Cinéma

Musique, bouquins, ciné, il n'y a pas que le catch dans la vie.
Avatar du membre
Major Tom
Albert Londres
Messages : 7201
Enregistré le : 21 mars 2010 02:51

Re: Cinéma

Message par Major Tom »

C'est pas un peu tôt de dire ça alors que ses derniers films sont encore très bons ?

[ Posté d'un mobile ]

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

S'il cède à Disney et se voit faire une énième adaptation de Charlie et la chocolaterie, on pourra signifier que c'est la fin

[ Posté d'un mobile ]

Avatar du membre
Bourock
Randy Orton
Messages : 1837
Enregistré le : 24 mars 2010 22:22

Re: Cinéma

Message par Bourock »

Corwin a écrit :Plutôt l'option 2.

C'est drôle, intelligent, un peu triste mais sans se vautrer dans le pathos (pas du tout même). C'est surtout une forme burlesque pour aborder un fond sérieux et grave.

Le trio Waititi/Merchant/Rockwell est tellement fun, ils se sont visiblement éclatés entre potes, et ça se voit.

Y a aucune facilité, c'est fin et juste.

Bref, c'est de l'EXCELLENT cinéma.
Seifer, va le voir : on parle de blob dans le film (en VO, en tout cas).

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

vu hier soir, El Hoyo / La plateforme de Galder Gaztelu-Urrutia sur Netflix
Image

UN homme se reveille enfermé dans une prison d'un nouveau genre, il a un co-détenu et un immense trou au milieu de leur cellule. Chaque jour, une plateforme de nourriture descend. Ils sont au niveau 48 et n'ont que les restes d'en haut. Son co-détenu dit que le mois précédent, il était aux alentours du niveau 130.

Film au concept interessant, montrant grossièrement que le capitalisme est une belle merde. Il se perd vers la fin du film et c'est dommage. Par contre, la plupart des questions que tu te poses se résolvent par le scénario. Excepté celle te disant qui à pu construire ce truc vu la taille qu'il semble faire.
be funk be drunk

Avatar du membre
Marc Raquheel
Big Show
Messages : 342
Enregistré le : 28 mai 2013 12:30

Re: Cinéma

Message par Marc Raquheel »

À rapprocher de Cube? (aux niveau du concept hein, pas des thématiques)
Do a barrel roll!

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Marc Raquheel a écrit :À rapprocher de Cube? (aux niveau du concept hein, pas des thématiques)
oui, j'y ai pensé pour le côté fauché.
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

vu The invisible Man de Leigh Whannell
Image

Cecilia fuit son mari violent et se refuge chez un ami policier. Deux semaines plus tard, elle apprendra le suicide de son ex, mais elle continue a sentir sa présence.

Très efficace dans ses deux premiers tiers en appuyant assez fortement sur le trauma que peuvent vivre des femmes battues, le film se perd un peu dans sa résolution.
L'idée de passer par une combinaison sur laquelle semble travailler le mari violent depuis des années est plus ingenieux que le sérum injecté mais j'ai du mal avec ce semblant de force surhumaine.
Elizabeth Moss est sur le même registre que the handmaid Tale, donc c'est du pain béni pour elle.

Un bon divertissement, moins slasher que la version 2002 de Paul Verhoeven.
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Vu Vivarium de Lorcan Finnegan
Image

Tom et Gemma veulent acheter une maison. Après avoir rencontré un sacré agent immobilier, ils sont abandonnés dans une zone pavillonnaire immense.

Sacré ovni que ce machin ! Entre la critique des maisons phoenix et l'éducation forcée, un bon film de confinement.
Même si
Le destin de Tom est prévisible dès qu'il est obnubilé par son trou.
be funk be drunk

Avatar du membre
Marc Raquheel
Big Show
Messages : 342
Enregistré le : 28 mai 2013 12:30

Re: Cinéma

Message par Marc Raquheel »

Vu au festival du film fantastique de la Réunion. Au début j'étais assez dubitatif en voyant Jesse Eisenberg, un mec plutôt bankable en tête d'affiche d'un film de cet accabit ça a tendance à donner un pétard mouillé, mais le film est intéressant à regarder, les personnages sont bons, et l'ambiance bien pesante.
Do a barrel roll!

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Après 50 films de 1980 que je n'avais pas vu
Voici un petit top 10
1/ All That Jazz de Bob Fosse
2/ Stalker d'Andrei Tarkovski
3/ Un mauvais fils de Claude Sautet
4/ Kagemusha d'Akira Kurosawa
5/ Cruising de William Friedkin
6/ And Justice for All de Norman Jewison
7/ 3 hommes à abattre de Jacques Deray
8/ Amityville de Stuart Rosenberg
9/ Out of the blue de Dennis Hopper
10/ La cité des femmes de Frederico Fellini

Les deux premiers sont des véritables chef d’œuvres même si le second est plus difficile d'accès.

Pour mon prochain recap ciné, je vais m'attaquer a la filmo d'un real/acteur que je vais choisir au hasard suite a la combinaison de plusieurs fonction alea
Le tirage au sort m'avait donné Mathieu Kassovitz.
Image

J'ai donc vu 34 films de ou avec le monsieur (que des longs métrages) et voici mon top 10
1/ La haine (caméo + réalisateur)
2/ Un illustre inconnu ( 1er rôle / Réal: M.Delaporte)
3/ Munich (2nd rôle / Réal: S.Spielberg)
4/ L'Ordre et la Morale (1er rôle + réalisateur)
5/ Le Plaisir (et ses petits tracas) (2nd rôle / Réal: N.Boukhrief)
6/ Le chant du loup (2nd rôle / Réal: A.Baudry)
7/ Sparring (1er rôle / Réal: S.Jouy)
8/ Le fabuleux destin d'Amélie Poulain (2nd rôle / Réal: JP.Jeunet)
9/ Regarde les hommes tomber (1er rôle /Réal: J.Audiard )
10/ Haywire (rôle mineur / Réal: S.Soderbergh)
Bonus: Le bureau des légendes (1er rôle / Réal: E.Rochant)

Pareil, prochain recap, ce sera soit un réal, une actrice, un pays (limité dans ce que je vais trouver), une année, un parcours de MovieLand ou des films nons vu que j'ai a dispo (10-20-30-40 ou 50)
be funk be drunk

Avatar du membre
Major Tom
Albert Londres
Messages : 7201
Enregistré le : 21 mars 2010 02:51

Re: Cinéma

Message par Major Tom »

Bravo en tout cas !

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Le tirage m'a donné la liste 21 "detours sans amour" de ce fantastique livre
Image
12 films
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Sinon j'ai vu
Les traducteurs de Regis Roinsard
Image

Un éditeur enferme neuf traducteurs dans un bunker afin de prévoir la sortie mondiale du troisieme tome du gros succès du moment. Il reçoit un mail lui disant que s'il ne verse pas une rançon, le roman sortira en ligne. D'abord 10, puis 100 puis entierement. le coupable est forcément l'un d'entre eux.

Bon, le pitch me bottait énormément, je voyais ça comme un bon polar. Puis, la bande annonce et le casting en dévoilait suffisament pour que je porte d'entrée mes soupçons sur le responsable (j'ai eu tort). Le film part bien, et tient la route sans être fantastique avant le "hacking" car a partir de là et d'étranges choix du réalisateur
(en gros, a la moitié du film, on sait qui a fait le coup et comment)
, ça devient n'importe quoi et plus rien n'est cohérent.
Je ne comprends pas le but du responsable enfin si, mais c'est tellement tordu que le scénariste a du écrire un bout, picoler, écrire un autre bout, re picoler et pris de l'héroine, se reveiller dix jours plus tard et oublier ce qu'il avait fait avant.

Un sacré Lambert aussi. Le mec est absolument pas diriger.
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Toujours dans une idée de voir des films inédits, j'ai vu
Le gouffre aux chimères / Ace in the hole de Billy Wilder (dispo sur OCS apparemment)
Image

L'histoire d'un journaliste sans métier, qui débarque à Albuquerque dans l'espoir de relancer sa carrière et qui, au détour d'un reportage, apprends qu'un homme est coincé dans une caverne.

Très actuel sur le cirque médiatique et les méthodes peu catholiques des journalistes pour faire monter la sauce.

C'est excellent.

(bon j'ai vu aussi 28 jours plus tard, et forcément quand on mate The Walking Dead, on peut se demander qui a pompé qui)
be funk be drunk

Avatar du membre
Latrell
Chris Benoit
Messages : 10613
Enregistré le : 19 mars 2010 11:06

Re: Cinéma

Message par Latrell »

Vu Da 5 bloods de Spike Lee
Image

4 anciens soldats noirs du vietnam y retournent pour rapatrier le squelette de leur compagnon et leader mort au combat et une caisse de lingot d'or.

C'est pas terrible et trop long - 2h30 -. Une fois "la mission" accomplie, il nous reste une heure de film et Spike Lee s'embourbe mal dans un conflit ridicule parce qu'évidemment:
C'est le mec qui a voté Trump, atteint du syndrome post dramatique, qui devient zinzin et doute de tous ses compagnons y compris son fils. Ce qui néglige l'unité pronée lors des scènes au Vietnam entre les 5 blacks. Et je ne parle pas du destin évident d'un autre personnage qui a un comportement erratique
Il y a un bon cast pour les fans de The Wire, car on retrouve Clarke Peters (Lester Freamon) et Isiah Whitlock Jr.(le sénateur Clay - Shiiiiiiiiiiiiiiiit - Davis) + Delroy Lindo et une idée intelligente, remettre ses acteurs dans leurs personnages de 20 ans durant la guerre avec Chadwick Boseman (peu de scène mais beaucoup de charisme)
be funk be drunk

Répondre