La stigmatisation du catch

Tout ne rentre pas toujours dans les petites cases de notre forum. Le débat transversal, celui qui transcende les clivages concurrentiels, c’est ici.
Avatar du membre
Freddy Heenan
Vince McMahon
Messages : 2075
Enregistré le : 19 mars 2010 13:18
Localisation : Au pays de Candy

Re: La stigmatisation du catch

Message par Freddy Heenan »

Papy a écrit :En voilà une dont j'aurais aimé qu'elle soit dans le World Trade Center un 11 Septembre.
Plus je te lis, Papy, et plus je pense que tu es François Hollande!!!
"They'll tell you failure is not an option. That is ridiculous. Failure is always an option. Failure is the most readily available option at all times. But it's a choice. You can choose to fail. You can choose to succeed", Chael Sonnen

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

Une passion solitaire….

Je commencerais ce post en reprenant une des premières phrases de l’édito des CDC :
« il existe un décalage affolant entre la réalité du catch et l’image catastrophique que cet art se trimbale en France. Admettre publiquement qu’on se passionne pour le catch équivaut aujourd’hui à un suicide social. Celui qui ose un tel coming out s’expose immédiatement à un interminable cortège de railleries. Son QI sera mis en doute : « Le catch, c’est pour les débiles! » Sa moralité sera questionnée : « Le catch, c’est un univers barbare, raciste, homophobe, sexiste! » Sa raison même sera soupçonnée : « T’es complètement taré de mater ça, non? ». Et imaginez une seconde comment est perçue une fille s’intéressant au catch. »

J’exerce donc une passion solitaire pour le catch, hormis mon fils qui est le seul à m’accompagner dans mes déambulations à travers les arcanes de la WWE et encore, même cela me pose quelques problèmes, mais je m’expliquerais sur le relationnel au catch vis-à-vis de mon fils dans un post que je réserve pour le topic « Et les enfants dans tout ça ? ». Aucun de mes amis ou de mon entourage ne partage cette passion avec moi, sans parler des femmes…

Mon propos ici présent ne va concerner que ma personne, sur ce que je vis dans mon rapport aux autres sur ma passion catchesque. Comme j’ai déjà eu l’occasion de l’expliquer aux CDC, j’ai vécu une 1ere relation à la lutte pro de mon enfance au début des 70’s jusqu’en 1995. Puis faille spatio-temporelle de 16 années jusqu’à mon retour vers l’art du wrestling en 2011, avec en point d’orgue ma découverte des CDC en 2013. J’ai d’ailleurs arrêté de suivre le catch en 1995 à cause de ce que vous appelez le « suicide social », même si ce n’était pas la seule raison.
Cette découverte est importante pour moi car c’est la première fois dans ma vie que je peux échanger avec d’autres êtres humains sur cette discipline si atypique qu’est le catch, et du coup, je m’en donne à cœur joie sans restriction avec une délectation non dissimulée.

Ce topic s’intitule « la stigmatisation du catch » j’ajouterais « et celle de ses fans »…Je m’explique :

Dans la vie de tous les jours, je suis un monsieur de 42 ans tout ce qu’il y a de plus sérieux, père de famille divorcé avec 2 enfants, inséré dans une vie socio-professionnelle classique et sans histoires, ayant une activité esclavagisante rémunérée depuis fort longtemps, écrivant pour divers sites ou revues n’ayant strictement rien à voir avec la lutte pro, ancien judoka, ancien rugbyman de niveau fédérale 1 (ex nationale 3), je passe mon temps dorénavant entre le taf, mes kids, l’écriture, le Trail et le Kickboxing sans parler de mon amour pour la bonne cuisine et le bon vin gaulois si classique dans notre culture de français lambda. Le catch de la WWE est mon activité « secrète »…

Pourtant, si demain, j’exposais sur la place publique mon amour pour la chose catchesque, je serais immédiatement taxé de débilité profonde, de fieffé connard, je générerais de l’agressivité à mon égard (ce qui est paradoxal), et serais tout de suite mis à l’index par la majeure partie des gens me fréquentant, au prétexte que « tu as perdu la raison Krix, ce sport est bon pour les ramassis d’abrutis n’ayant aucune vie sociale et en plus, les gens aimant le catch, c’est bien connu, sont tous des limités du bulbe sans aucune culture, hormis le Mac-crado et l’admiration sans bornes de tout ce qui est américain…En plus, à ton âge, ce n’est vraiment pas raisonnable d’aimer une connerie pareille, pense à tes enfants… »

Bref, je serais considéré comme américanisé (donc capitaliste forcené), idiot, ignare, infantile, victime de sous culture, et en plus je serais ostracisé par la plupart de mes congénères. Autant dire que ce serait pour moi la fin des haricots, et que les choses pourraient aller jusqu’à en perdre mon taf ainsi que l’estime que les gens peuvent avoir pour moi, et je n’exagère pas en disant cela.

En effet, un jeune entre, disons, 18 et 30 ans aimant le catch, ça passe (et encore…), mais passé 35 ans, vous devenez en France illico un cas social à qui l’on conseille fortement de consulter un psy afin, and I quote : « d’aller gérer ses problèmes d’agressivité, de frustration de violence, et de barbarie latente… ». Cette réflexion est authentique, je l’ai entendu dans une conversation banale entre gens soi-disant éduqués et de bonne compagnie.

Cependant, là où un match de boxe, de hand-ball, de rugby, voire de MMA ne dérangera personne, le catch est sans conteste considéré comme une discipline de bas étage réservée aux autistes illettrés, aux connards invétérés (masculins of course), ou aux brutes sans cerveaux avinés ne connaissant le sport qu’à travers les mandales dans la gueule…
Damned !!! Il y a pourtant là une hypocrisie notable, le catch US n’a jamais été autant suivi en France, jamais nous n’avons vu autant de fans français se presser devant les shows de la WWE, jamais les audiences de NT1 n’ont été aussi fortes malgré que Raw et SD passent à des heures scandaleuses et en décalage, jamais les produits dérivés de la WWE n’ont été vendus en France autant que dans ce 21ème siècle, jamais les superstars de la WWE n’ont été autant connues dans notre pays.

Alors je pose une question simple, où se cachent les fans de catch ?

Pourquoi cette stigmatisation à outrance du fan traditionnel français de catch, alors que bien d’autres sports recèlent une violence sans nom sans que personne ne soit choqué ?
J’ai lu à plusieurs reprises de la part de gens dit influents des manifestes « anti-catch » où l’on appelle au boycott d’une discipline considérée comme limite outrageante à l’intelligence et l’intellect humain, avilissante et dégradante pour la jeunesse et nos enfants, juste parce que c’est du catch et que « cet art de la dissimulation, du théatre sportif et du grand guignol » ne rentre pas dans les codes de la bonne société bien-pensante et bienveillante. Parfois, même la dignité humaine est mise en cause dans le cadre du catch made in USA, comment un français peut-il s’intéresser à ce ramassis de conneries US sans devenir lui-même un dégénéré congénital ????!!!

Oui, globalement les fans de catch en France se cachent, ils sont en majeure partie sur Internet, ou planqués dans leur salon derrière leur petite lucarne hypnotique. Evidemment, en France ils se cachent derrière leurs pseudos sur des sites spécialisés tel que les CDC (qui concentrent d’ailleurs la majorité des fans de lutte puisque vous êtes le meilleur site de catch français du monde ;)), mais jamais dans la « vraie vie » je rencontre rarement quelqu’un qui partage ouvertement son amour pour le Wrestling pro ans sans avoir une once de retenue et de méfiance dans la conversation, trop inquiet à l'idée "d'être victime d'interminables railleries".

Je ne suis pas complètement abruti (quoique), mais j’imagine bien qu’ils existent quelques personnes revendiquant haut et fort leur kif pour ce sport théâtral et qui évolue dans un milieu où les gens sont ouverts d'esprit vis à vis d'une discussion sensée et argumentée sur le catch, mais combien sommes-nous à le cacher pour éviter qu’on nous jette l’opprobre à la figure et qu’on démolisse notre vie sociale juste parce que « I love the WWE » ?

Je prends donc volontairement mon exemple personnel pour vous démontrer qu’en 2014, il est encore très complexe de se déclarer de manière ostentatoire fan de catch. Après tout, si je viens sur les CDC, c'est parce j'aime le catch, viens parler catch sur un site de catch pour sortir totalement du catch quand je retourne dans la vie normale. A l’heure d’aujourd’hui, pour moi, dans mon milieu socio-professionnel, il m’est impossible de parler de ce hobby sans déclencher une levée de boucliers, sans qu’on me taxe de chantre de l’apologie de la violence, sans qu’on me suspecte d’intolérance notoire, d'esprit truqueur et tricheur, de sexisme ou de racisme rampant, sans parler bien sûr du soupçon d’homophobie car « je regarde des types en slips se tripotant pour de la fausse »…

Il n’y a dans ce propos point de paranoia de ma part, ma vie se passe très bien hors catch, certains d’entre vous me qualifieront peut être d’exagérateur chronique, mais mon expérience personnelle me rappelle chaque jour que je dois faire attention à ne pas déborder sur mes tendances passionnelles envers le ring et ses combattants de théatre (Krix Junior appellation certifiée).
Finally, chers Cdcistes, le catch est une passion solitaire pour moi et le restera certainement jusqu’à ce que je prenne ma retraite du monde du travail et puisse enfin dire librement : « j’aime le catch, c’est fun et je vous emmerde… » On me considérera alors juste comme un vieux con retraité et personne n’en tiendra compte, parce qu’un vieux, on s’en cogne de son avis…
La stigmatisation du catch et de ses fans est toujours ancrée dans l’inconscient collectif français, et tels les oiseaux qui se cachent pour mourir, moi je me cache pour vivre les aventures hebdomadaires des belligérants Wwesques parce que c’est pour moi le prix à payer pour continuer une vie personnelle et sociale sans jugement de la part de mes contemporains.

Sartre avait raison, l’enfer c’est les autres.

Voilà, je dresse un tableau sans doute peu réjouissant, mais c’est ainsi que je le vis moi, heureusement tous n'ont pas le même vécu et certainement bcp d'entre vous vivent au grand jour leur trip pour le ring of honor, malheureusement d'autres non. Ne prenez pas ce billet comme quelque chose de négatif, chers Cdcistes, prenez le comme un message d’espoir (surtout ceux qui ont vécu ou vivent une expérience similaire à la mienne) , ne reculez pas devant votre passion, n’ayez pas de culpabilité comme moi, un jour votre jeunesse deviendra vieillesse et expliquera mieux que ma génération aux nouvelles générations à quel point le catch ça peut être bien, à quel point le spectacle du wrestling peut enthousiasmer, et un jour peut être une fédération française vraiment intéressante existera, un jour peut être le catch français retrouvera ses lettres de noblesse des années 50 et 60, un jour peut-être la WWE ne sera plus considérée comme un sous-produit, un jour peut-être certains fans de catch ne se cacheront plus, un jour, c'est sûr les CDC seront eux-mêmes reconnus comme une extension intelligente et enrichissante de la pratique catchesque, mais d’ici là, je serais certainement mort et pis c’est tout, Rest In Peace Krix…

En direct de mon placard, c’était Spinning heel Krix…

Ps: Ce topic est la preuve vivante de l'intelligence des administrateurs de ce site, et surtout battez vous pour garder la qualité d'écriture qui fait votre particularisme. Je vous rends hommage par ce billet, Yes yes yes, so long CDC.
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
Calikrillimero
Shaquille O'Neal
Messages : 6630
Enregistré le : 16 mars 2010 01:29
Localisation : Placement aléatoire ^^

Re: La stigmatisation du catch

Message par Calikrillimero »

Ben dis donc...
J'aimerai pas vivre dans ton entourage Krix :lol:
Car bon, si je ne crie pas ma passion sur tout les toit, je n'ai jamais entendu des discours extrêmes comme ceux que tu décris...

Enfin bon, moi niveau stigmatisation, j'ai "supporter du PSG" qui avant le rachat par le Qatar véhiculait lui aussi l'image de violence, homophobie et racisme, avec une pointe de loose et la dose de chambrage qui allait avec tout ça...

Bon après, si tu veux des discussions dans la vrai vie avec des gens de bonnes compagnies, je ne saurai trop te conseiller de participer à une irl des CDC ^^
SpanishAnnounceTable a écrit :Le Taker qui a le planning du Père Noel, une seule nuit par an

FalkoTonio
Sheamus
Messages : 474
Enregistré le : 15 déc. 2010 19:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par FalkoTonio »

Calik supporter du PSG, dans mes bras ! :kiss:
Old school rulzzzzzzzz...

Scykhe
Chris Masters
Messages : 86
Enregistré le : 29 sept. 2011 12:39

Re: La stigmatisation du catch

Message par Scykhe »

De mon côté, je n'ai jamais eut de problème avec mon gout pour le catch.

Pour le moi le catch, c'est regarder le dimanche matin les enregistrements de la nuit avec mon épouse. C'est une soirée PPV sur AB1 avec mon épouse et des potes une fois par mois. Et ces deux dernières années c'étaient aussi l'occasion d'une grande sortie pour Bercy entre 6 et 8 personnes avec avant le show un visionnage de Wrestlemania.

Quand je parle de ce loisir autour de moi, j'ai rarement des réactions négatives et souvent c'est plus de la méconnaissance.

A vrai dire, pour moi parler de catch c'est un peu comme parler de mon autre grand loisir : le jeu de rôle. Je sais qu'il y a de la polémique alors quand j'en parle j'ai le discours pour ne pas être catalogué comme dingue.

De toute façon je n'ai que des tares... Je pratique le JDR, j'écoute du Métal violent, j'aime le catch, je pratique à presque 30 ans du wargame avec figurine, je joue aux jeux video...

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

Scykhe a écrit :
De toute façon je n'ai que des tares... Je pratique le JDR, j'écoute du Métal violent, j'aime le catch, je pratique à presque 30 ans du wargame avec figurine, je joue aux jeux video...
Oui vraiment toi tu es un cumulard ! :rockongnah:

Pour mettre un peu de bonheur dans mon post plus haut, je vous dirais que tout peut arriver dans la vie, ce we, j'ai rencontré une femme qui aime le catch, et en 42 ans de vie c'est la 1ere fois que cela m'arrive, et je n'en revenais pas d'avoir une discussion en "réel" avec une femme pendant 1h et demi sur nos différents points de vue catchesques!!!
Autant dire tout de suite que je vais lui proposer le mariage derechef :D
Bon , j'y réfléchis encore car elle est fan de Cena, on peut pas non plus tout avoir du 1er coup, et mon anti-Punkisme ne l'a pas découragé ;) Je ne vais pas réfléchir trop longtemps non plus, parce que une femme aimant le catch avec les courbes d'Eve Torrès, il faudrait être un fou pour ne pas tenter un small package de bon aloi...
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
Seifer
Shaquille O'Neal
Messages : 6256
Enregistré le : 08 déc. 2012 16:28
Localisation : Au dela du Mur

Re: La stigmatisation du catch

Message par Seifer »

krix a écrit :Je ne vais pas réfléchir trop longtemps non plus, parce que une femme aimant le catch avec les courbes d'Eve Torrès, il faudrait être un fou pour ne pas tenter un small package de bon aloi...
C'est junior ou le pere qui nous écrit? :D
Aladin, Alad'2, … Si je pouvais donner une note, je mettrai facilement un 18/20 !!!! Que dire d' Alad'2 ? Juste «WAHOU» !!!! C'est la cerise sur le gâteau ! Ça mériterait des récompenses

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

Seifer a écrit :
krix a écrit :
C'est junior ou le pere qui nous écrit? :D
Je te rassure Seifer, c'est le Papa qui écrit, parce que si Junior commençait à 9 ans à faire des appréciations sur les courbes d'Eve Torrès, je le trouverais diablement précoce cet enfant :D
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
henri death
CM Punk
Messages : 776
Enregistré le : 10 mars 2010 22:36

Re: La stigmatisation du catch

Message par henri death »

Krix il est amoureeeeeux !
Watcha gonna do when Henri Death runs wild on you ?

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

henri death a écrit :Krix il est amoureeeeeux !

Euh, je n'irais pas jusqu'à là Death, où alors peut être en Kayfabe...
l'amour est un concept très relatif depuis quelques années pour moi, surtout depuis ma découverte du divorce et son cortège d'emmerdements...
par contre, la notion des courbes d'Eve Torrès est quelque chose de plus tangible, surtout quand je rencontre ces courbes avec une gauloise aimant le catch et désireuse de partager avec moi une storyline torride afin d'échanger sur notre passion commune du Wrestling basé sur une stipulation d'ordre intime...
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
Calikrillimero
Shaquille O'Neal
Messages : 6630
Enregistré le : 16 mars 2010 01:29
Localisation : Placement aléatoire ^^

Re: La stigmatisation du catch

Message par Calikrillimero »

Demande à Julien Lepers de booker ça si tu veux un lit dans l'affaire ^^
SpanishAnnounceTable a écrit :Le Taker qui a le planning du Père Noel, une seule nuit par an

Avatar du membre
SpanishAnnounceTable
Undertaker
Messages : 843
Enregistré le : 10 mars 2010 11:17
Contact :

Re: La stigmatisation du catch

Message par SpanishAnnounceTable »

Pour donner mon avis sur ce que dit Krix, deux choses :

- D'abord, quand même un peu OK malgré tout pour dire qu'avouer aimer le catch est pas nécessairement le "coming-out" (désolé pour la comparaison) le plus facile à faire, surtout pour ceux des plus anciennes générations qui vont parler à des congénères de leur age qui ont été élevés avec un stéréotype négatif (dus souvent à la médiocrité du catch français quand on était petit). Là dessus je pense quand même que le produit WWE qui a beaucoup "glamourisé" le sport.

Très sérieusement tout ce qu'on voit aujourd'hui en terme de sport au niveau production télévisée a été inspiré essentiellement par le sport US (usage démesuré des statistiques, multi caméra, etc ... -oui je suis vieux et j'ai connu les matchs de foot avant que Canal Plus n'existe et c'est clair que le processus de spectacularisation du sport a été inspiré par ça - je crois même qu'à l'époque Canal Plus avait dépéché un cadre en mission pendant six mois aux states avant le lancement de la chaine pour comprendre comment s'inspirer du sport US (surtout la NFL) pour apprendre à filmer du foot avec autre chose qu'une caméra fixe.) et je pense que le catch a beaucoup inspiré aussi dans la manière de filmer le sport (même si peu seront prêts à l'avouer) et aussi de faire de la télé (la télé-réalité a quand même réinventé le kayfabe et il y a beaucoup de gens qui sont persuadés je suis sur que des trucs comme Masterchef The voice ou des conneries du même type sont pour d evrai) .

Après, et je vais faire bondir les vieux fans conservateurs, je pense aussi que le recadrage du produit WWE post attitude-era avec un produit PG permet de faciliter cet aveu parce que c'est un produit marginal, certes mais populaire et famillial (ce qui va bien aider Krix qui pourra aller voir les catcheurs au prétexte que son fils aime ça).

- Après la vraie question, c'est "Est ce que ça vaut le coup de sortir du placard et de le dire facilement en société ?".

Honnêtement, ça dépend, c'est à mon avis pas plus handicapant qu'un gout pour le cinéma Bis (ah Jackie Chan et Jean Lefebvre, mes idoles) ou le death metal (Cf la blague sur Craddle of Filth dans The IT Crowd).

Avec l'avénement d'une nouvelle culture basée sur les séries, le mieux est même de présenter le catch comme une série pour dire qu'on est fan.

Et puis maintenant Internet permettant de créer des communautés de fans, c'est évident que ça ne durera pas et qu'un jour ou l'autre, quelqu'un trouvera bien un moyen de les fédérer pour de vrai dans la vie pour un ou deux trucs ponctuels (comme maintenant les fans de cinéma d'horreur organise des Zombies Walks de temps en temps).
Ce jour là, ce sera cool et hype d'être fan de catch mais bon, ça, à mon avis mieux vaut s'en foutre nous on est fan depuis longtemps et, quand ce jour là arrivera, on aura la joie retenue de ceux qui avaient raison avant tout le monde.
L'idéal punk est si ambitieux qu'il ne peut être réalisé. Il a une telle intensité qu'il est obligé de vous détruire.

Richard Hell

http://www.lescahiersducatch.com/site/node/1245

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

SpanishAnnounceTable a écrit :
Après, et je vais faire bondir les vieux fans conservateurs, je pense aussi que le recadrage du produit WWE post attitude-era avec un produit PG permet de faciliter cet aveu parce que c'est un produit marginal, certes mais populaire et famillial (ce qui va bien aider Krix qui pourra aller voir les catcheurs au prétexte que son fils aime ça).
Spanish, je te rejoins sur ce paragraphe, je m'expliquerais plus en détail vis à vis de mon relationnel au catch avec mon fils, mais même pour mon garçon, (bien sur l'endroit où l'on vit est important ainsi que sa sociologie de population) il n'est pas simple de dire que son papa et lui même sont fans de catch, il a déjà été victime de railleries où certains lui disaient: "ah bah ton père, il a pas dû inviter l'eau tiède"...
je sais, ce n'est pas très réjouissant, mais c'est la réalité, même si tu penses que la WWE a "glamourisé" le rapport au catch.
là où je te rejoins aussi, c'est que je suis issu d'une génération où le catch était extrèmement mal perçu et que globalement, aimer le wrestling, c'était quelque part être à la marge surtout dans les années 80.
Venant d'un milieu connaissant la lutte "française", dès les années 70, le catch français fût victime de cette marginalisation à cause entre autres de cette image de "débilité profonde" que véhiculait le catch en france et cela coincide d'ailleurs avec le "début de la fin" du catch à la française à la fin des seventies.
Pour la petite histoire, l'élysée montmartre fermait ses portes au catch en 1979, suite à différents articles dans la presse dénonçant "l'avilissante pratique du catch" dans les salles françaises...Jean Corne faillit en faire une attaque, et mon propre grand père ne s'en remit jamais...
je suis donc assez d'accord avec toi, et te confirme que Canal+ fit un audit très sérieux sur le fait de programmer du catch américain car il n'était pas question pour Rousselet de présenter un produit catchesque trop clivant au public français. presque 30 ans plus tard, les mentalités ont changé pour les jeunes générations, mais pas pour beaucoup de gens de mon âge(de notre âge?) qui gardent une image très négative de la lutte pro.
"Aller au catch, c'est comme aller au théâtre", phrase que j'ai vu dans l'une des vidéos que tu donnais en lien dans un autre topic, et que j'aimerais qu'elle soit reprise par plus de gens de ma génération...
Spanish, soyons amis ;)
:
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
krix
Randy Orton
Messages : 1629
Enregistré le : 19 déc. 2013 21:46

Re: La stigmatisation du catch

Message par krix »

SpanishAnnounceTable a écrit :
Après, et je vais faire bondir les vieux fans conservateurs, je pense aussi que le recadrage du produit WWE post attitude-era avec un produit PG permet de faciliter cet aveu parce que c'est un produit marginal, certes mais populaire et famillial (ce qui va bien aider Krix qui pourra aller voir les catcheurs au prétexte que son fils aime ça).
Spanish, je te rejoins sur ce paragraphe, je m'expliquerais plus en détail vis à vis de mon relationnel au catch avec mon fils, mais même pour mon garçon, (bien sur l'endroit où l'on vit est important ainsi que sa sociologie de population) il n'est pas simple de dire que son papa et lui même sont fans de catch, il a déjà été victime de railleries où certains lui disaient: "ah bah ton père, il a pas dû inviter l'eau tiède"...
je sais, ce n'est pas très réjouissant, mais c'est la réalité, même si tu penses que la WWE a "glamourisé" le rapport au catch.
là où je te rejoins aussi, c'est que je suis issu d'une génération où le catch était extrèmement mal perçu et que globalement, aimer le wrestling, c'était quelque part être à la marge surtout dans les années 80.
Venant d'un milieu connaissant la lutte "française", dès les années 70, le catch français fût victime de cette marginalisation à cause entre autres de cette image de "débilité profonde" que véhiculait le catch en france et cela coincide d'ailleurs avec le "début de la fin" du catch à la française à la fin des seventies.
Pour la petite histoire, l'élysée montmartre fermait ses portes au catch en 1979, suite à différents articles dans la presse dénonçant "l'avilissante pratique du catch" dans les salles françaises...Jean Corne faillit en faire une attaque, et mon propre grand père ne s'en remit jamais...
je suis donc assez d'accord avec toi, et te confirme que Canal+ fit un audit très sérieux sur le fait de programmer du catch américain car il n'était pas question pour Rousselet de présenter un produit catchesque trop clivant au public français. presque 30 ans plus tard, les mentalités ont changé pour les jeunes générations, mais pas pour beaucoup de gens de mon âge(de notre âge?) qui gardent une image très négative de la lutte pro.
"Aller au catch, c'est comme aller au théâtre", phrase que j'ai vu dans l'une des vidéos que tu donnais en lien dans un autre topic, et que j'aimerais qu'elle soit reprise par plus de gens de ma génération...
Spanish, soyons amis ;)
:
Move like a cruiserweight
Hit like a heavyweight
Sell like a Ziggyweight

Avatar du membre
seqsy
Undertaker
Messages : 828
Enregistré le : 16 févr. 2012 04:18
Localisation : En plein dark match

Re: La stigmatisation du catch

Message par seqsy »

J'aime beaucoup clamer haut et fort que j'aime le catch et en faire l'apologie en société, avec arguments, passion et rhétorique. C'est un sport en soi. Mais rarement les arguments en face valent quelque chose. Donc ça ne m'affecte aucunement et je passe à autre chose... enfin surtout à d'autres personnes.

Répondre