TNA Impact #1/4 - Débuts de la World X Cup

Pour parler des fédés issues de votre imagination, c'est ici!
Répondre
Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #3- Trios Main Event, Kliq-Danielson vs AMW-W

Message par aqwasc »

Image

Présentation du show de la soirée avec au programme principalement des matches entre Samoa Joe et AJ Styles et en main event un trios match, AMW et Desmond Wolfe contre la Kliq et Bryan Danielson.

Immédiatement pour débuter, une petite vidéo rappelant les tours passés, puis la finale du tournoi déterminant les chamllengers aux Young Bucks pour Turning Point.

Image
Très bon opener, les 4 y vont à fond et donnent tout pour le title shot.
Après un Shooting Star Press de Sydal esquivé par London, ce dernier place le sien pour obtenir le tombé et la victoire.

Dans la foulée du match, alors que les Hooligans célébraient, les Bucks arrivent et s'en prennent à eux.
Ils prennent ensuite les micros et annoncent que leur défaite contre AMW ne prouve rien.
Ils disent que cela les a juste rendu conscient qu'Harris et Storm seront les prochains champions du monde.
Mais après Final Resolution, les Bucks auront leur occasion de prendre leur revanche sur AMW, avec cette fois-ci le titre de champion du monde en jeu.

Après une coupure, Consequences Creed vient sur le ring.
Il s'explique sur la semaine dernière et dit qu'il en a assez de ce rôle de pur divertissement et de l'équipe avec Jay Lethal.
Durant les 2 dernières années, seule les premiers mois de l'équipe ont été récompensés par un titre, plus rien par la suite.
Il décide ainsi de lâcher son rôle et fait un trait sur le passé pour se consacrer à sa carrière solo.
Pour cela, il demande à être désormais appelé par son nom "Austin Creed" et lance un open challenge à quiquonque dans le roster, excepté Lethal, pour éviter faire apparaitre un élément du passé.

Rob Van Dam apparait et signale qu'il n'a pas de match de prévu ce soir.
Il dit également qu'il veut être prêt pour le Feast or Fired et ne veut pas manquer une seule occasion de lutter et saisit l'opportunité pour avoir un match ce soir.

Image
Les deux ne réussissent pas ensemble et le rendu est très moyen.
Sur son "Creed-DT", Austin Creed remporte ce match.

En backstage, Alex Shelley, Carlos Colon Jr, Doug Williams et Kid Kash sont avec JB, avant leur match contre les X-Originals.
Shelley et Colon disent ne pas s'apprécier, mais se disent suffisament intelligent pour savoir qu'ils sont alliés de circonstances jusqu'au match en cage à Final Resolution.
Doug Williams dit quant à lui attendre patiemment le moment au Feast or Fired où il décrochera la malette et peu importe le title shot qu'il aura, un titre arrivera très vite.
Kid Kash dit qu'il a l'occasion de remonter en brillant dans ce match, pour avoir une place dans le Feast or Fired.

Image
Match excellent qui réveille la foule.
Tous brillent dans ce match, la victoire est pour les X-Originals après un Code Red sur Kid Kash.

Paul Heyman apparait sur le titantron et annonce qu'en raison de leur excellent match et de leur victoire, Matt Bentley et Amazing Red auront l'occasion de gagner un title shot à Final Resolution.
Ils sont ajoutés au Feast or Fired.

Après une coupure, on se retrouve avec Abyss, Rhino et Sabu. Ils annoncent leur match contre le Team 3D, en le précisant à éliminations et dont le ou les survivants décideront la stipulation d'un autre affrontement à Final Resolution.
Ils disent que ce match ne sert à rien car peu importe la stipulation qu'ils choisiront, ils gagneront à nouveau.
Paul Heyman apparait à nouveau sur le titantron et dit qu'il a une annonce spéciale à faire.
Etant donné que le trio sur le ring se prend tellement supérieur, il change la stipulation du match de ce soir.
Cela sera toujours un match à élimination, le ou les suivivants décideront toujours de la situation des 6 hommes concernés pour Final Resolution, mais les éliminations ne seront pas par tombé ou soumission.
Il s'agit d'un Elimination Table Match !
La musique du Team 3D retentit aussitôt et ils arrivent tous les 3 portants des tables vers le ring.

Image
Immédiatement, Sabu, Abyss et Rhino se jettent sur eux et la cloche sonne. Tous prennent des "armes" et installent des tables un peu partout.
Rapidement, Runt se fait éliminer pas Sabu d'un Arabian Facebuster sur une table à l'extérieur du ring. Mais à peine relevé, Sabu subit un 3D à travers une autre table.
Le match tourne au 2 contre 2, Ray et Devon arrivent à éliminer Abyss après un 3D sur une table dans le ring, mais alors qu'ils célèbrent avec le public, Rhino se replace et au moment où Devon se retourne, il subit un Gore à travers une table posé dans un des coins.
Du dernier face à face, Rhino ressort vainqueur et ainsi seul survivant de ce match.

Il prend ensuite un micro pour annoncer ce que feront les 6 hommes à Final Resolution.
Il dit que tout avait débuté sans Runt, ainsi ce dernier sera absent du PPV.
Seuls Ray et Devon affronteront lui et Abyss dans un tag team match sans disqualifications.
Enfin, il dit ne pas oublier Sabu et lui offre un title shot en remerciement de son aide, en profitant du pouvoir qu'à donné Paul Heyman au survivant du match, il le met dans le Feast or Fired.

B.E.T. est ensuite au micro de Jeremy Borash.
Morgan et Hardy commencent par souhaiter bonne chance à Killings pour son title shot au titre US et disent toujours penser au tag team.
Ils disent que peu importe que ce soit la Kliq ou AMW qui soit champions après Final Resolution, ils veulent aller au titre et vont profiter du Feast or Fired pour en avoir l'occasion.

Image
Très bon match, les membres de B.E.T. continuent de s'entendre de mieux en mieux et leur progression se montre par des prises collectives de plus en plus nombreuses.
Mais les Bucks arrivent à profiter de leur vitesse et s'imposent après un More Bang for Your Buck sur Jeff Hardy, avec un tombé de Matt en utilisant les cordes comme levier.

Ils célèbrent ensuite en soulevent leurs ceintures de champions par équipes de la X-Division, tout en disant que d'autres arriveront bientôt.

Ron Killings de retour avec JB, cette fois-ci avec Volador Jr.
Les challengers aux titres régionnaux disent avoir un avantage sur les champions pour ce soir, en ayant déjà été en équipe dans de conditions similaires par le passé.
Ils veulent en profiter pour prendre un avantage psychologique avant Final Resolution.

Image
Très bon match entre les cordes, mais dans le coin entre Haas et Homicide, aucune entente, des tags pris dans le dos de l'autre et même des moments où ils en viennent quasiment l'un sur l'autre.
Malgré celà, ils arrivent à obtenir la victoire après un Gringo Killa d'Homicide sur Ron Killings.

Après le match, Haas et Homicide étaient sur le point de se battre, mais le thème de Christopher Daniels retentit. Le champion du monde entre.
Il demande à tout le monde de partir et rappelle que son dernier match à Impact était il y a 2 semaines face aux champions régionnaux qui viennent de s'imposer.
Il crie qu'il est le champion du monde et qu'étant donné le nombre de personne qui désirent ce titre, il pourrait avoir des matches plus important.
Il en veut également que personne ne soit choqué que Bryan Danielson lui ait pris sa ceinture la semaine dernière.
Paul Heyman apparait sur le titantron et dit que si main event est déjà pris avec un match déjà pris avec des trios, il y sera la semaine prochaine face à une nouvelle recrue pour la TNA, avec le retour d'une légende qui avait déjà apparu à quelques occasions par le passé.
Egalement que pour la ceinture, ce genre d'évènement est déjà arrivé par le passé, mais que tout sera réglé à Final Resolution.
Il dit aussi que Daniels peut lutter ce soir immédiatement, et annonce que son adversaire est un de ceux qui veulent prendre son titre et qui participe pour cela au Feast or Fired : Raven !

Image
Le match était de qualité excellente dans ses premières minutes, jusqu'à l'arrivée de Bryan Danielson, qui vient se mettre en ringside.
Il n'intervient pas directement, mais déconcentre Daniels, surtout lorsqu'il se retrouve à l'extérieur du ring.
Raven en profite pour essayer de le mettre de plus en plus. Lorsqu'ils se battent à l'extérieur, il envoie Daniels sur Danielson.
Ce dernier ne le frappe pas, mais les deux discutent longuement pendant que Raven est revenu sur le ring. Victoire facile, mais victoire quand même pour Raven face au champion du monde.

Après la cloche sonnée, Daniels revient dans le ring pour s'en prendre à Raven, Danielson se joint cette fois-ci à cette lutte et s'en prend au champion du monde.
Desmond Wolfe met peu de temps à suivre pour venir se battre avec ses 2 adversaires du PPV.
Samoa Joe rapplique également et s'en prend surtout après Wolfe, malgré qu'il l'ait déjà battu en match la semaine dernière.
AJ arrive également et s'en prend à Joe, son adversaire immédiat, alors que la bataille est générale.
La sécurité intervient et arrive à extraire Raven, Daniels, Danielson et Wolfe pour ne laisser que Joe et AJ dans le ring, toujours en train de se battre, mais la cloche sonne pour débuter le match.

Image
Prestation exceptionnelle des deux hommes, très intense après la bataille d'avant-match.
Après quasiment un quart d'heure, AJ Styles s'impose d'un Spiral Tap.

AJ Styles célèbre son succès avec le public, mais le thème de la Kliq retentit.
Ils rappellent à AJ Styles à quel point il est seul maintenant que Daniels l'a lâché et s'amusent du fait qu'AJ pourrait obtenir un title shot pour leur titre par équipes, alors qu'il n'a pas de partenaire.
Ils se moquent ensuite d'AMW en disant qu'ils n'avaient même pas tenu 5 ans ensemble avant de se séparer pour finalement se retrouver cette année, alors que la Kliq existe depuis plus d'une décennie et a toujours régné sur le monde de la lutte.
Shawn Michaels fait ensuite la promo de Bryan Danielson, leur partenaire ce soir, rappelant qu'il est passé par son école de lutte et le présente comme le futur champion du monde.
Il ajoute ainsi que les trois qui portent les ceintures mondiales les auront toujours après Final Resolution.

Image
Autre match excellent, rendu exceptionnel par le public fou après les derniers moments du show.
Après une douzaine de minutes, Bryan Danielson soumet James Storm dans un Cattle Mutilation pour obtenir la victoire.

La cloche retentit, mais tout déborde à nouveau. Samoa Joe et AJ Styles reviennent et s'ajoutent dans la bagarre générale.
Christopher Daniels revient et s'en prend spécifiquement à Bryan Danielson et le frappe avec la ceinture de champion du monde qu'il vient reprendre.
La sécurité et les officiels arrivent en nombre pour calmer tout le monde.
Paul Heyman apparait encore et dit qu'après ce qu'il vient de se passer dans la dernière heure du show et après le match des trios, il a annoncer un match supplémentaire pour la semaine prochaine.
Si le main event sera un match non-title entre Daniels et un "revenant" à la TNA, il sera précédé par un match appelé qui pourrait être considéré comme "relevos increibles", avec la Kliq face à l'équipe de Desmond Wolfe et Bryan Danielson.
Le show s'achève sur cette annonce, alors que Wolfe et Danielson ne semblent pas ravis de devoir être équipiers.




Carte provisoire de Turning Point :

World Heavyweight Championship / 3-Way Match : Christopher Daniels (c) vs Bryan Danielson vs Desmond Wolfe
World Tag Team Championship : Shawn Michaels & Kevin Nash (c) vs America's Most Wanted
X-Division Championship / Six Sides of Steel / Last Chance : Chris Sabin (c) vs Kazarian vs Alex Shelley vs Carlos Colon, Jr
X-Division Tag Team Championship : The Young Bucks (c) vs The Hooligans
United States Championship : Charlie Haas (c) vs Ron Killings
Global Championship : Homicide (c) vs Volador, Jr
No-Disqualification Tag Team Match : Team 3D vs Abyss & Rhino
"Feast or Fired" : Samoa Joe vs AJ Styles vs Raven vs Matt Morgan vs Jeff Hardy vs Kota Ibushi vs Doug Williams vs Rob Van Dam vs Sabu vs Amazing Red vs Matt Bentley vs Jesse Neal

Avatar du membre
IndyFan
R-Truth
Messages : 107
Enregistré le : 06 avr. 2010 17:00

Re: TNA Impact #3- Trios Main Event, Kliq-Danielson vs AMW-W

Message par IndyFan »

Toujours d'aussi bon show, c'est vraiment passionant, mais je n'ai pas trop compris si Danielson était heel ou face ... Ou alors il est tweener ? (d'ailleurs c'est ce qui semble se dégager de tes derniers shows, on a l'impression d'être a la ECW, tous tweener (ce n'est pas pour me déplaire ...)).

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #3- Trios Main Event, Kliq-Danielson vs AMW-W

Message par aqwasc »

Il y a forcément un petit côté qui se détache, mais on sent bien mes préférences pour la ECW ou la TNA 03-05, avec des lutteurs typés face ou heel (avec des nuances), mais un booking faisant comme si de rien n'était et me basant sur un public connaisseur, donnant l'avantage à ce qui est produit.

Si on devait quand même les catégoriser, dans le main event :
AJ : face
Daniels : face en train de virer heel
Danielson : tweener en train de virer heel
Joe : tweener
Wolfe : heel
Raven : heel

La montée de certains dans le main event ont fait donc basculer vers le côté heel, même si l'ensemble reste proche du tweener.
Il faut donc s'attendre à quelqu'un et/ou quelque chose pour contre-balancer.


Sinon, aussi ce qui approche de la ECW (ou des débuts de la TNA), c'est que je fais comme si les shows hebdos étaient de mini-PPV, avec donc à chaque fois tout le roster ou presque de présent et chaque semaines de très gros matches, ce qui a joué pour faire monter mes ratings.

Et je profite de ce dernier commentaire sur les ratings, pour rappeler qu'après Final Resolution, je présenterais un grand bilan de l'année "catchesque" aux USA dans le jeu.

Avatar du membre
IndyFan
R-Truth
Messages : 107
Enregistré le : 06 avr. 2010 17:00

Re: TNA Impact #3- Trios Main Event, Kliq-Danielson vs AMW-W

Message par IndyFan »

Je voyait Raven plus comme un face qui as le défaut de penser qu'a sa geule (tweener quoi ...).

Sinon c'est vrai que maintenant que tu le dit, a part AJ, il n'y a plus de véritable face dans le main-event ( et même le match de championnat de Tag Team est composé de deux équipes heels !). Je suis impatient de découvrir comment tu va faire pour réequilibrer la balance (et surtout avec qui !).

J'attend aussi avec impatience le bilan, qui as intêret pour toi a être vraiment complet ! :twisted:

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #3- Trios Main Event, Kliq-Danielson vs AMW-W

Message par aqwasc »

Il sera vraiment complet ce bilan.

Pour Raven, certes il reste assez clean à côté du "chaos" général, mais il ne faut pas mettre de côté tout son côté manipulateur et son talent dans les mind games.

Après, le voir en retrait dans des moments de violence amène juste des nuances de gris en apparance, comme pour les autres, mais l'esprit de Raven reste un des plus noirs de l'histoire du catch.

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #4- Tag Team "Increibles" et un revenant à la

Message par aqwasc »

Image

Austin, Styles et Tenay présentent le show du jour avec principalement des affrontements entre participants au Feast or Fired, dont Samoa Joe contre Raven, un match présenté comme "relevos increibles" avec Desmond Wolfe et Bryan Danielson coéquipiers contre la Kliq.
En main event, le champion du mondeChristopher Daniels dans un non-title match contre un adversaire inconnu, mais présenté comme "revenant" à la TNA.

Premier à apparaitre, AJ Styles. Il dit qu'étant donné la situation particulière avec Christopher Daniels du fait de leur passé commun, et après avoir défait Samoa Joe la semaine dernière, il pense être le meilleur challenger potentiel au titre pour après Final Resolution.
Bryan Danielson arrive alors et dit qu'il ne verrait aucun problème à voir s'affronter Daniels et Styles à Impact en janvier, ou même à Genesis, mais demande à Styles d'être lucide, car Daniels ne sera plus champion du monde ce week end.
Il dit également qu'il n'aurait pas de problème à le défaire pour le titre, ni Samoa Joe qui s'annonce depuis des semaines, ni n'importe qui d'autre.
Desmond Wolfe arrive alors et dit à Danielson de ne pas être trop confiant, car il n'est pas à l'abri d'une défaite, ou au moins d'une non-victoire comme il était le cas à Turning Point.
Christopher Daniels arrive à son tour et demande à tous ses challengers de revenir à la raison. Il annonce sa victoire ce dimanche au PPV, peu importe que le tombé soit sur Danielson ou Wolfe.
Ensuite, il rappelle le Feast or Fired et dit que pour ses 12 participants, cela sera l'unique chance d'avoir un title shot.
Il dit même que la semaine prochaine à Impact, il fera un open challenge pour la défense de son titre mondial, ouvert à tous les lutteurs sauf Wolfe, Danielson et les 12 du Feast or Fired.
La musique de Joe se met à retentir et il arrive à toute vitesse, mais pas pour parler, directement pour attaquer dans le tas, s'en suit une nouvelle longue bagarre, calmée difficilement par la sécurité et les officiels.

Image
Après une pause, enchainement immédiat avec ce match demandé par Lethal et accordé par Heyman.
Les anciens partenaires se connaissent forcément bien et donnent de bonnes choses, bien que le public ne réagit que peu.
La victoire revient à Austin Creed, mais en s'aidant des cordes pour faire levier.

Après le match, Creed prend un micro.
Il dit avoir voulu éviter ce match pour tirer un trait sur passé comme dit la semaine dernière, mais également pour éviter de ridiculiser un peu plus Jay Lethal.
Il dit qu'entre sa parodie de Randy Savage et une telle défaite ce soir, il lui fait même un peu pitié.

Amazing Red et Matt Bentley sont ensuite avec JB pour leur match face à Matt Morgan et Jeff Hardy.
Ils disent que ce match sera une bonne préparation pour le Feast or Fired, même s'ils auraient préféré combattre pour le titre par équipes des Bucks et donner tous les titres de la X-Division aux X-Originals.
Ils disent qu'ils vont complètement être ensemble pour le Feast or Fired et que peu importe quel title shot sera obtenu, il sera utilisé de manière profitable pour le groupe.

Image
Très bon match avec un public mieux réactif.
Mais après 5 minutes d'affrontement, Samoa Joe revient et attaque les 4 participants de ce match.
Les officiels viennent le calmer et empêcher que tout dégénère, mais c'en est trop tard pour ce match, déclaré comme un no-contest.

En backstage avec JB, Jesse Neal nous apprend qu'il est le dernier participant du Feast or Fired.
Avec lui, Kota Ibushi annonce qu'il ambitionne le titre de la X-Division pour ce Feast or Fired.
AJ Styles arrive avec un temps de retard et dit qu'il ne laissera pas Samoa Joe venir dans un match.

Image
Malgré des l'absence de réflexes collectifs, le rendu entre les cordes et excellent.
Samoa Joe intervient à nouveau, mais AJ Styles quitte le match pour l'empêcher d'intervenir.
Alors que les 2 se battent à l'extérieur, son équipe en infériorité ressort tout de même gagnante grâce à un Golden Star Press de Kota Ibushi sur Rob Van Dam.

Joe arrive ensuite sur le ring et demande un micro.
Il annonce ne le prendre que pour un instant. Il dit que ce qu'on subit quelques lutteurs plus tôt n'est rien, qu'à présent c'est au tour de Raven et à Genesis, à celui de Bryan Danielson pour le titre de champion du monde.

Image
Un match excellent entre les deux qui ambitionnent de retrouver un titre mondial l'an prochain.
Raven résiste bien, mais doit s'incliner dans la dernière minute avant la limite de temps en subissant un Coquina Clutch.
Joe ne célèbre que très peu et repart vite sous les chants "Joe's Gonna Kill You".

AMW, les challengers au titre mondial par équipes, sont avec JB, avant leur match contre les Hooligans, challengers à celui de la X-Division.
Ils disent respecter les Hooligans, mais considèrent ce match comme un simple entrainement et une répétition avant de battre la Kliq ce dimanche pour redevenir champions ensemble, presque 5 ans après.
Ils addressent également un message aux Bucks en leur disant qu'ils sont prêts à les battre à nouveau.

Image
Excellent tag team match, avec un déroulement clean sauf pour des prises portées ensembles.
Le tombé est tardif, quasiement après les 10 minutes du match et survient après un Catatonic sur Paul London, donnant l victoire à AMW.

Passage en backstage où on voit Matt Bentley et Amazing Red remis de leur match et de l'attaque de Joe 3 quarts d'heure auparavant, alors que Kazarian et Chris Sabin se préparent.
Ils discutent du Feast or Fired et des Six Sides of Steel pour Final Resolution, mais restent bien unis dans leurs propos avec pour objectif principal de maintenir le titre de la X-Division dans le groupe.

Image
Excellente prestation à nouveau entre les futurs adversaires pour les titres de la X-Division, Global et US.
Malgré une entente quasi nulle, Colon, Shelley, Homicide et Haas arrivent à tenir ensemble.
Kaz, Sabin, Truth et Volador prennent de plus en plus l'ascendant dans le final, mais pas suffisament rapidement et le match s'achève après 10 minutes sur un match nul.
La sécurité arrive aussitôt pour s'interposer avant que cela dégénère entre les deux quatuors et au sein d'eux.

En backstage, Young, Roode et Storm se plaignent du traitement d'Heyman.
Avoir été disqualifiés du tournoi qui leur aurait donné l'or, puis banni du PPV ce dimanche est pour eux juste un moyen d'empêcher une autre nation de montrer sa supériorité sur les lutteurs Américains.
Ils reconnaissent avoir perdu cette bataille, mais annoncent qu'Heyman finira par être dépassé par les évènement, puis disent que les Américains ne gagneront pas.

Image
Encore un excellent match.
Après un More Bang for Your Buck sur Robert Roode, les champions X-Division Tag Team s'imposent.

Ils prennent ensuite les micros et disent que le Team Canada était une bonne équipe, mais reste un morceau du passé de la TNA, alors que les Bucks en sont le présent et l'avenir.
Ils disent ensuite apprécier la considération d'Harris et Storm, mais qu'un simple match ne suffira pas, même s'ils comprennent les rétissancent à AMW de mettre le titre en jeu face à eux.
La musique de la Kliq retentit, HBK et Nash entrent micros en main.
Ils disent en avoir assez des Bucks et de leur égo surdimmensionné pour leur âge, après comme simple fait d'arme une victoire contre eux dans un match sans enjeu.
Les Bucks répondent en évoquant leur titre de 2 ans à la PWG et le fait d'être les seuls double champions de la X-Division, ainsi que le plus long.
Micheals et Nash les coupent aussitôt et disent que 3 titres mineurs ne sont rien, et que chacun ont remportés plus de titre de World Heavyweight Champion.
Alors que le ton continue de monté, la sécurité se présente et s'interpose avant que les 2 équipes n'en viennent aux mains.
La Kliq se calme le plus rapidement et ironise sur le fait que leurs deux adversaires immédiat se battaient violamment encore au début du show.

Image
Malgré leurs griefs, Wolfe et Danielson arrivent plus ou moins à coexister.
Le public est plus réactif que jamais dans la soirée pour ce match.
Après presque un quart d'heure, Bryan Danielson soumet Kevin Nash et fait remporter le match à son équipe.

Danielson et Wolfe ne célèbrent pas ensemble, mais restent face à face dans le ring.
Wolfe lui dit simplement que cette fois-ci, au PPV, il réussira à faire le tombé.
Danielson ne reste que très peu de temps seul sur le ring, Daniels surgissant du public et le frappant avec sa ceinture.
Il lui crie ensuite qu'elle est sienne et qu'elle le restera.
Puis il s'exprime au public en annonçant que son premier règne mondial, qui dure déjà depuis 3 mois ne s'arrêtera pas face à un lutteur invaincu qui s'amuse à lui volet sa ceinture, ni face à un opportuniste qui encaisserait un title shot, ni face à un adversaire inconnu comme dans quelques instants.
Il appelle ensuite son adversaire, quelqu'il soit à se présenter immédiatement pour leur match.
Se présente L.A. Park, anciennement La Parka, luchador passé par la WCW et plus rarement à la TNA, dont au tout premier PPV, Victory Road en 2004.

Image
Le match est inédit et la qualité excellente.
Après une douzaine de minutes d'un combat intense et engagé, quelqu'un surgit du public et attaque Daniels alors que L.A. Park déconcentrait l'arbitre.
L.A. Park en profite pour ensuite faire le tombé.

Cet inconnu revient ensuite pour célébrer la victoire sur le champion du monde et se révèle être un autre Mexicain passé par la TNA dans le passé, Mr. Aguila.
Alors qu'ils célèbrent ensemble, Daniels revient attaque les Mexicains, se joignent ensuite à la bataille Wolfe, Danielson, Joe et AJ qui sont revenus.
Le show se termine sur ce nouveau très gros débordement dans l'Impact Zone.






Carte de Final Resolution

World Heavyweight Championship / 3-Way Match
Christopher Daniels (c) vs Bryan Danielson vs Desmond Wolfe

World Tag Team Championship / Tag Team Match
Shawn Michaels & Kevin Nash (c) vs America's Most Wanted

X-Division Championship / Six Sides of Steel / Last Chance Match
Chris Sabin (c) vs Alex Shelley vs Kazarian vs Carlos Colon, Jr

X-Division Tag Team Championship / Match
The Young Bucks (c) vs The Hooligans

Global Championship / Single Match
Homicide (c) vs Volador, Jr

Championship / Single Match
Charlie Haas (c) vs Ron Killings

No-Disqualification Tag Team Match
Team 3D vs Abyss & Rhino

"Feast of Fired"
Samoa Joe vs AJ Styles vs Raven vs Rob Van Dam vs Doug Williams vs Jeff Hardy vs Matt Morgan vs Amazing Red vs Sabu vs Kota Ibushi vs Matt Bentley vs Jesse Neal

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Final Resolution

Message par aqwasc »

Image

Présentation du PPV pour les commentateurs avec au programme ce soir la défense des 6 titres de la TNA, et pour ouvrir la soirée, le Feast or Fired.

Image
Prestations diverses avec de moments moins réussis que d'autre, mais un public qui monte crescendo.
D'un chaos général où tous se battaient s'extirpe Doug Williams qui décroche une des malettes de manière opportuniste.
La situation se calme ensuite et un travail collectif avec Matt Bentley permet à Amazing Red d'en décrocher une autre.
La situation déborde à nouveau et Raven attire le plus de lutteurs à l'extérieur. Sabu en profite pour se saisir d'une autre malette.
Une fois la plupart éloignés du ring, Raven se fait plus discret et se cache dans la foule.
AJ retourne et décroche la dernière malette, mais Raven surgit du public et s'empare de la malette pour ressortir aussitôt.
Samoa Joe tente ensuite de venir l'attaquer et de lui prendre sa malette, mais les officiels et la sécurité se mettent tous sur lui pour le calmer.
AJ Styles en profite pour attaquer Raven, mais ce dernier ayant quitté le ring avec la malette, même s'il ne l'a pas décroché, est le possesseur de son contenu.

Jeremy Borash arrive ensuite pour procéder à l'ouverture des malettes.
L'ordre de dévoilement des contenus est décidé par tirage au sort.
Pour commencer, Amazing Red, accompagné de Matt Bentley et rejoint par Kazarian et Chris Sabin. Il obtient un title shot pour le titre de la X-Division.
Ensuite Raven, qui découvre un title shot pour le World Heavyweight Championship. Aussitôt AJ Styles revient pour l'attaquer, la sécurité s'interpose à nouveau.
Il ne reste plus que Doug Williams et Sabu. Un remporte un title shot au titre par équipes, l'autre est renvoyé. Et le gagnant est le Britannique. Après un retour pour presque un an, Sabu quitte à nouveau la TNA.

Une fois tous partis, le Team 3D se présente pour son match, mais ils prennent les micros.
Ils félicitent Rhino pour les avoir battu dans un Tables Match à Impact la semaine précédente et pour ses choix tactiques d'une qualité parfaite, interdisant l'apparition de Runt ce soir et récompensant Sabu en l'envoyant dans le Feast or Fired.
Cette phrase étant bien sûr ironique, ils en rient ensuite avant de mentionner que Sabu est définitivement parti et que plus personne n'est là pour sauver la mise de Rhino et Abyss et que ce soir, ils sont finis.

Image
Très bon match entre 4 protagonistes du styles.
Beaucoup d'objets sont utilisés, le match est violent et ils finissent en sang.
Le match se terminer avec un 3D sur Abyss à travers une table, donnant la victoire au Team 3D.
Après cela, Runt arrive et célèbre ce succès avec Ray et Devon.

La caméra montre ensuite le backstage avec B.E.T.
Ils discutent de leur échec dans le Feast or Fired, mais Killings remotive Hardy et Morgan en disant qu'il apportera dans quelques instants le premier titre au trio.
Morgan et Hardy demandent ensuite s'il faut qu'ils viennent en ringside pour le match, mais Killings dit que ce n'est pas la peine, car Haas ne causera pas les mêmes problèmes qu'avait fait Anderson.

Image
Excellente prestation entre les deux hommes qui réussissent bien ensemble.
Après un Corkscrew Scissors Kick, Killings fait le tombé et devient le nouveau champion US.
Hardy et Morgan arrivent aussitôt pour célébrer ce titre.

Homicide passe rapidement au micro de JB et se ravit des défaites de Charlie Haas et de Carlos Colon Jr, espérant ne plus avoir à faire équipe avec eux à l'avenir.
Lorsque JB lui demande comme il voit la défense de son titre contre Volador, Homicide ne répond pas et part aussitôt.

Image
Un autre excellent match, avec une nouvelle fois une bonne réussite entre les adversaires.
Un Gringo Killa suivi d'un tombé en s'aidant des cordes permettent à Homicide de conserver son titre Global.

On passe ensuite sur Raven, seul avec sa malette en backstage.
Il évoque Samoa Joe et AJ Styles en disant avoir réussi à faire passer leur haine mutuelle au-dessus de ce qu'ils pensaient des 10 autres participants au Feast or Fired, du Feast or Fired même et du titre de champion du monde.
Il dit qu'avec ce title shot, il aura l'occasion de devenur champion à tout moment, que cela soit en pleine célébration pour un nouveau champion, après de difficiles moments à Lockdown ou dans le King of the Mountain, voire même dès ce soir.
Il dit être plus que jamais sur la route pour accomplir sa destinée et qu'en plus de cela, il a gagné la liberté pour choisir l'exact instant où il n'aura plus à patienter.
Quote the Raven, never more.

On enchaine avec les Hooligans avec JB avant leur match.
Ils disent être fiers d'avoir remporter le tournoi leur donnant ce title shot pour le titre de la X-Division et vouloir en profiter pour faire taire les Bucks.
Ils reconnaissent leur talent, mais disent qu'ils sont comme tous les membres du roster ou du public et en ont assez de les entendre se plaindre depuis des mois, sans raison.
Ils disent que dès ce soir, les Bucks en auront une.

Image
Encore un excellent match, bien que moins intense, mais un peu plus long, dépassant la douzaine de minutes.
Après tout ce temps, la victoire revient aux Bucks, qui conservent leur titre.

Pas de célébartion immédiate, aussitôt les ceintures en main après la cloche sonnée, ils frappent London et Kendrick avec.
Ils disent ensuite que ce sont les Hooligans qui ont une raison de se plaindre.
Ils disent également qu'eux n'en auront plus dans quelques semaines, lorsqu'ils seront devenus champions du monde par équipes, en plus de l'être de la X-Division.

Une vidéo rappelle toute l'histoire depuis Destination X entre Carlos Colon Jr, Kazarian, Alex Shelley et Chris Sabin autour du titre de la X-Division.
Tous les X-Originals sont ensuite au micro de JB. Ils annoncent que le titre de la X-Division restera en leur possession.
L'alliance de Sabin et Kaz dans le match les conduira au succès, et si par miracle Shelley ou Colon arrive à la victoire, ils seront trop éprouvés pour résister à un autre match immédiat avec encaissement de la malette.
Ils disent également utiliser la malette selon la "Freebirds Rule", et que donc n'importe lequel des 4 l'utilisera dans la prochaine année.

Image
Nouveau match excellent
Etant donné la concentration des lutteurs dans les 6 Sides of Steel, combiné au fait qu'un seul tombé sur n'importe qui clôt le match et que peu importe le vainqueur, les 3 perdants n'auront plus de title shot, toutes les tentatives de tombés sont aussitôt contrées.
Après plus de 20 minutes d'affrontement violent et difficile, Chris Sabin arrive à placer un Cradle Shock sur Carlos Colon Jr, alors que Kazarian arrive à retenir Shelley épuisé dans un des coins.
Chris Sabin reste champion de la X-Division. Kazarian n'aura plus de title shot tant que Sabin sera champion, mais cela ne semble pas le gêner, ce qui n'est pas le cas pour Colon et Shelley.

Après une vidéo rappelant l'encaissement de la malette du Feast or Fired de l'an dernier par Nash pour devenir champion par équipes avec HBK et la victoire d'AMW dans le tournoi à Turning Point pour obtenir un title shot, la Kliq se présente vers le ring.
Ils annoncent simplement que ce soir, la différence sera vue entre être une légende du catch ou juste une légende de la TNA.

Image
Encore un match excellent, mais le public réagit plus du fait de son attachement aux 2 équipes.
Après plus d'un quart d'heure, Chris Harris menotte Kevin Nash dans un des turnbuckles et s'en suit un Death Sentence sur HBK, puis un Last Call Superkick de James Storm, suivi par le tombé.

5 ans après, et pour la 7ème fois de leur histoire, James Storm et Chris Harris sont ensemble champions du monde par équipes.
Retentit ensuite le thème de "Los Perros del Mal" pour la première fois à la TNA, et apparaissent ensemble L.A. Park et Mr. Aguila. Ils se dirigent vers le ring et attaquent les champions par équipes.
La Kliq revient et les Bucks arrivent à leur tour et la situation dégénère complètement, mais cette fois-ci uniquement entre équipes.
Après quelques minutes, les officiels et la sécurité ramènent le calme.

Pendant que tous sont raccompagnés en backstage, on passe une vidéo rappelant la conquête de son premier titre mondial par Christopher Daniels, puis sa première défense dans un 3-Way mythique contre AJ Styles et Samoa Joe.
Ensuite, le tournoi terminé à Turning Point entre Bryan Danielson et Desmond Wolfe par un match nul sur limite de temps après une heure, donnant un title shot aux deux, mais aussi étant le premier match que Bryan Danielson ne remportait pas (même s'il reste invaincu).

Bryan Danielson est ensuite avec JB. Il annonce avec certitude qu'il restera invaincu ce soir.
Il rappelle ce qu'il avait dit ces dernières semaines et qu'il est prêt à tous les challenges pour montrer sa supériorité sur le reste du roster en restant invaincu.
Ainsi, si Samoa Joe réclame un title shot, il l'aura, si AJ Styles en réclame un, il l'aura. Et si Daniels veut un re-match, il l'aura.

Image
De cette très grande soirée ressort ce match exceptionnel.
Parfait techniquement, affrontement à 2 et à 3, des prises portées ensemble ou sur ses deux adversaires, tout y était.
Après légèrement moins de 24 minutes, Desmond Wolfe subit les Angel's Wings. Danielson revient, mais était trop loin et ne peut contrer le tombé sur Wolfe.
Christopher Daniels reste champion et le show se termine sur sa célébration.

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Final Resolution

Message par aqwasc »

Bilan de l'année 2010

Ratings

Image

Montée progressive pour Impact jusqu'à la fin d'année où c'est devenu stable au dessus de 3.0.
Dans le même temps baisse de la WWE, qui a connu un mieux en juin avec la fin de la brand extension.
La stabilité de représente pour les show mineurs, mais pas pour Raw qui oscille en 1.5 et 1.7 en moyenne.
La ROH monte petit à petit et a dépassé ECW et Superstars.
Le score d'Impact est équivalent à la somme des 4 shows WWE.
Les autres shows sont trop mineurs et certains n'ont pas eu lieu pendant toute l'année.
Le show le pluc proche est celui de la WWC, mais qui reste à un inférieur à 0.02.
La ROH n'est diffusé qu'aux USA et au Canada. La WWE également au Royaume-Uni. SmackDown au Japon et Raw en Europe Continentale.
Impact est diffusé partout, USA, Canada, Japon, Mexique, UK et Europe.

Niveau popularité générale, je suis passé au-dessus aux USA, au Canada et en Grande-Bretagne. Dans la région de New York, la ROH est même passée devant la WWE, mais reste en-dessous partout ailleurs
Au Mexique et au Japon, c'est équivalent. En Europe continentale, la WWE est au-dessus.
Elle garde ce niveau malgré une plus faible diffusion TV grâce à des shows partout dans le monde, alors que la TNA reste en Floride.

Pour les PPV, la WWE tourne en moyenne pour l'année à 620 000 achats et a pour score le plus bas Night of Champions, en juillet avec 544 000, ensuite TLC en décembre à 564 000.
La TNA a eu une moyenne de 360 000, au mieux Bound for Glory à 511 000, puis ensuite Final Resolution à 498 000 et Turning Point à 485 000 (mais au pire Sacrifice avec 242 000).

WWE

L'équipe créative est composée de la famille McMahon, Ric Flair et Eric Bischoff qui en est à la tête.
Vince McMahon commente en compagnie de Bischoff et Ted DiBiase Sr.
Linda McMahon est la figure d'autorité à l'écran.
Il y a aussi entre autres Terry Funk et Bret Hart qui travaillent en tant qu'agents.
Ric Flair, Bob Armstrong et Paul Orndorff travaillent en tant que manager.

Le roster féminin ne compte que Michelle McCool, Eve Torres, Daffney et Shantelle Taylor (aka. Taylor Wilde)

Tag Team Division :
John Morrison & Goldust
CM Punk & Luke Gallows
Cody Rhodes & Ted DiBiase
Christian & Chris Jericho
MVP & Batista

Bas du Midcard :
Mike Knox
Sean Waltman
Shannon Moore
Chris Masters
D-Lo Brown
Teddy Hart
Elijah Burke
William Regal
Stevie Richards
Shelton Benjamin
JTG
Hernandez

Haut du Midcard :
Scott Steiner
Booker T
John Morrison
Kane
Matt Hardy
Sheamus
The Miz

Main Event :
Edge
John Cena
Kofi Kingston
Randy Orton
Rey Mysterio
Undertaker
Triple H

Cas spécial pour Santino Marella et Michael Cole, envoyés à la FCW.

Malgré l'unification des brands, toujours les doubles titres (le jeu ne gérant pas un tel cas de figure).
Et on peut considérer que la WWE est devenue la "poubelle" de la TNA.

Sheamus n'a perdu le titre WWE qu'à Night of Champions, puis Batista sacré à Raw à mi-septembre et Edge aux Survivor Series.
Undertaker a perdu la Big Gold Belt dès Elimination Chamber pour Edge, qui l'a perdu à Judgment Day pour Triple H.
Drew McIntyre a gardé le titre InterContinental jusqu'à SummerSlam pour Sheamus, qui l'a perdu à Raw début décembre pour Scott Steiner.
The Miz a perdu le titre US à Raw en avril pour Luke Gallows qui l'a perdu à son tour à Night of Champions pour Cody Rhodes.
DX a perdu le titre par équipes à WrestleMania contre Punk & Gallows, puis Morrison & Goldust à Night of Champions, Christian & Jericho à SummerSlam, Morrison & Goldust à nouveau à SmackDown fin septembre, puis MVP et Batista au Raw suivant les Survivor Series.
Le titre Divas est passé de Melina à Brie Bella à Elimination Chamber, à Maria au SmackDown suivant, à Shantelle Taylor à SummerSlam, Daffney au premier Raw de décembre, puis à nouveau Shantelle Taylor au Raw suivant TLC.
Le titre féminin est toujours pour Michelle McCool, mais elle ne l'a défendu que fois dans toute l'année et la dernière à SummerSlam.
Le titre ECW maintenant, qui a beaucoup bougé. Christian a été succédé par Kozlov au Royal Rumble, puis Jamie Noble à Elimination Chamber, JTG à ECW 9 jours plus tard, William Regal à The Bash, John Morrison à Superstars mi-août, Randy Orton à ECW fin septembre, Luke Gallows à ECW la semaine précédent Bragging Rights, Rey Mysterio à ce PPV, The Miz à SmackDown début novembre et finalement Matt Hardy à TLC.
Le titre de la FCW a été pour Justin Angle jusque juin lorsqu'il l'a perdu contre Lance Cade. Titre vacant à son renvoi fin août, il a ensuite été récupéré par Gabriel.

ROH

Pas de changement dans la direction.
Le roster bouge beaucoup avec les indys.
Donc beaucoup luttent également ailleurs, et j'ai limité ceux qu'il y a pour ne mettre que les principaux :

Tag Team Division :
Claudio Castagnoli & Jimmy Rave
Davey Richards & Eddie Edwards (American Wolves)
Jay & Mark (Briscoes Brothers)
Jon Davis & Kory Chavis (Dark City Fight Club)
Chris Hero & El Generico

Midcard :
Tyler Black
Kenny Omega
Necro Butcher
Adam Pearce
Delirious
KENTA
Kevin Steen
Austin Aries
Colt Cabana
Roderick Strong
Steve Corino

Main Event :
Jerry Lynn
Petey Williams
Sonjay Dutt
Joey Ryan
Matt Jackson

Pour les titres :
Les Briscoes ont perdu le Tag Team en mai au profit de Chris Hero & El Generico.
Austin Aries a perdu le mondial début avril pour Jerry Lynn, qui l'a laissé mi-décembre à Saonjay Dutt.

Indy

Jim Cornette et Eric Bischoff font partie de l'équipe créative et sont les commentateurs de la WWC !
La Shimmer a récupéré plusieurs Knock-Out lorsque je me suis séparé de la division, mais aucune Diva licencié (pas même les toutes meilleures).
Nick Jackson a quitté la PWG et les autres indys pour se consacré à fond à la TNA.
En septembre, les Bucks ont perdus le titre Tag Team de la PWG, ils luttaient également à la ROH et à la DGUSA.
Depuis, Matt Jackson est toujours dans ces 3 fédérations et possède le titre mondial individuel de la PWG.
Paul London & Brian Kendrick luttaient à la PWG, mais n'y sont plus. Brian Kendrick est également passé par la DGUSA.
A la DGUSA, Brian Kendrick a été le champion de février à juillet, puis cela a été Nick Jackson qui l'a perdu lorsqu'il a pris son contrat exclusif à la TNA.
Alex Shelley lutte également à la F1RST dont il a été le champion de janvier à novembre.
Homicide luttait encore à la JAPW avant de prendre un contrat exclusif, Jay Lethal y lutte encore occasionnellement

Awards

Décernés par le jeu.
Attention, résultats parfois surprenant.
Il y avait aussi un Top 100, mais il ne ressemblait trop à rien.

Lutteur de l'année : Desmond Wolfe (TNA)
Espoir de l'année : Nick Jackson (TNA, PWG, ROH, DGUSA)
Vétéran de l'année : Kevin Nash (TNA)
Féminine de l'année : MsChif (SHIMMER)
Promotion de l'année : World Wrestling Entertainment
Progression de l'année : Total Nonstop Action Wrestling
Match de l'année : Homicide def. Hernandez (TNA Impact, Janvier #3)
PPV de l'année : Final Resolution (TNA)


Par rapport à ce que j'ai vu du jeu, j'ai décidé de décerner également "mes" awards, catégories reprises du Wrestling Observer Newsletter.
Le tout fait avec le plus d'objectivité possible.

Wrestler of the Year : AJ Styles
Systématiquement au sommet, débutant champion du monde, gagnant le titre ensuite à 2 reprises, plus le titre Tag Team, meneur du nTo dans la guerre des clans, il a été un deceux qui a fait grimper les ratings de la TNA, participant au main event de 8 des 12 PPV et de 30 des 48 Impact.
Classé de peu devant Edge, faisant moins réagir la foule, mais très souvent aussi dans le main event et double champion du monde à la WWE.

Most Outstanding of the Year : Desmond Wolfe
Passée de la rivalité entre anciens et nouveaux à la TNA, à une rivalité pour le titre Global qui a possédé 5 mois à finalement le match contre Danielson et l'approche du titre mondial, tout en étant bien en équipe avec Mr. Anderson et Doug Williams. Matchs notés de B à A*, avec une moyenne de A, tout en ayant un ratio de victoires de plus de 1.6, celui-ci lui irait mieux.

Best Box Office Draw : Shawn Michaels
Réactions toujours très forte, son arrivée a fait arriver et péréniser Impact dans un rating au dessus de 3.0.

Feud of the Year : Undertaker vs Edge
La dernière chose faisant tenir la WWE au sommet, et faisant le main event d'un PPV et de nombreux shows weekly en début d'année.

Tag Team of the Year : The Young Bucks
Excellents matches à la TNA, ROH, PWG et DGUSA avant que Nick Jackson ne veuille un contrat exclusif. Cette année s'est achevé un règne de 2 ans à la PWG et ont débuts 7 mois de règne dans la X-Division, sur les 11 d'existance du titre.

Most Improved : Joey Ryan
Il a su redevenir champion de la PWG et le rester 6 mois, il est également devenu un des lutteurs les plus importants de la ROH.

Most Charismatic : John Cena
Toujours parfait dans ses capacités aux micros et faisant automatiquement réagir le public de la WWE.

Best Technical Wrestler : Bryan Danielson
Malgré une exposition faible à la FCW et sa courte apparition à la WWE, ses performances sont restées d'un très haut niveau, et encore un peu plus depuis qu'il a signé à la TNA.

Best Brawler : Samoa Joe
Il a fait parler son physique dans ses matches et a toujours ou presque été présent dans les conflits majeurs, le tout en redevenant dans le style de "Joe's gonna kill you".

Best Flying Wrestler : Kota Ibushi
Débuts discrets à la TNA en début d'année avant d'exploser littéralement devenant un des tous favoris de la foule.

Most Overrated : Triple H
Ses aptitudes in-ring continuent de descendre, mais il est encore champion du monde.

Most Underrated : CM Punk
Booké dans le bas de la carte des shows, même s'il apparait régulièrement, alors qu'il reste un des meilleurs du monde in-ring.

Promotion of the Year : Total Nonstop Action Wrestling
Avec la remontée en popularité et avoir réussi à passer devant la WWE aux USA, je pense avoir réussi la meilleure année possible.

Best Weekly Television Show : TNA Impact!
Comme la WWE, des matches présentés comme ils pourraient l'être en PPV, mais une remontée et une telle domination dans les ratings.

Match of the Year : ???
Impossible à prédire étant donné que je ne sais pas ce que donne les autres hormis la note.
Pour une note plus élevée alors que la popularité était plus basse, je donnerais pour la ROH le match où Jerry Lynn bat Austin Aries pour redevenir champion.
Pour la WWE, je mettrais Rey qui bat Cena pour conserver son titre dans un Raw de décembre, un des rares notés A* à la WWE et dans un show ayant moins de matches que les autres (on peut le supposer plus long).
Pour moi, il y en aurait plusieurs qui ressortent, mais en terme d'ambiance, d'intensité, de réussite entre les 2 lutteurs et d'enjeu, je donnerais le Angle vs AJ à Lockdown, terminant la rivalité de 4 mois entre les deux.

Rookie of the Year : Jeremy Hall
Fourni par le jeu, ancien haltérophile ajouté au jeu en juin, passé par la WWE dès juillet, dont des title shots aux titres US et Tag Team dans une équipe avec Zack Ryder.
Il est licencié après avoir été contrôle positif à des substances illicites courant novembre et n'a pour le moment pas été ré-engagé.

Best Non-Wrestler : Paul Heyman
Il a réussi à susciter autant de réaction qu'Hulk Hogan durant la rivalité entre les clans !

Best Television Announcer : ???
Impossible à mettre, pour la WWE, Vince McMahon semble plaire.
Pour la TNA, du fait de ses réactions, Joey Styles l'aurait.

Worst Television Announcer : ???
Idem, mais j'aurais tendance à dire Michael Cole, envoyé à la FCW.

Best Major Show : TNA Final Resolution
Un des 3 seuls toutes fédérations confondus à être noté A*, avec No Surrender et Bound for Glory.
Moins de matches A*, mais avec un B+ et tout le reste en A.

Worst Major Show : WWE WrestleMania
Déroulé à Porto Rico, certains matches pourraient avoir mieux comme note, mais devaient être trop courts. La carte parle mieux :
Miz bat Kozlov (conserve titre US)
Brothers of Destruction battent Henry & MVP
Punk & Gallows battent DX (gagnent titre Tag Team)
Maryse bat Mickie James
Melina bat Kelly Kelly
Big Show bat Regal
Masters bat Burchill
Jericho bat McIntyre
Christian bat R-Truth
JTG bat Santino (conserve titre ECW)
Edge bat Cena (conserve titre World Heavyweight)
Sheamus & Orton battent The Legacy

Worst Television Show : WWE Raw
Ratings en chute libre et capable du meilleur comme du pire d'une semaine à l'autre avec une courbe des ratings en dent de scie.

Worst Worked Match of the Year : ???
Je mettrais Edge vs Christian dans un SmackDown en Angleterre, pour n'avoir reçu qu'une note de C.

Best Gimmick : Young Bucks, Underrated
Depuis qu'ils sont passés heels et qu'ils se sont lancés dans une bataille avec la direction et les autres tag teams pour prouver leur "grandeur", le public n'a pas cessé de réagir de plus en plus, et ils ont bien progressé au micro.

Accomplissements

Je n'évoque ici que la TNA.
Triple Crown = World Heavy. + World Tag Team + X-Division
Grand Slam = Triple Crown + n'importe lequel des autres, considérés tous comme de la 3e catégorie

La liste ci-dessous ne prend pas en compte uniquement les lutteurs sous contrat actuel à la TNA.

AJ Styles est le seul Grand Slam Champion.
Il l'est une fois et un titre mineur lui ferait l'être une seconde fois.
Pour le devenir, il manque :
-un titre mineur à Christopher Daniels, Samoa Joe et Kurt Angle
-le titre X-Division à Ron Killings
-le titre World Heavy. à Homicide et Eric Young

AJ Styles est 6 fois Triple Crown Champion (6 titres de chaque)
Kurt Angle (3 Heavy, 1 Tag, 1 X-Div), Samoa Joe (2,1,4) et Christopher Daniels (1,7,3) le sont 1 fois.
Pour le devenir, il manque :
-un titre X-Division à Sting, Ron Killings, Abyss
-un titre World Heavy. à Low Ki, Homicide, Jerry Lynn, Eric Young, Kid Kash, Jay Lethal et Amazing Red

Le plus de titres (total) :
19 : AJ Styles
12 : James Storm
11 : Christopher Daniels
7 : Samoa Joe
6 : Jeff Jarrett
6 : Ron Killings
6 : Robert Roode
6 : Chris Sabin
5 : Kurt Angle
5 : Low Ki
5 : Homicide

Le plus de titres individuels :
13 : AJ Styles
6 : Samoa Joe
6 : Jeff Jarrett
5 : Chris Sabin
4 : Kurt Angle
4 : Christopher Daniels
4 : Kazarian

Le plus de titres World Heavyweight :
6 : AJ Styles
6 : Jeff Jarrett
3 : Kurt Angle
3 : Sting
2 : Samoa Joe
2 : Ron Killings
2 : Christian Cage

Le plus de titres World Tag Team :
12 : James Storm
8 : Chris Harris
7 : Christopher Daniels
6 : AJ Styles
6 : Robert Roode
4 : Elix Skipper

Le plus de titres X-Division :
6 : AJ Styles
5 : Chris Sabin
4 : Samoa Joe
4 : Kazarian
3 : Christopher Daniels
3 : Jay Lethal

Le plus d'Ultimate X :
12 : Chris Sabin
8 : Kazarian
8 : Christopher Daniels
6 : AJ Styles
5 : Alex Shelley
5 : Matt Bentley

Le plus de King of the Mountain :
4 : AJ Styles
3 : Samoa Joe
3 : Jeff Jarrett
3 : Christian Cage

Le plus de Lethal Lockdown :
4 : AJ Styles
4 : Scott Steiner
3 : Sting
3 : Rhino
3 : James Storm

Le plus de victoires en Ultimate X :
5 : Chris Sabin
5 : Christopher Daniels
2 : Kazarian
2 : AJ Styles
2 : Matt Bentley
2 : Petey Williams

Le plus de victoires en King of the Mountain :
2 : Samoa Joe
2 : Jeff Jarrett
2 : Kurt Angle
2 : Kazarian

Le plus de victoires en Lethal Lockdown :
3 : Sting
3 : Rhino
2 : AJ Styles
2 : Samoa Joe
2 : Jeff Jarrett

Avatar du membre
KOV
Kofi Kingston
Messages : 279
Enregistré le : 18 mars 2010 23:35

Re: TNA Final Resolution / Bilan de l'année

Message par KOV »

Eh bé, quelle différence entre le jeu et la réalité, car voir la WWE se viander à se point (la carte de Wrestlemania :clown: ), c'est impressionnant.

Sinon, quel seront tes plans pour cette année ? Le retour de quelques anciens de la nTo ? (même si tu en as profité pour en virer qulques-uns pour de vrai) De nouveaux types de tournoi ? La TNA ailleurs qu'en Floride ? Le retour des Knockouts ?
"- Et mon cul, c'est du poulet ?
- Ça dépend patron. Vous picorez du mais par le rectum ?"

Flander's Company

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Final Resolution / Bilan de l'année

Message par aqwasc »

Je ne vais pas briser le kayfabe et annoncer les prochaines rivalités, mais il y quand 3 choses à faire :

- Rajeunir le main event et les détenteurs de titres
- Internationaliser le show (pas dans le seul de la localisation où tout reste en Floride), mais une meilleure lisibilité avec plus de lutteurs Mexicains, Japonais, voire Européens, ainsi que des plus "gros" contrat TV (les seuls gros sont avec les US/Canada et UK)
- Rendre la X-Division encore plus dominante, pour arriver à une fédération quasiment 100 % X-Division

Avatar du membre
IndyFan
R-Truth
Messages : 107
Enregistré le : 06 avr. 2010 17:00

Re: TNA Final Resolution / Bilan de l'année

Message par IndyFan »

Les trophées attribués par le jeu sont vraiment bidon ...

Sinon l'interdiction de match pour le titre des 3 chalengeurs pour le titre X-division va permettre de faire revenir des grands champion (Joe, Styles, ...) en vue de la rendre importante, non ? :)

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Final Resolution / Bilan de l'année

Message par aqwasc »

C'était le plan au moment de Bound for Glory.
D'ailleurs, AJ devait initialement gagner la malette X-Div.
Mais finalement, j'ai eu d'autres plans pour le main event, dans les premiers mois de 2011 et amener le main event de Lockdown, le Lethal Lockdown, le King of the Mountain, ainsi qu'une "longue" et importante rivalité que j'ai prévu.
Ainsi que d'autres idées pour la X-Division qui vont se concrétiser, avec une annonce dans le prochain Impact (certains "indices" ont été laissés dans les derniers shows, comme je l'avais fait pour l'arrivée de L.A. Park).

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #1 - Premier Impact de l'Année

Message par aqwasc »

Image

Ouverture du premier show de 2011 avec les commentateurs qui rappellent ce qu'il s'est déroulé à Final Resolution.

Rapidement, Christopher Daniels, toujours champion du monde, se présente dans l'Impact Zone.
Il annonce qu'il fait ce qu'il avait prévu de faire après avoir défait Bryan Danielson et Desmond Wolfe, à savoir lancer un open challenge pour le titre de champion du monde.
Il se rapproche ensuite de la caméra et dit que si n'importe qui chez lui devant sa télévision veut un title shot, qu'il se dépêche de venir, car tous peuvent saisir leur chance.

Mais c'est Paul Heyman qui arrive. Il annonce vouloir ne plus laisser la situation déborder complètement comme les dernières semaines.
Pour cela, il veut éclaircir certaines choses et annoncer des matches. Il dit que l'adversaire de Christopher Daniels sera annoncé en fin de soirée, et que ce soir, le champion du monde affronte en 1 contre 1 dans un non-title match celui qu'il a fait tombé à Final Resolution, Desmond Wolfe.
Il dit ensuite que malgré les propos de Daniels, Danielson n'a pas subi de tombé ni de soumission et est donc toujours considéré comme invaincu. Il lui annonce un match pour ce soir contre celui qui a obtenu un title shot au titre mondial dans le Feast or Fired, Raven.

Il laisse ensuite Daniels repartir, pour faire une autre annonce sur les prochains mois, concernant la X-Division : le retour de la World X Cup !
Sous un plus grand format, s'affronteront en février et mars jusque Destination X les Team USA, Mexico, Japan et International.
Aussitôt, Eric Young se présente dans le haut de la rampe d'accès et crie au scandale. Après avoir été exclu d'un tournoi pour un title shot, banni en PPV et maintenant privé de World X Cup, il menace d'attaquer Heyman et la direction de la TNA en justice pour discrimination si Heyman ne met pas le Team Canada dans la compétition.
Heyman lui répond que les Canadiens ont une occasion de participer à cette World X Cup, ainsi que d'autres nationalités. Il offre même l'opportunité de prouver à Young ses talents en lui donnant un match pour déterminer le capitaine du Team International.
Il annonce que Young affrontera une des meilleures recrues de la TNA en 2010, qui a participé à d'excellents matches et à la plus longue rivalité de l'année, le Porto-Ricain Carlos Colon, Jr.
Et il dit que le match est immédiat !

Image
Annonce soudaine pour cet opener, mais pas pour autant moins bon.
Le match est même excellent, les deux se surpassant pour l'enjeu.
La victoire revient à Eric Young après un Death Valley Driver.

Après le match, Heyman revient et félicite Young d'être le capitaine du Team International.
Il en profite pour évoquer les autres équipes et dire que le Team USA sera composé des X-Originals et emmené par le X-Division Champion Chris Sabin, le Team Mexico emmené par L.A. Park, le Team Japan par Ultimo Dragon.
Il annonce également que concernant le Team International, Young s'alliera obligatoirement avec Colon, les deux les plus aptes selon lui à diriger l'équipe, ainsi qu'Homicide, en tant qu'actuel Global Champion.
Il dit ensuite laisser la 4e place libre au choix d'Eric Young, mais pas pour Robert Roode et Lance Storm qui défendront les couleurs Canadiennes dans la tag team division durant le tournoi.
Eric Young s'énervait au début, mais se calme progressivement, avant d'annoncer simplement qu'il remportera la World X Cup et que dans le même temps, Roode et Storm deviendront Tag Team Champions.

On enchaine en backstage avec Kota Ibushi, qui dit faire partie du Team Japan sous le capitanat d'Ultimo Dragon, ainsi que Kiyoshi et il présente le 4e homme de l'équipe, également son partenaire pour un tag team match immédiat, Nosawa.
Il dit vouloir profiter des quelques semaines restant jusqu'au début de la compétition le mois prochain pour prendre quelques réflexes ensembles, et que le match contre Evans et Sydal sera un très bon test.

Image
Assez bon match, mais quelques ratés et un public qui a eu du mal à prendre.
Nosawa donne la victoire aux Japonais après avoir réalisé son "Mi Amor de Mi Novia" sur Jack Evans.

Transition avec le backstage et "Black Machismo" Jay Lethal.
Il annonce qu'il a une revanche à prendre sur Austin Creed pour prendre un bon nouveau départ pour ne plus manquer la prochaine X Cup.

Image
Match plus moyen, mais bien plus court.
Alors que Creed se présentait de manière arrogante, Jay Lethal le surprend et arrive à lui placer sa Lethal Combination dès que Creed se retourne.
Le tombé est immédiat, Lethal célèbre ensuite son succès avec le public.

On bascule à nouveau en backstage avec le Team 3D qui célèbre son succès sur Abyss et Rhino, combiné au départ de Sabu pour avoir pris la mauvaise malette dans le Feast or Fired.
Avant leur match contre 3 membres du Team Mexico, ils reconnaissent les talents des trios Mexicains, mais annoncent que le trio dominant de la TNA est le Team 3D.

Image
Bon match qui réveille la foule, mais Abyss et Rhino interfèrent et s'en prennent à Devon et Ray à l'extérieur du ring.
Ce qui déconcentre Runt qui était l'homme légal, El Hijo de Rey Misterio en profite pour faire le tombé d'un roll-up.

Après le match, Abyss et Rhino prennent des micros et disent qu'ils ne sont pas fini et annoncent la semaine prochaine à Impact un match à handicap 2 contre 3 contre tout le Team 3D.

On bascule sur le backstage avec B.E.T. et Killings qui se prépare pour sa première défense du titre United States, face à Charlie Haas, qui a son rematch dès Impact cette semaine.

Image
Très bon match, même si moins bon qu'au PPV et plus court.
Cette fois encore, Killings en ressort vainqueur.

Mais aujourd'hui, Morgan et Hardy n'accourent pas pour célébrer.
Seuls dans le ring, Killings aide Haas à relever, ce dernier lui tend ensuite la main pour le féliciter, puis lève le bras de Killings en signe de succès.
Cette scène se clôt brutalement, lorsque Robert Roode et Lance Storm reviennent et attaquent Haas et Killings. Ils les éjectent ensuite rapidement du ring et annonce qu'un titre US n'a pas à être mis en avant, et que seuls devraient l'être des titres Canadiens ou Mondiaux.
Le thème d'AMW se met à résonner, et James Storm et Chris Harris se présentent. Ils reprennent les propos du Team Canada et disent qu'en tant que nouveaux champions du monde par équipes, ils ont la légitimité d'être mis en avant.
James Storm lance ensuite une pique directe à Robert Roode en lui disant qu'il a accompli quelque chose depuis la fin de Beer Money.
La situation monte rapidement et le Team Canada challenge AMW pour un match, ce qui est accepté tout aussi rapidement.

Image
Excellent match, les 4 réalisent de belles prestations et le public prend bien avec ces équipes.
Le match se termine après un Death Sentence sur Lance Storm.

Storm et Harris commencent à célébrer, mais les Bucks se présentent. Ils disent maintenant que leur titre atteindra les 6 mois à Genesis, et qu'aucune équipe n'a tenu un titre si longtemps à la TNA sur les 3 dernières années.
Ils disent ensuite qu'ils auraient du être dans le Team USA de la World X Cup, ainsi que déjà désignés comme challengers au titre d'AMW, pour devenir à la fois champions de la X-Division et champions du monde.
La Kliq se présente à son tour. Les anciens champions n'ont pas le temps de dire un mot qu'Harris et Storm leur disent qu'une nouvelle année est passée et que le temps où brillaient Nash et HBK s'éloigne de plus en plus et qu'il est temps de se retirer, même s'ils leurs accordent un re-match.
Heyman apparait alors que le titantron et annonce que la situation entre les équipes est complexe à gérer. Il dit ainsi que la Kliq aura droit prochainement à son rematch, mais que la date est indéterminée.
Il dit cependant qu'il leur a déjà prévu un match, tout comme pour les Bucks, les deux équipes s'affrontant la semaine prochaine, mais cela ne sera pas comme il y a un mois et demi, cette fois-ci un enjeu sera là, avec les titres possédés actuellement par les Bucks !

Les Bucks et la Kliq repartent ensuite séparément, puis alors qu'AMW s'apprête à en faire autant, L.A. Park, Mr. Aguila et El Hijo de Rey Misterio surgissent et s'en prennent aux champions. Brandissant ensuite les ceintures, avant de les remettre au sol.
L.A. Park prend ensuite un micro et dit que la première étape est la victoire du Team Mexico dans la World X Cup, la deuxième est le titre par équipes pour les Perros, la troisième sera la prise de pouvoir.

On enchaine avec JB et Bryan Danielson avant son match contre Raven.
Il dit que Daniels a su se montrer malin en faisant tomber le plus faible du 3-Way, mais que viendra un temps, il finira par lui lâcher le titre mondial.
Il considère ce match comme une préparation pour Raven, lorsqu'il aura encaissé le contrat pour devenir champion du monde, avant de le défendre contre quelqu'un qui sera toujours invaincu.
Il dit également de maniè-re sarcastique que Samoa Joe doit être déçu de ne pas avoir vu se concrétiser son plan pour obtenir un title shot dès Genesis.

Image
Match exceptionnel, bien que de durée assez courte (moyenne pour un weekly).
Le public est à fond dans ce match qui se termine par un Cattle Mutilation et l'abandon de Raven.

AJ Styles est ensuite avec JB, il évoque le 4-Way imminent contre les capitaines d'équipes de la World X Cup L.A. Park et Ultimo Dragon, ainsi que Samoa Joe.
Il dit vouloir le gagner pour remonter au plus possible et ainsi obtenir le plus rapidement possible un match contre Christopher Daniels pour lui reprendre un titre qu'il ne mérite plus.
Il quitte ensuite JB et part vers le ring, sans s'expliquer sur ces propos.

Image
Le match est excellent, chacun passe par aux autres.
Après presque un quart d'heure de match, un 450 Splash sur Samoa Joe donne la victoire à AJ Styles.

Les commentateurs se préparaient à annoncer l'enchainement immédiat avec le main event, mais Desmond Wolfe se présente micro en main.
Il dit que Daniels a sur le faire tombé parce qu'il y avait un autre élément qui perturbait le match, mais que le champion du monde n'a aucune chance seul.
Il dit aussi qu'après avoir fait soumettre Daniels, il sera aux premières loges pour répondre à son open challenge, pour ensuite lui prendre le titre à Genesis.

Image
Autre excellent match, de plus d'un quart d'heure cette fois-ci.
La victoire revient au champion du monde après les Angel's Wings.

Heyman apparait peu de temps après une nouvelle fois.
Il dit annoncer le début de la carte pour Genesis...
Pour mettre en preview de la World X Cup, Chris Sabin défendra son titre de la X-Division contre Kota Ibushi et Volador Jr dans un 3-Way.
Après tous ses accomplissements dans l'histoire de la TNA et son tombé ce soir sur Samoa Joe, il considère AJ Styles comme le plus apte à affronter Bryan Danielson pour faire tomber la série d'invincibilité dans un PPV.
Enfin, il laisse comme décidé le libre choix à Daniels pour son premier challenger de l'année.

La salle est ensuite plongée dans le noir, des lumières rouges et bleues s'allument.
Le thème d'Angle se met à retentir, et Angle se présente dans l'Impact Zone devant un public plus fou que jamais !
Alors que Daniels est surpris au milieu du ring, Angle s'approche, prend un micro et grimpe dans le ring à son tour.
Face à lui, il lui dit simplement "it's real, it's damn real".
Le show se termine sur cette image choc, du retour d'Angle grâce à cet open challenge, après avoir été renvoyé en perdant contre Joe après le démentellement du nTo.




Carte provisoire de Genesis :

World Heavyweight Championship : Christopher Daniels (c) vs Kurt Angle
X-Division Championship : Chris Sabin (c) vs Kota Ibushi vs Volador, Jr
Single Match : Bryan Danielson vs AJ Styles

Avatar du membre
IndyFan
R-Truth
Messages : 107
Enregistré le : 06 avr. 2010 17:00

Re: TNA Impact #1 - Premier Impact de l'Année

Message par IndyFan »

Toujours un bon booking, ou chaque match a son importance.

Et belle manière de faire revenir Kurt ! ;)

Sinon, un peu décu des participants du World X Cup, (surtout que tu voulais redonner ces lettres de noblesses a la X-Division) mais j'attend de voir comment tout ceci va s'organiser avant de juger.

Avatar du membre
aqwasc
Sheamus
Messages : 460
Enregistré le : 10 mars 2010 02:48

Re: TNA Impact #1 - Premier Impact de l'Année

Message par aqwasc »

Pour la World X Cup, j'ai eu des refus pour beaucoup de Japonais.
Pour les autres équipes, ça se fait (et se fera) par rapport aux storylines.

La World X Cup sera surtout mise en avant par un caractère bien plus important (ce que je peux me permettre grâce à un show weekly plus grand), ainsi, ça durera à tous les Impact en février et mars, plus aux PPV Against All Odds et un grand final à Destination X.



Pour Angle, le retour est court, mais je voulais miser sur le côté intense, mais les choses ne sont pas si simple, étant donné qu'il a été "renvoyé" début novembre, et donc au "chômage" sur les deux derniers mois.
Autrement dit, affaire à suivre.

Répondre