristes”.

Image
- N'avancez pas s'il vous plait, vous êtes désarmés et je viens de salir mon froc

L’hélico ne fait pas partie de la police local et un homme armé décide de tirer sur le représentant de la paix plutôt que sur Eddie. Lily et ce dernier arrivent alors à s’échapper... Pourquoi le mec a tué le flic? Et bien, apparemment pour signaler a la police du Wisconsin que, oui oui oui, ce sont bien des gros vilains.
Eddie et Lily fuient donc et empruntent un hydroglisseur appartenant aux pompiers mais Eddie ne sait pas s’en servir et ne fait que des ronds :|... Complètement ridicule. Pourquoi prendre ce truc...

Bref, l’hélico est à leur poursuite sans voir qui est vraiment sur l’appareil (non parce qu’ils sont comme ça, ils voient un truc qui bouge alors ils suivent) et de façon étonnante et via une ruse dite du sac à patates calé sur l’accélérateur, Eddie et Lily arrivent à échapper à leurs poursuivants. L’hélico suit donc un hydroglisseur vide et a vive allure dans une direction unique et il faut s’approcher très près pour voir qu’il n’y a personne. Eddie et Lily, eux, arrivent a se réfugier dans une maison vide (je dis bien “une” ) et tente, avec un “pas si gros” câlin a contrer l’hypothermie qui guette Lily.

Image
ou alors, a force de tourner comme un con sur cet appareil, Lily a eu la gerbe. Moi j'aurai demandé au bonhomme derrière si je pouvais me cacher dans son cabanon

Pendant ce temps là, les deux agents du FBI décident de rattraper leur retard avec Shannon et débarquent chez lui pendant l’heure du brunch. Tandis que le plus rondouillard des deux flics fait des vannes sur l’intérieur de la maison. Il s’avère que la fondation Moore, dont Shannon est le dirigeant, a des fonds secrets aux Iles Caïmans. Paul Shannon est Jérôme Cahuzac!

Tandis que Lily se repose, Eddie vérifie la batterie de la voiture laissée dans le garage et bien sur, le même fourgon qui transportait les malfaiteurs au début du film arrive près de la maison.
Alors, comment ils ont su? C’est la seule maison du coin? Tu parles d’une planque si c’est le cas.

Une fois les deux individus maîtrisés après une bagarre lamentable. Eddie et Lily découvrent dans leurs porte-feuilles, une carte d’accès à C-Systems. Eddie a cette réflexion “ce ne sont pas des policiers, ils ont normalement de l’argent, des photos de leur famille et des tickets de caisse”. Bien vu l’aveugle! Tu pouvais aussi dire que les flics ne viennent pas à l’arrache, la nuit, sans se déclarer, chercher les gens.

Eddie et Lily quittent le Wisconsin pour Washington dans la nuit (J’ai vérifié y a 800 miles et douze heures de route, ça fait une sacré distance a faire d’une traite) et, une fois arrivés, décident qu’il faut prévenir Paul et pour cela, rien de mieux que de lui envoyer un bouquet de fleur avec un message codé.

Message qu’intercepte forcément le FBI, mais après que Paul soit au courant. Je ne sais pas comment ils font mais choper le livreur du Interflora local après qu’il ait déposé le bouquet, c’est complètement idiot non? Imaginons si c’était une bombe? ‘Ah bah oui,on l’a vu passer, on s’est dit qu’il allait revenir par ici après” Crétins... Mais que dit le message? “Spawn vs Homme de Neanderthal” que traduit en cinq minutes chrono les agents du FBI et Paul Shannon. C’est vachement compliqué de se peler le cul a trouver un code pour qu’il soit découvert si vite.
Image
- J'avais penser à "Je t'aime Hortense, viens on va se galocher au musée", mais il ne s'appelle pas Hortense

Donc, Ils se retrouvent au Smithsonian Museum devant l’expo consacré à Spawn... non je déconne, devant celle de l’homme de Néanderthal. Paul n’est pas venu seul, il est avec les hommes de main de C-Systems. Eddie comprend tout. Paul est derrière l’explosion de Chicago et la mort d’Alistair. Eddie et Lily fuient a travers le musée et tente de se planquer dans l’exposition sur l’aviation.

Image
En courant sur une aile pour ne pas se faire repérer.

Lily, cachée dans la soute, se fait vite capturée par C-Systems où on découvre qu’ils ne lui veulent pas de mal, juste un peu d’aide pour leur projet. La preuve qu’ils ne sont pas méchants, ils ont juste torturé Chen. Eddie, lui, après avoir noté le numéro de la plaque d’immatriculation du fourgon C-Systems, erre dans les rues de Washington.

Devant un centre de SDF, Eddie se fait interpeller par un d’entre eux qui lui demandait un peu de monnaie. Peiné, il s’assoit a ses cotés et grâce a une intervention policière suite à une bagarre dans le centre, il utilise l’ordinateur de bord des flics afin de savoir a qui appartient la fourgonnette... Et vous savez qu’est ce qui tombe? ben C-Systems. C’est fou hein? Quelle découverte dis donc! Il n’y avait surement pas un cyber-café d’ouvert a Washington.

Au FBI, en regardant une vidéo d’archives d’Alistair, commence a douter de l’implication d’Eddie dans l’explosion. Faut dire que sur la vidéo, il porte une casquette à l’envers! Il vaudrait mieux se tourner vers Paul Shannon pour l’enquête... ou alors passer a autre chose non? Parce qu’ils sont quand même infoutus d’intervenir au Smithsonian alors qu’ils savaient qu’ils y étaient...

Eddie, lui se rend à C-Systems qui n’a d’ailleurs plus du tout la même gueule que précédemment. Voyez:

Image
Avant
Image
Après. Sacré chute de neiges dis donc.

Bon, on pourrait penser que le premier centre est l’administratif et le second l’exécutif mais non, je vous l’assure, on le voit plus tard. Eddie infiltre le centre en piquant un casque et une veste. Il se trimbale déjà avec une chemise de bucheron donc personne ne s’en rendra compte. Ils fouillent plusieurs papiers et, surpris par un coup de téléphone venant de derrière lui, trouve un plan du centre avec écrit en gros “PROJET HYDROGÈNE”. Je précise, bien sur, qu’Eddie ne décroche pas le téléphone et on ne saura pas qui était au bout.

Il entre donc dans le centre de technologique par un monte charge avec les employés qui descend bien profondément dans les entrailles de la terre, et, via les conduits d’aération, arrive sous la salle de test. Pile au moment où une tentative a lieu. Tentative qui foire évidemment devant Lyman qui tente quand même de pousser au maximum, mais il se fait convaincre de stopper les frais quand on lui dit qu’il y a une menace de mort. Il demande alors un nouvel essai pour le lendemain matin. Lily, les yeux gonflés depuis sa capture, aperçoit Eddie a travers les grilles du caillebotis.

Image
- Mais pleure pas putain, ok, on a te menacé d'une arme, on t'a kidnappé et on a tué ton patron en faisant exploser tes travaux, mais c'est juste qu'on veut ton aide

Eddie, lui, attend la nuit, et met en place son programme avec les bonnes fréquences pour que le module Hydrogène. Pourquoi fait-il ça? ça sert à rien de servir ceux qui t’emmerde depuis le début, qui ont tué ton vieil ami...

Bref, le lendemain, Paul retourne au centre, toujours accompagné d’une dame dont on ne sait pas qui elle est.

Image
- Excusez moi cher Monsieur, mais cette voiturette ne passe pas vers Menilmontant par hasard, ça fait dix fois que je passe devant ces gens?

Evidemment, avec les modifications apportées par Eddie, tout marche et tout le monde est content sauf Chen et Lily. Paul a des doutes quand même alors on lui explique que c’est un dénommé Lukasz qui a eu une révélation pendant la nuit. Paul, après avoir récupéré sur une disquette toutes les informations nécessaires, donne une copie a son associée au sac a main et se rend a son bureau et découvre Eddie, bien assis, en train d’envoyer un mail aux agents du FBI, ce qui semble très simple.

Image
C'est si facile que ça, les adresses mails des agents fédéraux? Bah putain...

La confrontation reste orale, Paul s’excuse platement des événements qui ont dépassé son contrôle, qu’il ne voulait pas la mort d’Alistair. Eddie pense que la technologie ne doit pas être muselée mais libérée. Ils sont interrompu par Lyman et ses sbires.

Eddie parle alors de l’accord de Paul proposé au musée, de les laisser en vie, mais Lyman juge qu’il n’est pas en position de négocier. Eddie nie et en appuyant sur une commande de l’ordinateur (toujours le truc avec deux doigts et une position étrange a prendre), pirate le système. Il ne reste plus que vingt minutes avant que tout explose. Vingt minutes, c’est long et c’est court...

Lyman fait amener Eddie et Paul dans le salle de recherche, demande a Lukasz de résoudre le piratage et pour montrer qu’il ne rigole pas, en regardant Lily et Chen, tue le second d’une balle dans la tête. ce qui est complètement inutile. Lukasz, lui, a coupé le courant en pensant que ça interromprait l’expérience. Mais ce bougre d’âne n’a pas pensé que le but du projet était de rendre autonome le système :lol: Qu’il est con ce mec. Il travaillait sur un truc sans savoir le but final. Chapeau.

Lyman fait partir tout le monde (excepté Eddie et Lily prisonniers) et condamner les accès en laissant le choix a Paul de le suivre ou de rester avec Eddie et Lily. Il n’hésite pas longtemps. Les deux prisonniers arrivent, en provoquant l’ouverture d’une bonbonne d’hydrogène, a déplacer une dalle de béton et a fuir... Si simple.

La plupart des employés prennent le monte charge, Lyman et Paul, eux, celui des cadres et même dans un état de crise comme celui ci, il n’y a pas de pitié. Les deux hommes discutent de la vie, se demandant s’ils ne sont pas trop vieux, Lyman sort son arme et dans un plan hors cadre, des coups de feux résonnent. Retour dans l’ascenseur, Lyman meurt et à la sortie, Paul sort sa punchline “Je ne vous l’avais pas dit Lyman, mais il a été décidé que vous preniez votre retraite.” BIM !

Image
Sereins pendant la fuite

L’explosion a lieu, tout le monde a pu s’échapper, même Eddie et Lily après une énième confrontation avec les sbires de Lyman (a qui on a demandé de prendre le truc de pauvre) dans les dédales du centre. Bien sur eux, ils y sont restés hein, soufflés par la puissance des flammes. Eddie et Lily sont bizarrement applaudis a la sortie du trou. bon...

Le FBI est également présent a leur sortie, pour leur signifier que le gouvernement voudra leur parler du mail qu’ils ont reçu et imprimer (ce qui donne une blague écolo sur le nombre d’arbres abattus. lol. ) car eux, ils ne savent pas de quoi il s’agit. Eddie explique qu’il s’agit des plans technologiques pour mettre en application le projet d’exploitation de l’hydrogène et qu’il a également envoyer ce mail à 2500 scientifiques du monde entier, ce qui est un sacré carnet d’adresse pour un simple technicien de l’Université de Chicago. Avec le même objet et le même texte? Ils vont vachement te croire ouais.

FIN.

Que c’est incohérent ce film malgré une bonne idée de départ de parler d’écologie et de nouvelle énergie, bien que les termes employés ne semblent pas les bons (Alistair parle de pollution au début du film). Ensuite, ce qui pêche c’est les actions de Morgan Freeman. Pourquoi ne pas dire tout de suite qu’il travaille avec sa fondation sur un même projet connu du Sénat? Ce serait plus simple que de faire accuser les mecs qu’ils recherchent, de les pourchasser et de leur tirer dessus non?
Et les distances, on ne sait pas ou vit Shannon. Un jour a Chicago dans un bel appartement, l’autre en Virginie... enfin, ça n’égalera pas la virée Wisconsin - Washington d’Eddie et Lily a bord d’une Dodge volée avec un plein de fou (vu qu’ils n’ont pas de tunes)

Image
Une image des vilains hommes de main. Des hommes de confiance qu'on accepte de suivre sans avoir peur. Fallait que je vous les montre quand même.

Le public ne se trompera pas et les producteurs n’en auront cure, la combinaison de stars ne vaudra jamais un bon scénario, mais quand on met 50 millions et qu’on en gagne que 38. ça pique un peu. En France, moins d’un demi million de personnes s’est déplacé voir cette “oeuvre” dans les salles. Faut dire sortir en même temps que le Disney hivernal, le bossu de Notre Dame, ce n’est pas une bonne idée. Sacré période quand même, les semaines suivantes ont vu bon nombre de films qui ont un énorme potentiel pour figurer sur ces pages: Hercule et Sherlock, Au revoir a jamais, la course au jouet, Jack, Daylight. Belle liste.
be funk be drunk

En ligne
Avatar du membre
SuperCena
John Cena
Messages : 1049
Enregistré le : 23 mars 2010 22:46

Re: The Otter's Chronicles

Message par SuperCena »

Tu es un grand malade Lat.
J'ai rien compris au film mais j'ai adoré la chronique.
Et c'est marrant dès que tu as parlé du chinois Chen j'ai su qu'il allait mourir inutilement. L'intuition féminine surement.
18:10:52 SuperCena 18:10:11 Moi je pompe et je simule c'est mon métier. Je fais pas dans la poésie et la finesse.

Avatar du membre
Seifer
Shaquille O'Neal
Messages : 6256
Enregistré le : 08 déc. 2012 16:28
Localisation : Au dela du Mur

Re: The Otter's Chronicles

Message par Seifer »

SuperCena a écrit : J'ai rien compris au film mais j'ai adoré la chronique.
De meme, entre les mechants je me suis un peu perdu, mais j ai bien aime ta mise en avant de la logique des heros (ton puzzle...)
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
Flying Panda
Knight of the round bamboo grove
Messages : 4336
Enregistré le : 24 mars 2010 19:35

Re: The Otter's Chronicles

Message par Flying Panda »

Mais quel talent ! :clapclap:

Avatar du membre
Wrestlemaniac
Vince McMahon
Messages : 2066
Enregistré le : 14 mars 2010 14:02

Re: The Otter's Chronicles

Message par Wrestlemaniac »

Je crois bien l'avoir vu ce film là. Ou en tout cas des extraits parce que le coup du pont levant et la fin me rappelle quelque chose. Et je me souviens vaguement du personnage joué par Morgan Freeman.
Par contre, j'avais complètement oublié que Keanu Reeves jouait le personnage principal. Dans le genre baby face générique, il se pose celui là.
RKO !

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: The Otter's Chronicles

Message par Kovax »

Latrell a écrit :Image
Je ne trouve rien de désobligeant à dire sur cette affiche classique de l’époque. Pas de tagline, pas de débilité genre “produit par...” Nada. :(
Ben, t'as quand même un beau "par le réalisateur du Fugitif" qui racole bien, non ? ;)

Sinon, excellente chronique, je me suis bien marré en la lisant, alors merci et bravo l'artiste ! On peut avoir un indice sur ta prochaine cible, ou tu préfères garder la surprise ? ^^

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Kovax a écrit :
Latrell a écrit :Image
Je ne trouve rien de désobligeant à dire sur cette affiche classique de l’époque. Pas de tagline, pas de débilité genre “produit par...” Nada. :(
Ben, t'as quand même un beau "par le réalisateur du Fugitif" qui racole bien, non ? ;)

Sinon, excellente chronique, je me suis bien marré en la lisant, alors merci et bravo l'artiste ! On peut avoir un indice sur ta prochaine cible, ou tu préfères garder la surprise ? ^^

++
Indice: Tu le sais !
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10620
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: The Otter's Chronicles

Message par Latrell »

Image

Il y a beaucoup de franchises au cinéma, on utilise le même héros, on peut changer son interprétation et on lui offre une nouvelle aventure. Certains ont gardé leur acteur malgré les années ( Indiana Jones, Wolverine), d’autres ont changé et même plusieurs fois. Le plus connu d’entre eux est James Bond. 6 acteurs, presque 25 films, de nombreux réalisateurs et des qualités inégales. Personnellement, je déteste les films de Pierce Brosnan parce que j’ai eu la sensation de perdre mon temps au cinéma avec Golden Eye et Demain ne meurs jamais et carrément des neurones avec Meurs un autre jour. Je ne parle pas du Monde ne suffit pas parce que je ne peux croire que Denise Richards puisse être un jour physicienne nucléaire.
Mais, si je m’intéresse aujourd’hui au matricule 007, je ne vais pas prendre un film avec cet acteur car il y a eu pire. Roger Moore.

Oui, Roger est le pire. Un James Bond âgé qui fait des cabrioles, on dirait Sean Connery dans Haute voltige. Too old for this stuff. Et tant qu’à chercher chez le pire, prenons celui que les fans déteste et ce n’est pas Moonraker.

Image
Aujourd’hui, on voit tout le film dans la bande annonce, dans les années 70, c’était dans l’affiche.

Le film débute sur une île paradisiaque, un couple bronze au soleil et l’homme a un troisième téton, un nain leur sert le champagne. leurs noms sont: Scaramanga, Anders et Nick Nack (en vo, Trick Track en vf) pour le nabot local. Un homme arrive sur l’île, Nick Nack lui fait signe de se taire et d’attendre le maître de maison dans une certaine pièce. L’homme est chargé de tuer Scaramanga, c’est un contrat proposé par le nain... sauf que ce dernier le dirige vers une sorte de salle piégée avec des tours de cirque comme un palais des miroirs, des automates etc...

Ce jeu est un défi, si Scaramanga est tué, tout reviendra à Nick Nack. Malheureusement pour le nain, l’homme se fait avoir lorsque le propriétaire récupère son pistolet d’or et lui en colle une en pleine tête. Scaramanga, ensuite, se retrouve face au mannequin de James Bond qu’il souhaite affronter. C’est pas mal les agents secrets que tout le monde connait. C’est comme si on savait les mecs de la DGSE ici.

Image
- Ce soir, sur Midget FM, un nain connu vous offre des fleurs.

Boum, Générique. Beaucoup moins bien que ceux habituels, comme le précédent 'Live and let die' ou 'Goldfinger'. là, Lulu, artiste désormais méconnue, subit un titre a rallonge et une musique inadaptée à l’époque. pour que vous puissiez juger de vous même, cliquez ici: http://www.youtube.com/watch?v=r81iUVZR9Jw

Au MI6, on s’interroge sur Scaramanga et on convoque James Bond pour cela, que sait-il du personnage, à peu près tout sauf son visage, mais il sait qu’il a un troisième téton. Personne ne l’a vu, il est un tueur professionnel qui, après avoir bossé pour le KGB, est désormais à son propre compte.

M demande ça car il a reçu une balle en or avec inscrit dessus le matricule de James. 007. James est donc écarté de sa mission en cours (un mec, Gibson, qui voulait contrôler l’énergie solaire et la revendre au plus offrant afin de contrer les industries énergétiques en vigueur) et proposé à prendre un congé sabbatique. James, en quittant le bureau, demande des renseignements à Moneypenny (un jour faudra m’expliquer cette supposée tension sexuelle entre les deux) sur la mort de 002 supposément par Scaramanga. Ça c’est passé à Beyrouth, avec une danseuse du ventre prénommée Saïda et on n’a pas trouvé la balle en or.

Que fais donc James? Ben, il s’y rend. S’assoit devant, se fait remarquer par la danseuse et les mecs qui doivent gérer le club. La discrétion ne semble vraiment pas être la priorité de James apparemment vu qu’il se rend, suivi, dans la loge de la danseuse. Après une pénible explication de sa venue et la découverte que le bijou qui orne le nombril, James s’engage dans une drague appuyée avec léchouille de l’abdomen avant intervention et bagarre avec tous les hommes de main du propriétaire des lieux. James avale par mégarde la balle en or durant la chamaillerie, et arrive a en sortir par la porte de derrière non surveillée tandis que Saïda hurle à la mort “On a volé mon charme”.

Image
Quel dur métier

De retour à Londres et après une supposée récupération douloureuse de la balle, Q lui apprend que le fabricant de l’arme est un portugais basé à Macao et qu’il s’appelle Lazar. Sous un sordide et lolesque remix du thème de James Bond à la sauce asiatique influencée par Nicolai Tesla, L’agent 007 met la main sur sa proie. Lazar lui explique qu’il fonctionne par contrat et lui propose d’essayer un de ses fusils. Toujours une attitude habituelle d’un vendeur d’arme de proposer un test au premier venu. Oui, c’est normal... c’est complètement con, vu que James profite de l’aubaine pour diriger le canon vers l’entrejambe du portugais, qui comme un Cristiano Ronaldo adolescent, se chie dessus et révèle que la prochaine livraison de balles en or aura lieu ce soir au casino.

Durant la partie d’un jeu inconnu pour moi, des paniers descendent des étages afin de faire le transfert de mises. Lazar place un paquet de cigarettes remplies de balles en or, Bond espionne les réceptions et découvre qu’une femme fait la liaison. On la reconnait c’est la meuf de Scaramanga.

James Bond la file jusqu’à Hong Kong où la navette maritime rapide passe devant l’épave du Queen Elizabeth. La logique du cinéma est ‘Si on nous en parle, c’est que ça devrait servir’’. Une fois à terre, James est intercepté par un agent de liaison prénommée GoodNight (putain que c’est original, les noms des meufs chez Bond) qui semble avoir un passif sexuel avec 007.

James intercepte une livraison de champagne et avec un peu de talent et de charme, convainc un employé de l’hôtel de lui ouvrir la porte de la chambre de Mlle Anders. Il la surprend nue sous sa douche et après une pénible petite lutte, cette dernière accepte de ‘donner’ Scaramanga en disant qu’il se retrouvera dans un club de Hong Kong, le Bottoms Up.

Image
- une belle poupée comme toi et il préfère voir des asiat's se tortiller le cul, il est con ton mec ou quoi?

Durant sa filature, James, en se repeignant dans un écran tv ( :| ) croise Nick Nack qui en fait de même. le temps passe et James soupçonne qu’il y a eu entourloupe. Alors, il se dirige vers l’entrée de la sordide boite. Scaramanga, planqué dans une chambre d’hôtel au dessus d’où se trouvait l’espion. Au moment où il tire sur Bond, deux hommes sortent de la boite, un blanc et un asiatique. Le blanc meurt d’une balle en pleine tête. Bond est arrêté par l’asiatique qui se révèle être un flic prénommé Hip. Nick Nack dépouille le mort sans que personne ne s’en rende compte.

Bond se fait conduire en petit canot aux alentours du Queen Elizabeth, James pense s’évader en bondissant sur l’épave mais il s’avère qu’il s’agit d’un bureau annexe du MI6. Bah oui, quoi de plus logique que de faire un bureau dans un taudis pareil... bien dégueulasse en extérieur mais ayant gardé son prestige à l’intérieur. Perso j’aurai un peu la gerbe d’être sur un plan incliné, dans une épave.

Image
- On a juste un petit problème pour ranger les dossiers et pour prendre l'air

Bond et Hip font face à M & Q et ont apprend que Scaramanga bosse pour un certain Hai Fat, un important homme d’affaires qui travaillait avec Gibson. On sait que Scaramanga ne se déplace jamais directement, ce qui donne une idée à James Bond. Il montre son plan à Q pour qu’il puisse l’aider. Ce dernier soupire.

Bond et Hip se rendent dans les environs de Bangkok chez Hai Fat. Bond s’introduit dans la villa et aperçoit une jeune asiatique nue dans la piscine qui l’invite a la rejoindre, devant Hai Fat et sa bande, ce qui est en terme de discrétion et d’infiltration, quelque chose d’absolument idiot à mon avis.

Bref, James enlève sa chemise alors qu’Hai Fat arrive vers lui et laisse découvrir un troisième téton qui le fait donc passer pour Scaramanga. Hai Fat est surpris de sa venue, sachant que par réputation, il ne se déplace jamais et que ce troisième téton ne pouvait être qu’un mythe. James “Scaramanga” Bond prévient le gangster qu’un certain agent britannique est sur sa piste et qu’il faudrait y remédier. Hai Fat l’invite donc à dîner le soir même.

En sortant du domicile, Hip demande comment ça c’est passé et Bond fait le fanfaron en disant qu’il est invité et jette le téton factice... sauf que quelqu’un les espionne, Scaramanga lui même. Donc le mec qui se déplace jamais le fait quand même? Quel intérêt?

Lorsque que James retourne chez Hai Fat et découvre que ce dernier a un mauvais gout certain en décoration extérieure, il se fait prendre par deux sumotoris qu’ils éliminent facilement mais n’avait pas vu Nick Nack déguisé en statue qui l’assomme et est prêt a le planter avec un trident... Hai Fat intervient en disant pas ici, c’est con, James Bond crevé par un nain, ça aurait été rigolo.

Image
- Ah ah ah, James, tu es pris au piège, je n'ai plus qu'a enfoncer ces lames dans ton corps, que tu te vides de ton sang et tu meurs. ah ah ah...

James se réveille, dorloté et soigné par des femmes, dans une école d’art martiaux appartenant au gangster et assiste a une démonstration entre deux élèves avec des sabres. L’un des deux meurt... Je ne vois pas l’intérêt de sacrifier un élève juste pour démontrer leur puissance de force. James est ensuite invité a affronter un autre élève, mais James ne respecte aucune valeurs et, lors du salut, balance un gros coup de pied dans le menton de son adversaire. Le maître d’armes envoie alors son meilleur étudiant, acclamé par le reste de la classe et le combat est plus que correct quand on connait l’age de Roger Moore... Bon, ça veut dire aussi que cette école fabrique des branques.

Image
La prison selon Hai Fat

James arrive à s’échapper par une fenêtre et au même moment, aidé par Hip et ses nièces karatékas. Ils éliminent très vite tous les élèves. mais James préfère fuir seul a bord d’un canot motorisé. C’est sur qu’il aurait pu monter dans la voiture de Hip, mais ça n’aurait pas fait très “ Scène de poursuite de James Bond”.

les canots se suivent (oui, ils en ont récupéré un aussi) sur le canal bourré de bateau de touristes. Durant cette poursuite, on voit intervenir un enfant tentant de refourguer aux touristes, un éléphant en bois, y compris a James Bond en faisant d’étranges avances “Vous êtes un bel homme, ça fera 20 bath”. Bond lui en proposera 20 000 si il arrive a faire marcher le canot. Il réussit et James le balance par dessus bord. La classe british.

On a également droit à un couple de gros américains caricaturaux, dont l’homme se moquera des asiatiques en les appelant “les bridés” et masquant son racisme de sudiste en disant qu’il ne veut pas d’éléphant car il est démocrate. Après recherches IMBD, ce gros lard est déjà présent dans le précédent film “Vivre et laissez mourir”. C’est J.W. Pepper, shérif d’une police du Mississippi et connait donc James Bond.

Image
- Grouiiiiik grouiiiik grouik

Dans la villa d’Hai Fat, ce dernier est mécontent de l’évasion de James Bond et sans remettre en cause que l’agent était libre de tout mouvement lors de son ‘emprisonnement’ et demande à Scaramanga, en pleine assemblage de son pistolet d’or, de mettre en sécurité la photopile de Gibson qu’avait récupéré Nick Nack. Scaramanga tue Hai Fat parce qu’il ne lui sert plus a rien. Je crois qu’Hai Fat était vraiment un très mauvais gangster... ne pas voir que son tueur à gages monte son arme, c’est assez lolesque.

James et Good Night dînent et se font du charme. Il semble avoir un passif non consommé entre les deux et il semble que c’est pour le soir même. Cependant, ils se font interrompre par Anders qui veut stopper sa relation avec Scaramanga en le trahissant. James, pour être convaincu, demande a récupérer la pile. Planquée sous les couvertures durant cette intervention, GoodNight se fait envoyé dans le placard pendant qu’Anders se déshabille dans la salle de bain.

Image
- Mais oui, il t'aime, il nique juste à coté c'est tout.

Après une séance de baise de deux heures avec James Bond (et GoodNight dans les costards), Anders retourne chez Scaramanga qui vit sur une jonque, bateau traditionnel asiatique et donc forcément très discret quand il navigue. C’est marrant cette volonté constante du clinquant chez les bad boys. Bref, Anders récupère la pile dans le coffre fort.

Le rendez vous a été décidé lors d’un match de boxe thaïlandaise, Hip fait le vendeur de cacahuete, GoodNight la vigie. James retrouve Anders mais devant son air béat devant le combat découvre qu’elle est morte par balles. Scaramanga s’assoit à coté de James et lui présente Nick Nack qui pointe son arme sur lui. Il en profite pour dire qu’il a tué Anders car elle l’avait trahi et volé une chose précieuse, sauf qu’il ne l’a pas retrouvé dans le sac de la dame. Scaramanga en profite aussi pour demander à ne pas être filé, qu’ils se retrouveront bientôt de toute façon.

James aperçoit la photopile par terre, au milieu de détritus, et demande à Hip un paquet de cacahuètes qu’il fera chuter a proximité de l’objet de sa convoitise et reposera dans le panier de cacahuètes.. Scaramanga ne se rend compte de rien et n’avait pas pensé a regarder par terre. Pas très professionnel ça...

Hip passe à GoodNight la pile, et cette dernière en filant Nick Nack décide de mettre un émetteur dans le coffre de Scaramanga mais comme elle est cruche, elle se fait enfermer et kidnapper. Bravo championne. Heureusement qu’elle prévient James Bond par radio. James et Hip se lancent alors à la poursuite de la voiture mais la leur n’étant pas très bondienne, James s’arrête devant un revendeur de voiture américaine où J.W Pepper veut en essayer une. James prend le volant et se fait reconnaître par le shérif.

Image
- Baw Gawd, ta donzelle est dans une caisse, saleté de niakoués. Ca se passerait pas comme ça à Baton rouge.

James se retrouve avec un sidekick bien lourdingue qui passe son temps a faire des “oh”, des “ah” tout en chiquant du tabac. Le coté comique alourdit fortement la poursuite. Mais le pire est encore a venir car, à un moment, ils se retrouvent sur des rives différentes et le pont le plus proche est à trois kilomètres. James aperçoit le reste d’un pont et, après une référence à Evel Knievel, passe la rivière en prenant le bout de pont comme tremplin sous le son d’un sifflet à coulisses. Putain mais ils ont filé la boite à sons à Tahiti Mel des Simpsons ou quoi? C’est quoi ce bruitage à la con! Damn ! Je vous laisse juge: http://www.youtube.com/watch?v=fzCIbhLUUA0

Passé ce moment nul à chier, on pourrait espérer que le n’importe quoi est fini... sauf qu’on est dans un James Bond, donc on a encore une astuce mwahahesque car Scaramanga planqué dans un hangar assemble un réacteur et deux ailes d’avion sur le toit de sa voiture. James, Pepper et des flics thaïlandais assistent donc au décollage d’une voiture ailée... Evidemment, cette conne de GoodNight pense que la voiture est à l’arrêt et arrive à ouvrir le coffre pour voir qu’ils sont en train de voler.

De retour dans les bureaux du Queen Elizabeth, le MI6 est fou de rage devant la nullité grasse de James Bond combinée au kidnapping de GoodNight et à la perte de la photopile. Grace a la fréquence de la radio de Cruche Girl, le MI6 a réussi à localiser par triangularisation l’île de Scaramanga. James veut s’y rendre mais elle se situe au milieu d’un archipel chinois (thaïlandais actuellement et appelé James Bond Island) et il sera donc découvert par les contrôleurs du ciel locaux. James tente le coup via un hydravion et atterrit sans encombres sur l’île. il est accueilli par Nick Nack et une bouteille de Dom Perignon 64 qu’ouvrira Scaramanga avec un coup de feu.

Image
Bukkake

Puis, ce dernier est flatté d’avoir 007 comme invité et lui fait le tour du propriétaire en expliquant tout son plan. “Là, y a Kar qui est le seul mec qui gère la sécurité, le reste c’est Nick Nack. Ici, des cuves de refroidissement, et la photopile sert à ça. Je récupère les rayons du soleil grâce a la grosse installation que j’ai mis en toute discrétion à l’intérieur de cette partie de l’île. Ainsi je peux avoir un rayon laser, regarde ton hydravion. BOUM. Tout cramé. Le jour où le méchant n’expliquera pas son plan à James Bond, il deviendra le maître du monde.

Scaramanga invite alors James et GoodNight en bikini a déjeuner. il leur sert un vin que James trouve sympa mais qui ne vaut pas un mouton 34 :lol: Scaramanga explique qu’en tant que tueur a gages, il veut un chef d’oeuvre et ce dernier sera James Bond. Il veut un duel. Walter PPK 6 balles chez James, pistolet d’or 1 balle chez Scary.

Image
Duel a l'ancienne mais dans un lieu plus cool qu'une prairie à 6h du mat

Le duel a lieu après le fromage, un compte de 25 et faut croire que le fair play n’existe même pas là vu que Scaramanga part se planquer dans son cirque intérieur. James s’y fait conduire par Nick Nack qui explique que si son maître meurt, il hérite de toute l’île. James se retrouve donc dans le piège du début du film, tombe dans les mêmes erreurs et perd deux balles bêtement.

A un moment, il heurte une vitre et à l’idée de passer par les échafaudages mais perd son arme. Nick Nack ne trouve pas 007 sur les vidéos et Scaramanga avance tranquillement jusqu’a se retrouver devant la statue de cire de Bond... qui se tourne.. James a en effet pris la place de son double et tue Scaramanga! Euh... comment? il a perdu son arme... ON s’en fout? il a réussi a le retrouver au milieu de nulle part? bon..

GoodNight, elle, sous la surveillance intéressée de Kar, arrive a s’échapper en assommant et en balançant son gardien dans une cuve. James la retrouve, découvre que Kar a été jeté dans une cuve devant maintenu à zéro degré. La centrale solaire va exploser dans peu de temps et ensemble, vont récupérer la pile.

Sauf que GoodNight a un gros cul et qu’avec, elle appuie sur le bouton de commande qui ouvre la trappe et les panneaux solaires. James Bond évite de peu le rayon solaire et demande à Cruche girl de trouver le bouton d’arrêt. Mais, elle n’y arrive pas car elle ne sait pas lire. Il faut que le soleil soit couvert par un nuage pour que le rayon cesse et que Bond puisse récupérer la photopile.

Image
Non, non, elle ne se rend pas compte qu'elle appuie sur quelque chose.

Ils quittent l'île avec la jonque de Scaramanga, profitent du lit nuptial pour avoir un petit moment câlin... mais, planqué dans le contre plafond, Nick Nack surgit, couteau entre les dents. Le combat est tout pourri, le nabot passant entre les jambes de Bond, sautillant sur le bar et jetant toutes les bonnes bouteilles de son ancien patron sur l’agent britannique.

Bond trouve une valise assez grande pour servir de bouclier et avance vers Nick Nack qui, furieusement, jette tout le mouton cadet. Bond arrive à l’enfermer et l’attacher sur le mat du bateau. Ainsi, ils peuvent enfin tirer leur coup.

Image
- ça va Nick Nack, belle vue?

Oh la la... Mais c’est d’un mauvais! Le méchant est joué par un magnifique acteur et au lieu d’en faire un mégalomaniaque habituel, ils en font de la merde. Puis y a plein de trucs énervants. pourquoi faut il un sidekick ridicule? Il gâche vraiment les deux scènes de poursuite. C’est dingue... Puis, il manque un autre atout des James Bond, les gadgets. Il y en a aucun. Q n’a sorti qu’un faux téton alors que dans les précédents et les suivants, on a des jet-packs, des montres lasers etc... là, un bout de plastique :(

La musique est également très mauvaise. Outre le générique lamba, on a des sonorités débiles tout du long. la scène que je cite (le saut à la Knievel) est l’exemple le plus parlant.
be funk be drunk

Avatar du membre
Kovax
Eva Marie
Messages : 4269
Enregistré le : 16 mars 2010 19:29
Localisation : À bord du SSV Normandy https://objectionk.wordpress.com/
Contact :

Re: The Otter's Chronicles

Message par Kovax »

Bonne chronique du pire James Bond ever (avec deux-trois autres ^^), bien joué Latrell. Bon, après, tu notes quelques défauts qui font partie de l'ADN de 007, l'espion le plus mauvais quand il s'agit de faire des opérations sous couverture, et pour lesquels je suis plus indulgent perso, mais oui, L'homme au pistolet d'or, c'est quand même bien pourri !

++
Seifer a écrit :Kovax est aux pronos ce que Bray Wyatt est au catch.

Avatar du membre
Flying Panda
Knight of the round bamboo grove
Messages : 4336
Enregistré le : 24 mars 2010 19:35

Re: The Otter's Chronicles

Message par Flying Panda »

Ben c'est quand même de notoriété public que James Bond est un piètre espion. Déjà c'est l'agent secret le plus connu c'est quand même une sacrée marque d'incompétence.

Bon je ne suis pas calé dans les James Bonderies mais il me semblait quand même que la participation de Roger Moore n'était pas la pire. Voir même que c'était un des meilleurs 007 derrière l’inestimable Sean Connery.

Répondre