Temple de la renommée du sport français

Foot, curling, tennis, pelote basque, ... le vrai sport c'est bien aussi.
Avatar du membre
Goatface
Paul le Poulpe
Messages : 3101
Enregistré le : 03 déc. 2012 19:54

Re: Temple de la renommée du sport français

Message par Goatface »

Chuck Norris approuve cette idée (et moi aussi du coup, car j'ai pas envie de me faire tatanner la gueule).
Image
Major Tom a écrit :Show-Off c'est bien, mais Goatface c'est mieux !

Avatar du membre
Toghril Majdar
The artist formerly known as Reune Jacquot
Messages : 2240
Enregistré le : 11 mars 2010 10:45
Localisation : Waffle factory

Re: Temple de la renommée du sport français

Message par Toghril Majdar »

Flying Panda a écrit :
Corwin a écrit :On ne pourrait pas limiter aux vrais sports tant qu'on y est ?
Oh Trollman ! Le ski et le surf sont des sports hein. :twisted:

Et on ne va pas mettre que des footeux ou des rugbymen non plus.
Bastoune a écrit :
Flying Panda a écrit :Régine Cavagnoud, Karine Ruby, Luc Alphand.

[ Posté d'un mobile ]
Ça m'intéresse ça ! développe !

Parce que moi d'office, je te mets Killy et pas forcément Cavagnoud (malgré tout ce qu'elle a apporté).
Ah il faut déterminer une hiérarchie finalement ? Ben dans ce cas oui Killy est au-dessus, c'est le meilleur skieur français de l'Histoire devant Luc Alphand c'est clair. Après Régine Cavagnoud était en passe de devenir LA skieuse française (même devant les soeurs Goitchel) si un crétin d'entraîneur allemand n'avait pas eu l'idée de traverser la piste d'entraînement. Quant à Karine Ruby c'est la première surfeuse française médaillée d'or aux J.O. si je ne dis pas de bêtise.

Pour les sports mécaniques je dirais :

Auto : Alain Prost, Didier Auriol, Henri Pescarolo. ça permet de faire F1, rally, endurance (on pourrait rajouter JL Schlesser, Michelle Mouton, Didier Pironi et René Arnoux aussi).

Moto : Jean-Michel Bayle, Olivier Jacques, Sébastien Tortelli (voir Arnaud Vincent).

Ha non ne critique pas la famille éloignée soit les soeurs Goitschel! Mais je concède que Cavagnoud peut les dépasser.

Sur les sportifs actuels évidemment je mets Lavillenie (merde le record de Sergei), Tony Parker, Riner, Thierry Omeyer.
Sur les sportifs anciens: Estanguet, Platini, Prost, Killy, MJ Perec, Noah (même si je l'aime pas)

Les JO sont un bon baromètre, les émotions en coupe du monde de foot aussi et les tournois majeurs du tennis
"Ma devise, c'est toujours : se recréer. Il faut se recréer... pour recréer... a better you. Et ça, c'est très dur ! Et, et, et, et.... c'est très facile en même temps" JC Van Damme

Bastoune
John Cena
Messages : 1239
Enregistré le : 06 déc. 2010 01:17

Re: Temple de la renommée du sport français

Message par Bastoune »

Tss toghril, tu es en retard ! On va organiser tout ça autrement !

[ Posté d'un mobile ]

Avatar du membre
Dr. Stein
Sheamus
Messages : 499
Enregistré le : 05 févr. 2011 19:29

Re: Temple de la renommée du sport français

Message par Dr. Stein »

SuperCena a écrit : Et globalement il y en a pleins dans les proposés qui ne sont absolument pas connu du grand public (comme le dit si bien Corwin).
Ca pose une bonne question ça, on juge sur la popularité, l'influence ou l'émotion suscitée? ou un peu des trois?
Si on prend la définition littérale du terme Hall of fame, ton argument se tient parfaitement mais alors, à quoi bon faire un hall of fame si c'est juste un concours de notoriété?

Pour reprendre l'exemple de Patrice Martin, le mec est le sportif français le plus titré et pourtant moins connu que cette arnaque de Benzema. Mais selon ton critère, Benzema aurait plus sa place.

Dans une des listes de krix, on a quelques champions des années 90 qui avaient réalisé des performances assez marquantes à l'époque. Sur le critère émotion, je trouve qu'ils ont tout à fait leur place même s'ils n'ont pas tous eu de grandes carrières. Là où ça jure, c'est qu'on balance 50 noms en même temps, donc fatalement, ils paraissent foireux si on les compare à des champions/championnes qui ont dominé leur sport pendant de longues années.
Si on ajoute à ça le biais crée par les légendes qu'on a pas forcément connu et qui sont soit sur-évalué, soit sous-évalués, ça devient très difficile de trouver un consensus surtout qu'on doit évacuer plus de 100 ans de champions plus ou moins obligatoires entre les pionniers et les multi-tirés avant d'arriver aux vrais questions à départager.
Parce que fatalement, on va devoir mettre les mecs qui ont gagné des grands chelem, des tours de France, des médailles olympiques à répétition.

A la WWE, on a une sorte de panaché entre champions, jobbers méritants, décédé récent, encadrement et figures de la promotion du "sport". Comme si pour la bagnole, on mettait à la fois Ayrton Senna, Jutta Kleinschmidt, Philippe Bugalski, MacLaren GP, Silverstone, Jean Todt et Steve Mac Queen.

Répondre